Les 2000 de Bruniquel 03/04/2016

  • Par Marc
  • Le 03/04/2016
  • Commentaires (3)

Biclous

Remorque

Un certain succès au sein des Biclous Sauvages pour cette édition 2016 des 2000 de Bruniquel puisque ce ne sont pas moins de huit représentants (Antonio E, Olivier D, Olivier Mo, Olivier Me, Christophe W, Philippe R, David P et Marc L) qui se sont retrouvés ce matin chez Olivier D pour étrenner la fameuse remorque dont nous avions tant entendu parler (les photos à venir parlerons d’elles mêmes sur la qualité et l’ingéniosité de l’ouvrage : reste juste à mettre un petit coup de peinture).
Malgré mes efforts pour ne pas bien attacher les roues de mon vélo, tous les VTT chargés à Muret sont finalement arrivés à bon port et c’est avec une petite fraîcheur que nous nous sommes élancés à l’assaut des sentiers vers environ 8h 19min et 23s.
L’impression de fraîcheur ayant disparu après à peu près 12 secondes de rando et le temps étant franchement ensoleillé, nous nous attendions à enchaîner une série de singles plus secs et caillouteux les uns que les autres. Pour les cailloux, pas de problème, il y avait ce qu’il fallait, mais la boue s’était également largement invitée et était plus ou moins présente du début à la fin de la rando. Cailloux + boue, ça m’a rappelé quelque chose et m’a incité à la prudence en descente.
Bref, ça n’a pas eu l’air de gêner Christophe qui est rapidement parti devant pour faire le grand circuit tout seul. Suivi par David, Olivier Mo et Olivier D (je leur laisse le soin de préciser l’ordre), puis Philippe, puis votre serviteur sur le grand circuit, Antonio (quel circuit finalement ?) et Olivier Me sur le 45 km.
Une rando sympa quand même mais un peu décevante pour qui connait le terrain quand il est sec et compte tenu du fait que l’organisation semble avoir été contrainte au dernier moment par l’ONF de supprimer certains passages en single et de les remplacer par de la piste forestière. Les paysages restent magnifiques et le terrain caillouteux exigeant au niveau des papattes. Organisation nickel : pas (ou peu) de problèmes de balisage, café chaud au départ et aligot à l’arrivée. Notons aussi la présence d’une station de lavage des VTT à l’arrivée.
Au final et d’après mon GPS 52.5 km et 1650 de D+ (d’autres n’avaient que 1500) en 4h03 de roulage et 5h08 de rando.

2016 04 03 bruniquel2016-04-03-bruniquel.gpx (227.16 Ko)

Bruniquel

Commentaires (3)

1. antonio 04/04/2016

Bonjour .47 km, pour moi

2. philippe 04/04/2016

Rando décevante par rapport à l'année dernière effectivement mais bon à priori il y a de + en + de problèmes avec l'ONF et les propriétaires privés. Tt le monde a bien roulé malgré le terrain glissouyeux en début de rando et une terre qui te déclare son amour, des moyennes entre 12 et 12,8 km/h selon les riders c'est pas mal pour ce type de terrain et ces conditions. Une chute a obligé antonio à abréger (douleurs aux cotes). Rien de grave j'espère. Vidéo à suivre mais à part Marc et Antonio, pas grand monde dessus

3. marc 06/04/2016

Rectification : il ne fallait pas lire "4h03" de roulage mais bien "4h30". Ce qui donne une moyenne certes plus modeste mais également plus cohérente avec mon niveau...

Vous devez être connecté pour poster un commentaire