Les Randos 2011

La Rando des Berges de Garonne 10-7-11

Ce matin à 8h00 nous sommes donc parti pour la rando de NOE, il y avait Fabrice et 3 de ses amis du club VTT de Barat et moi même. La rando aprés un petit passage au bord de la Garonne attaque directe la montée sur les coteaux. Du raide ou il faut poussé le vélo sur quelques mètres au être très très très fort pour rester sur le vélo. Aprés environ 10 kms et un joli passage en forêt mous rencontrons le premier ravitaillement qui est le bienvenu. Ca repart fort pour une autre grande montée et au sommet le choix est donné par les organisateurs, soit descendre très trés raide (descente directe) vers la Garonne soit une variante plus "cool". Fabrice prend la variante, le reste se lance dans l'aventure. Aprés une petit talus on se trouve tout de suite dans l'ambiance effectivement c'est du raide. Une petite queue se forme, cela permet d'admirer ce qui nous attend. Mon tour arrive, je baisse la selle téléscopique au maxi met le cerveau sur "off" et me lance, ça passe tout en dérapage ouf mais c'est pas fini une autre pente arrive du même niveau puis encore une un peu plus longue. Roue arriére bloquée, je dose la vitesse par le frein avant, surtout ne pas bloquer l'avant et me voilà en bas ou on enchaine sur un "single" trés technique avec des relances permanentes. le groupe s'en sort plutôt bien, juste une petite chute sans conséquence. C'est pour des moments comme ceux là que j'aime le VTT, un régal. Arrive la bifurcation 55kms/35kms finalement je pars sur les 35 pour rester avec le groupe. Nouveau ravitaillement à 22 kms ou nous retrouvons Fabrice qui reparts avant nous , nous ne le reverrons plus avant l'arrivée.  Suite du parcours sympathique mais moins engagée.
Au final belle journéee, un parcours vraiment super avec une partie technique dont je pense on garde le souvenir.
Rando à noter dans son calendrier pour l'année prochaine.
Sylvain

Le pic-nic des Biclous Sauvages 3-7-11

C’est sous un soleil de plomb que les Biclous Sauvages se sont réunis, une fois n’est pas coutume, avec leurs familles. Ce pic-nic était un prétexte de se retrouver à l’ombre des superbes cèdres du Liban dans le très agréable parc du château de Lagardelle. Pour une fois on a pu passer un peu plus de temps ensemble et pour certains mieux se connaître. Après midi très sympathique qui en appellera certainement d’autres…
Distance= A un jet de pierre de Muret.
Dénivelé+= 0 voir même négatif vu les bières qui sont tombées.
Temps= Toute l’après-midi.
 

Cap Nore 19-6-11

Nous avons voulu du dénivelé, hé bien, on en a eu: 1821m positif sur 61Kms (dénivelé GPS).
Pour tester la témérité du groupe, nous sommes parti à 5 heures de Labarthe: Sylvain, David, Kévin, Bruno, Frédo et moi. 1 heure et demi plus tard, nous sommes arrivé à Villegly dans l'Aude ( après Carcassonne) tout juste réveillé.
Après un bref point, nous nous sommes engagé dans les sentiers caillouteux de la "Black Mountain" à l'assaut de ce sacré pic: Le Pic du Nore. Certains ont appelé Maman ce jour de fête des pères.
32kms de grimpette et 4 heures 24 minutes pour enfin voir dans le brouillard à 300m l'antenne du Pic du Nore. La température en chute libre par rapport au beau temps d'en bas, nous a fait abréger les bla-bla et les accolades.
Nous sommes redescendu vers le beau temps à l'assaut des ravitaillements: du pur bonheur (saucisse grillé, boissons, orange, amandes, pain, fromage, jambon, pattes de fruit). Rien à dire de ce coté là puisque nous y avons passé au total 1 heure 15 minutes.
La descente très cassante dans les cailloux, était très dangereuse à certains endroits. Mais la maitrise et la dextérité du groupe nous ont fait passé sans bobo particulier. Bruno a pris une pelle dans la monté, certainement à bout de force. Il en a même déchiré le cuissard.
Nous avons découvert ce jour là Sylvain qui nous à fait une démonstration de VTTiste, dommage qu'il ne portait pas le beau habit de lumière des Biclous Sauvages. Nous étions d'ailleurs très fier de porter nos couleurs. Nous avons ce jour là essuyé de nombreuses critiques venues de notre propre rang sur notre habit de lumière. Je tairai son nom pour éviter toutes dissidences dans le groupe.
L'arrivée s'est faite en tir groupé entre 7 heures 8 minutes et 7 heures 14 minutes (exactement le même temps que l'année dernière). 173, 177, 178, 189, 191 et 204 ième positions sur  407 participants sur le raid 60 Kms.
Nous nous sommes bien amusé avec un groupe qui encore une fois avait ce jour là l'esprit des Biclous Sauvages.

 

De gauche à droite: David, Kevin, Jean-Pierre, Sylvain, Bruno et Fredo.

Cap Nore 19-6-11.zip

 Classement Cap Nore 2011.xls 

Jean-Pierre

Maxi-Verte Causse Quercy à Vers 11-6-11

Et voila les trois jours de Causses Quercy VTT sont terminés mais ce fut vraiment excellent d’y participé.
L’organisation fut a la hauteur de l’évènement même ci pour moi cela était une première. Bonne accueil, bonne indication des tracés, une seule petite erreur cependant le numéro d’urgence était indiqué seulement sur un tableau  a l’accueil, je pense qu’il aurait dut être signalé a chaque fois qu’un participant ce présentait.
Sur les trois jours, j’ai eu deux jours de beau temps avec seulement un peu de brouillard au départ du premier jour et le troisième jour fut sous une pluie fine. Les trois parcours effectués étaient un cocktail des terrains que l’on peu découvrir dans la région du Lot, argile, cailloux plus ou moins gros, rocaille ou roche et bien sur du goudron pour passer d’une trace a une autre. Les points dangereux était mentionnés au départ des rando mais pour un en particulier, un bandeau ou un panneau aurait du être placé car un gars devant moi a fait une chute d’environ 4 mètre, il n’y a pas eu de casse (ni du vetetiste ni du vtt) mais bon c’est quand même toujours mieux d’éviter ce genre d‘aventure. Cela c’est produit le deuxième jour en redescendant de St Cirq Lapopie, le chemin était un single étroit, pentu, sinueux et recouvert de cailloux. Sinon la découverte de cette région en VTT fut un régale pour moi, de belle vue panoramique, des passages sous bois a peine éclairé par la lumière du jour tellement la végétation est dense et des traversées de villages qui donnerai envie à n’importe quel agent immobilier. Je voudrais aussi remercier le camping du Mas de Saboth a Vers, car eux aussi savent accueillir leurs clients. Ils sont chaleureux, conviviales et tout ceci dans un esprit familiale. Le camping a toutes les commodités donc pour ce qui désire découvrir la région c’est l’endroit idéal. 

Samedi: Distance=50km - D+=1500m - Temps=3h25

Maxi Verte Vers 11-06-2011.zip

 

Dimanche: Distance=62km - D+=1200m - Temps=4h05

 

Maxi Verte Vers 12-06-2011.zip

 

Lundi: Distance=32km - D+=750m - Temps=2h05.

 

Maxi Verte Vers 13-06-2011.zip 

David

Sur les crêtes de Conilhac

Départ Seysses 6h00 arrivée à Conilhac  07h40, incription trés rapide en 5 mn (bien organisé, pas de queue) et départ rando de 40 km à 08h00. Grand soleil T° entre 18 et 23°C, pas de vent, idéal pour rouler. Apres environ 1.5 km sur route le parcours bascule sur les chemins de terre pour ne quasiment plus les quitter. Le parcours comprends environ 85% de single track avec pas mal de passage "technique". Le denivellé global est relativement faible (900m), il n'y a pas vraiment de grandes montées mais plein de petites bosses ou il faut relancer trés souvent pour ne pas rester scotché et mettre pied à terre.
En fait le club du coin fait ses propres traces en pleine garrigue et forêt et passe par tous les endroits les plus interessants.
La parcours est vraiment super, belle vue odeur trés agréable (garrigue, pins) mais il fait être toujours attentif car il y a pas mal de cailloux, plein de virage trés serrés et pas mal d'endroits piégeux. Du vrai VTT.  Apres une premiere boucle de 17 KM dont une descente assez "chaude" on revient au départ qui fait ravitaillement puis on repart pour une autre boucle avec un ravitailement à 32km. Arrivé à 37 km je commence à coincer sec (manque vraiment d'entrainement) j'ai surtout mal aux épaules à force de tenir le velo et un commencement de grampes aux jambes se fait sentir. Je léve le pied et souffre dans la derniére descente ou j'ai failli me prendre un bonne "pelle" mais bon j'arrive sain et sauf à l'arrivée à 12h15 ou il possible de se restaurer.
Au final une super rando vraiment ciblée 100% VTT (pas de piste ni de route) à conseiller sans modération.
Petit conseil à se souvenir. Dans la garrigue je me suis fait griffer tout le bas des mollets et les chevilles, il faut préferer des chaussettes qui montent un peu plutôt que trés basses.
A bienôt sur un vélo.
Sylvain Bagard, on espère un futur Biclou Sauvage.