Alaric 28/04/2019

  • Par JulienF
  • Le 30/04/2019
  • Commentaires (3)

Alaric 28 04 2019 3

Lors de cette 9ème édition de Cap sur l'Alaric 2019, les précipitations ont rendu le terrain glissant, beaucoup de monde sur place malgré tout dont OlivierM et votre rédacteur Christophe. Alerte Fake! ça aurait pu mais non, faux départ de CR.

Nous y sommes retourné une semaine après mais cette fois ci en duo avec Marc et votre serviteur JulienF. On croisera aucun vtt, juste quelques traileurs. La météo est good, terrain super sec mais du Zef. On s'est une nouvelle fois orienté dans le cœur du massif contrairement à la rando annuelle. 3 montées à l'antenne dans les cuissots pour rider des classiques et une découverte /création la DH Fischer Man!
Je tiens à préciser direct la fragilité de Marc lors de cette journée : Marc est fébrile. Serais-ce mon envolée, ma courbe ascendante de progression qui te mine? les chiffres sont là et sont disponible publiquement sur Strava...ha! Et encore il n'a cessé de me ralentir dans les montées(tout le monde le sait déjà) mais surtout dans les descentes. Mais que va t-il te rester Marc, le prix littéraire peut être...essayons de relativiser, tu n'as pris que 4mn dans les dents sur la première spéciale. J'ai créé le segment "DH Fischer Man" qui n'existait pas encore sur Strava. Une descente toute fraîche derrière l'antenne qui marque les esprits, je cite Marc: "elle est pas très roulante, elle est trop raide, tu te rends compte si je tombe dans les cailloux"(on aperçoit la draille sur la photo dans les éboulis).

Alaric 28 04 2019 2

Très bien marc tu préfères du flow, allons sur l'os du jambon. Après cette simple formalité de franchissement on opte pour une 3ème variante, celle de la cap sur l'Alaric. Mais lâches ces put...de freins Mr Luquet! j'obtiens là malgré lui 2 couronnes sur la DH Mourel Redon et Fumade 2015. Plus haut le Roc gris nous sourit mais Marc en profite pour me ralentir encore et reste devant d'une seconde. Son motif : trop de vent, il faut rester prudent tzzz...Pause fouet(catalan) avant de grimper le GR via le château de Saint Pierre puis la piste pour la 3ème fois jusquà l'antenne. On va suivre la fin du programme du 60km de cap sur l'Alaric, c'est à dire le début de la descente sur Montlaur puis variante pour rejoindre la piste du GR sans descendre au village. Une bonne option pour récupérer la combe migère sauf qu'au grand désarroi de Marc, la trace grimpe 1km plus haut pour aller chercher la combe du gravier. "(.......) il reprend son souffle, cette piste elle est horrible, je veux plus jamais l'emprunter, elle est nulle trop raide trop de cailloux, j'ai du pousser le vélo, aucun plaisir". Ah bon Marc? jetons un œil sur Strava: segment le Quillet 1,12km 12% 134 de D+. Ah oui je t'ai mis 3mn (tient, je suis devant OlivierM aussi hihi), je suis le diable. Bon aller, tu vas nous chercher quoi encore dans la combe du gravier pour casser le rythme? et bim une crevaison qui stoppe net mon élan!

Je ne lirai aucun commentaire sur ce CR, je compte gardai mon arrogance et préserver ma supériorité, sans rancune...Un très joli ride en ton compagnie, merci pour ton invitation et pour cette savoureuse Leffe à l'arrivée au parking. La glacière est donc désormais un nouvel équipement obligatoire pour la pratique de l'enduro.
See you les benjamins.

Alaric 28 04 2019 6

Alaric

Commentaires (3)

1. Marc 30/04/2019

Perfide Fischer !!!
A moins qu'il n'ait perdu la raison... 4 mn sur la première spéciale... ben voyons, pourquoi pas deux heures tant qu'on y est!
Enfin tout cet étalage de mauvaise foi ne mérite qu'une seule chose : une leçon.

2. sylvain 30/04/2019

J'attendais avec impatience le CR de Christophe, loupé à moins qu'il soit encore en train de le travailler, on ne sait jamais l'espoir fait vivre
Sinon je vois que nos deux enduriste poursuivent leurs aventures. A la lecture de ce CR difficile de dire si le master (Marc) a perdu de sa superbe ou si l'élève a progressé, ce qui est sûr c'est qu'il a pris le melon. Faut dire que pousser Marc au cul dans une descente doit être euphorisant et très désinhibant.
A la lecture de vos CR successifs je ne sais plus si je vais pouvoir revenir rouler avec vous, je m'interroge, ne vais-je pas être totalement dépassé voire ridicule?
Au plaisir

3. Marc 30/04/2019

Sylvain, pas de défaitisme! Ce n'est ni utile ni justifié! Nous t'attendons avec impatience pour de nouvelles aventures enduristiques. Le seul secteur dans lequel tu risques vraiment d'être à la ramasse, c'est pour la bière à la fin de la rando : puisqu'on en parle, encore une descente où Julien n'est pas près de me battre...

Vous devez être connecté pour poster un commentaire