Muret

Sortie Muret 4-3-2012

04032012442.jpgDe gauche à droite: Estelle, Sylvain, Fifi et David.

C’est sous un soleil de plomb que nous avons entamé cette sortie… Non, je plaisante. C’est sous une pluie tenace et persistante que nous sommes partis de Muret. Un temps typiquement vosgien diront certains, mais je tairai les noms. Petite précision, initialement nous avions rendez-vous à Labarthe, mais les Biclous Sauvages du cru ont été effrayé par deux gouttes d’eau. Il en fallait beaucoup plus pour faire peur aux muretains. Bah, tant que le ciel ne nous tombe par sur la tête… Malgré la météo mais à l’abri de la frondaison de la forêt d’Eaunes, tout c’est très bien déroulé. A peine quelques gouttes ça et là. C’est quand nous sommes sortis du bois que les choses se sont compliquées. Bain de boue gratis pour tous. J’ai quand même réussi à me prendre une bonne pelle, je vous le donne en mille, en roulant sur du béton. Rien de grave, mais mon collant hiver ainsi que mon amour propre en ont pris un sacré coup. J’en suis quitte pour une bonne pizza sur la hanche droite. On est arrivé dégoulinant mais heureux d’avoir juste raté l’entame de France-Irlande.

sortie-muret-4-3-2012.jpgSortie Muret 4-3-2012.zip

Sortie Muret sous la neige 5-2-2012

05022012399.jpg

De gauche à droite: David, Sylvain, Kévin et Luc.

Muret se réveille dimanche matin sous une bonne couche de neige. Moi de même mais sous une bonne couche de couette bien chaude et bien épaisse. Dans la matinée le bruit des gosses, qui s'amusent, anime un peu la rue, silencieuse et endormie dans sa torpeur sous 7cm de neige. En rentrant de chercher le pain je rencontre Luc. Super motivé, il me convint de faire une sortie cet après midi. Finalement c'est l'occasion rêver d'étrainer ma super camera que j'ai eu pour mon anniv. J'appelle David, dans un premier temps il n'est pas très partant, puis il se ravise. Je regarde le forum du site et je vois que Sylvain est chaud bouillant. De plus David a prévenu Kevin qui a pu venir grâce à son 4x4. Nous voila cinq fondus au rendez-vous habituel. On croise de nombreux piétons en ballade équipé de la tête aux pieds, du style bibendum en goguette. Beaucoup de bonhommes de neige nous saluent les bras grands ouverts aussi tout au long du parcours. C'est pour nous l'occasion de voir quelques spectacles bigarrés. Notamment un gars allongé sur le dos et tracté par une sangle accrochée à une voiture. Puis un autre qui se cramponnait à la portière d'une voiture pour essayer de faire du bear foot. Je fini par penser que c'est nous les moins givrés. D'autant que Sylvain, le géant des Vosges, nous accompagne. Sa présence me rassure car il a l'expérience de ce genre de sortie. En fait le vélo fait sa trace sans problème dans la neige. On entant juste un son très agréable et caracteristique, c'est comme du sucre glace que l'on écrase. On fini par sortir de Muret pour se diriger vers Estantens en longeant la Garonne. Dans les parties on elle est la plus calme, elle a commencé à geler. Il fait -2C. L'accroche est trés bonne surtout dans la neige non damée sauf dans les passages où il y a des galets. Cette sortie nous permet de poser un nouveau regard sur notre chemin de ballade habituel. On y connait chaque caillou, chaque souche, mais là tout est différent. La magie du blanc immaculé transforme le paysage. On arrive à Estantens sans encombre. On croise juste un Kuga couché dans un fossé. L'occupant de ce véhicule doit sa survie à 2 arbres qui on stoppé sa trajectoire. En effet, sans eux, il serait tombé 10 mètres en contre bas, directement dans la Garonne. On continu notre bonhomme de chemin dans les singles enneigés. C'est un vrai régal. On n’a pas le temps d'avoir froid. C'est véritablement magique ! Puis c'est le moment pour Luc et moi de se séparer du groupe. C'est la première sortie de Luc et il n'est pas trés bien équipé. Donc on prend le chemin du retour, tandis que les autres continuent leur périple. Juste après avoir expliqué à Luc qu'il fallait toujours faire attention quand les conditions étaient difficiles, qu'au détour d'un virage, il se prend une bonne buche. Visiblement, pour lui rien de grave, par contre il a cassé sa patte de dérailleur. CQFD. Un petit pépin peut devenir une énorme emmerde. On dérive la chaine et on accroche le dérailleur dans le porte bidon avec du fil de fer. Et nous voila reparti. Mais pas trés longtemps car la chaine casse, elle était trop tendu. On répare à nouveau par contre on choisi l'option route pour rentrer tranquillement. Sauf que je commence à sentir le froid mordre mes doigts plus que de raison. J’avais enlevé mes gants durant la séance bricolage. Je secoue les mains dans tous les sens mais rien ni fait. Finalement arrivés devant la maison, je dis brièvement au revoir à Luc et je fonce me réchauffer les mains à l'intérieur. Il était temps je ne sentais plus mes petits doigts. La morale de cette histoire c'est que la prochaine fois il faudra mettre un peu plus d'antigel dans le bonhomme avant de partir. Et surtout ne jamais partir seul. A part ça, j'ai passé un trés grand moment de VTT et je conseille à tous ce genre de ballade. Personnellement cela  restera un souvenir impérissable. Laurent

Suite a notre séparation après Estantens dimanche, Kevin, Sylvain et moi avons continué notre chemin pour rejoindre la foret d'Eaunes. La première grimpette avant le champ ne pu ce faire entièrement sur le vélo, pas de grippe, ornières et cailloux sur le chemin nous on désarçonnés. Une fois la foret rejointe, nous sommes redescendu par une piste créé de toute pièce par des freeriders ou enduristes, belle descente, virages relevés bosses et bien sur une belle couche de neige pour cacher tout les pièges mais personne ne tomba car nous avons joué la carte prudence. Ensuite nous sommes remontés pour retrouver le chemin principale de la foret et avant de retrouvé la sortie nous avons bien sur profité du dernier parcours bosselé qui ce trouve a l'entrée de la foret quand on vient de Eaunes. Notre retour fut par la gauche de la foret et ensuite a travers les chemins des champs en direction de la Garonne puis nous avons retrouvé la route d'Eaunes avant le Lycée d'Aragon. Dans l'ensemble nous avons résisté au froid sauf sur la fin ou nous ne sentions plus nos pieds enfin surtout Kevin et moi, Sylvain ne disant rien.
Et voila  pour cette sortie dont je ne regrette rien, c'était très amusant et cela change vraiment même en pratiquant un circuit que nous connaissons. David

Sortie Muret 12-11-2011

Soleil radieux mais un vent d'Autan un peu fort pour cette sortie au départ de Muret. La Garonne étant sortie de son lit habituel, on a fait un peu plus de route que d'habitude. A la pause, Fifi s'est subitement transformé en Ozzy Osbourne. Il nous a filé une de ces trouilles. On est reparti de suite. Un petit tour dans le bois d'Eaunes et puis s'en vont.

Distance=27km - D+=524m - Temps=2h36

12112011314.jpg

De gauche à droite: Dominique, Fabrice, Fifi et Pierre

sortie-12-nov-2011.jpg

 



sortie-12-nov-2011.zip

Le Forum des Associations à Muret 4-9-11

Comme chaque année, le premier week-end de septembre, c’est l’heure du forum des associations de Muret. Comme d’habitude une foule immense a envahi la salle Alizée à cette occasion. C’est un moment privilégié qui nous permet de tisser des liens avec d’autres assos et de rencontrer nos futurs adhérents. Je voudrai faire un immense MERCI à Philippe Roncin qui s’est coltiner tout le montage du stand à lui tout seul, puis qui a contenu la foule curieuse grâce à son corps musclé. Je voulais aussi remercier tous ceux qui sont passés nous faire un petit ou un grand coucou. Même si par moment, avec le monde autour, ce n’était pas évident de leur consacrer autant de temps qu’il aurai fallu. Merci de m’en excuser.

David et Mézigue.

La Rando Note 23-7-11

Si vous n’êtes pas au courant, vous avez peut être raté l'évènement de l'année, je veux bien sur parler de la Rando Note, la première rando organisée par VTT MURET. La mairie de Muret nous avait sollicité pour participé à cette aventure, et on a bien sûr répondu présent. L'important c'est de tisser des liens pour créer un réseau d'entre-aide. Il y avait 42 personnes d'inscrites. La page sur vetete.com a été visualisée 1339 fois, preuve que cet évènement ne correspond pas forcement à l'attente des vététistes.
Est-ce que cet évènement sera reconduit l'année prochaine? Est-ce que sera sous la même formule? Faut il du temps pour l’imposer? On va laisser un peu d'eau coulée sous les ponts, et on fera un point un peu plus tard. Sinon la mairie a été impressionnée par la quantité de personnel que le club a pu mobiliser pour cette rando. 11 personnes sur le terrain fin juillet, ce n'est pas rien. Surtout pour une association qui ne compte que 16 membres. Quant aux participants, visiblement eux aussi ont été conquis, si on tient compte de l'applaudimètre à l'évocation du nom du club à l'heure de la remise des prix, y a pas photo. Tout c'est globalement bien passé. Un grand MERCI à tous les Biclous Sauvages pour leur mobilisation. Et on l’espère, à l’année prochaine.

Distance=25km - Dénivelé+=380m

 

De gauche à droite: Guillaume, David, Christophe et Sylvain.

La Rando Note.zip