La Clape

La Clape sortie du 10 Avril 2016

Image3

Les participants: David Frank et moi même tous affûté du mollets et prêt à bouffer de la caillasse.
Le lieu: La clape, béni des dieux du VTT. Celui qui n'aime pas la Clape peut arrêter le VTT demain.
Les conditions: Idéales comme d'hab. Soleil, T° printanière et surtout pas un gramme de boue mais nada que dalle.
La trace: un mixte des meilleurs endroits concocté par bibi, du single et encore du single
Les vélos: Trois machines de guerre surarmées
Le moral: gonflé à bloc, la motivation en overdose.
Le résultat: ENCORE UNE PUTAIN DE BELLE JOURNEE A VTT comme on aimerait en vivre tous les WE.

Au final: 56 kms et 1470 m deD+ et D- tout en singles plus sympas et ludique les uns que les autres.

Ci joint la trace epurée de nos erreurs

Clape singleclape-single.gpx (3.81 Mo)

 

Lire la suite

sortie du 13 mars 2016: La clape le grand tour

Rigolos

Autoportrais suivant le telephone de David.

Je vais faire simple: si tu veux rouler au soleil, au sec, dans un endroit plein de single tous plus beaux les uns que les autres et avec la vue sur la mer eh bien je crois que c'est encore et toujours La Clape qui revient comme une rengaine mais qu'est ce que je l'aime cette rengaine. Et manifestement je ne suis pas le seul car David et Marc sont eux aussi devenu accros au point qu'ils m'ont demandé (enfin David) de leur préparer la totale soit le grand tour et ses chemins "nouveaux" combiné au circuit enduro que nous apprécions tant. C'est donc sur un 75 km et 1600m de D+ que nous nous lancèrent en ce dimanche matin. Si perso je sentais que nous allions vers un journée longue et harassante, David plein d'entrain était intenable, quant à Marc je sentais une inquiétude contenue de celui qui part vers l'inconnu et qui tente le grand saut (jusque là tout vas bien). Pour changer les habitudes nous partîmes de Fleury. La première partie se déroule sur les nouveaux parcours qui sont plutôt abordables et tous ludiques, idéal pour l’échauffement. Vient ensuite la partie avec les dénivelés les plus forts et le portion la plus technique (enduro) sur laquelle il est impossible de s’économiser. Si tu veux passer c'est à fond ou à pied. Après la portion technique je sentis que mes camarades commençaient à présenter quelques faiblesses mais nous abordions alors la dernière portion qui est le chemin de retour disons plus "tranquille"; Mais si à La Clape tranquille cela veut dire peu de dénivelé il reste le pb de cailloux et rouler sur le plat avec un chemin truffé de cailloux présente toujours une difficulté surtout quand les jus vient à manquer. Sans vouloir cafter je peux vous dire que certaine petitespentes ont été montées à pied par quelques individus dont je tairais le prénom mais qui commence par D et M. C'est finalement au bout 07h00 d'effort que nous parvinrent à boucler ce grand tour qui je qualifierai de magnifique . Encore une putain de belle journée a VTT comme on aimerais en vivre plus souvent.
Au final 73 kms pour 1570 m de D+ en 07h00.

Lire la suite

Les trésors de La Clape du 20 février 2016

Frank2

Apres l'épisode boueux de Montlaux qui n'avait totalement démotivé et lorsque j'ai vu la proposition de Frank d'aller à La Clape je ne suis dis que c’était l'occasion de se remettre en route. Frank voulait faire un grand parcours et moi je voulais aller voir ce qu'il y avait de l'autre coté du massif là ou l'on ne va jamais. J'ai donc concocté une trace qui faisait le tour du massif et je dois dire que nous n'avons pas été déçu car il y a à La Clape encore quelques trésors à découvrir. Apres un début de parcours sur nos chemins habituels et la traversé dune sorte de no man's land (voir photo) on s'est retrouvé à coté de l'autoroute et là une nouvelle Clape s'est dévoilée. A cet endroit très peu de cailloux mais du sable, de la terre rouge, des racines et plein de singles qui tournicotent sans arrêt. Wahou ça valait le coup de venir . Le retour fut un véritable régal sur des singles très variés et aussi assez pêchus. Un sortie ou rien n'a manqué. La mer tout prés, un ciel bleu, une température printanière, des chemins nouveaux est intéressants. Ah si il manquait quand même quelque chose d’essentiel il n'y avait pas de boue mais rien, nada, zob, que dalle, quelle tristesse!  Et je n'ose même pas vous parler des senteurs magnifiques tout au long du parcours. Je ne sais pas vous mais moi je l'aime de plus en plus ce massif et il a encore quelques trésors à nous montrer pour peu que l'on soit curieux. Une journée extraordinaire pour ce réconcilier avec son vélo en cas de petite fâcherie.
Au final 66 km pour 1450 m de D+ en 5h56

Clape65clape65.gpx (163.9 Ko)

Lire la suite

Sortie La clape du 10 Janvier 2016

Marc saut

Marc en plein envol. c'est beau un bliclou qui maitrise , dis comment tu fais?

Et donc ce dimanche 12 Janvier, un troupeau de huit Biclous Sauvages (Sylvain, David, Franck, Olivier M., Laurent, Olivier D. Marc et moi-même) s'en est allé gaiement vers la Clape pour fuir la grisaille Muretaine. Tout le monde avait les jambons suffisamment affutées pour affronter sans trop de problème les 48 km et 1050 m de D+ plus quelques cailloux disséminés ici ou là mais qui avaient l'intérêt de ne pas rouler. On a tous pu réviser notre technique en descente, la Clape est incomparable dans ce domaine, notre technique de chute pour Olivier D. et moi-même (à coté, les paras commandos c'est des rigolos), notre technique de réparation pour Olivier M. (je vous rappelle que comme au Paris-Dakar, il a un porteur d'eau pour les outils c'est moi). Laurent a fait comme les chats, il a largement micté sur les cystes ici ou là: à mon avis il n'y a actuellement plus de sanglier dans la Clape, ils se sont tous barrés croyant avoir affaire à un gros lion marquant son territoire. Et tout le monde a jacassé comme des pies pour donner son avis sur la technique de l'autre. Moi, étant maintenant prévenu qu'il est interdit de manger en rando, j'ai attendu l'arrivée pour bouffer mon taboulé. Olivier D. a dit: "il faut attendre 3/4 d'heure pour manger après la fin de l'effort": du coup il a mangé dans ma voiture et c'est maintenant une bétaillère. Bref, on s'est bien marré et c'est finalement plus sympa que de faire des randos organisées: CA C'EST DU VTT.
Ci-dessous la vidéo: à noter les jolis sauts de Marc. Dommage que Olivier et Sylvain n'ai pas prendre ma cascade ça aurait été cool. Pas de séquelle: juste des jolis bleus sur les 2 jambes: un vrai miracle d'avoir rien cassé sur mon vélo aussi. Cet aprem (mercredi): censé être un décrassage avec Franck mais bon il n'est pas en forme parait-il alors on a fait que 60 km à presque 29 de moyenne. Pfff fatigué..
Philippe

Lire la suite

Sortie La Clape 3 janvier 2016

Promontoire 1

Ce premier dimanche de l’année 2016 s’annonçant bien maussade sous les latitudes muretaines, quatre biclous, à savoir Olivier D., David P., Sylvain B. et votre serviteur Marc L. (je mets les initiales du nom à tout le monde comme ça il n’y a pas de jaloux !) décidèrent d’aller tenter leur chance sur leur terrain de jeu favoris entre Gruissan et Narbonne, c’est-à-dire La Clape.
Rendez-vous donc chez Olivier à 7h00 pour un départ du parking du Casino de Gruissan à 9h00 tapantes. Sylvain nous avait gâtés avec pas moins de trois traces GPS au choix! Nous optons finalement pour « L’enduro de La Clape » dont nous avions déjà fait la première partie lors de notre dernière virée dans cette merveilleuse contrée. Du coup, la première partie de la rando sur le versant est du massif ressemblait étrangement à la dernière : normal me diriez-vous puisque c’était la même. Oui, mais non, car c’était beaucoup mieux vu que nous connaissions désormais le terrain et que cela nous a permis de garder un rythme plus constant et plus propice à savourer les enchainements de montées et de descentes caillouteuses et marcheuses (même si il y en a encore une qui nous résiste, la fourbe !!!). Nous avons ensuite quitté les sentiers connus et le versant est pour passer par la vigie et aller chercher deux petites descentes très légèrement engagées à la limite ouest du massif (que du bonheur). Puis, toujours sur le versant ouest, remontée sur la crête et… descente de la dite crête au niveau d’une barre rocheuse avec portage, cordage, cailloutage et jardinage au menu… (il faut l’avoir vécu pour comprendre, mais peut être quelques photos prises par Olivier donneront un aperçu de la chose). La fin de la rando nous a ramenés côté mer avec toujours de nombreuses montées et descentes techniques et jubilatoires même si, à la longue, le caillou audois s’avère légèrement exigeant et casse pattes.
Au final et de l’avis de tous les participants, une excellente rando qui n’usurpe pas son nom, avec 48 km et 1250 de D+.

Enduro la clape 03 01 2016enduro-la-clape-03-01-2016.gpx (211.46 Ko)

Lire la suite

Sortie La Clape du 18 Janvier 2015

La clape 18

De gauche à droite : Kevin, ami de Frank, Olivier D, Frank, David, Sylvain et Arnaud

Par ces temps maussades, humides et tristes ou allé rouler sur le sec et sous le soleil si ce n'est encore et toujours vers la méditerranée et "La Clape" en particuliers.Cette fois ci c'est 6 biclous et un invité (ami de Frank) qui se retrouvèrent pour profiter de cet endroit fait pour le VTT.
Comme on aime les choses simples et que certains voulaient rouler plus il partirent à 07h00 d'autres à 08h30 le tout avec 4 voitures pour 7 personnes c'est ce qui s'appelle de l'optimisation. Enfin l'essentiel était de se retrouver tous à 10h30 pour un départ groupé.
Au départ à 10h30 le groupe "lève tôt" s'était déjà cogné une quinzaine de kms un peu extrême et semblait bien chaud lorsque l'ensemble s’élancèrent sur la boucle d'un peu plus de 30 kms suivie, pour les plus courageux, d'une autre de 25kms. Contrairement à son habitude et pour nous faire mentir le soleil ne semblait pour une fois pas bien pressé de montrer son museau mais celui-ci fini quand même par sortir afin de nous aider à réchauffer nos vieux os.
La première boucle reprenait l’essentiel des meilleurs singles du cœur de La Clape et je ne pense pas me tromper en disant que tous ont apprécié ce parcours ludique. Quasiment sur la fin Arnaud, qui avait décidé de ne faire que la première partie, à éclater un pneu et nous laissa filer vers la deuxième boucle. Pour la deuxième boucle on perdit également Kevin qui se semblait pas au mieux de sa forme de plus sa nouvelle selle très allégée lui a un peut trop mâché les fesses.
La deuxième boucle allé chercher les environs de la clape et s'est avérées plus minérale et plus cassante. La fatigue aidant on a tous un peu souffert et c'est avec satisfaction que l'on rejoignit l’arrivée.
Au final 71, 56 ou 32 kms suivant le choix avec un dénivelé allant de 1700, 1300 ou 900 m de D+. Voila un exemple de sortie ou l'on a pu mélanger plusieurs possibilités comme quoi c'est réalisable si on arrive à s'arranger quitte à y perdre un peu en rationnalisation du transport. Merci à tous pour cette belle sortie .