Les Randos 2012

  • La Transpy 2-9-2012

    L'année derniére à "La Transpy" le terrain était tellement gras et boueux que j'avais gardé de cette rando un arriére goût pas agréable ne m'incitant pas à y revenir. N'étant pas motivé j'avais proposé à Laurent d'éventuellement le remplacer au forum des associations mais il en a décidé autrement et je me suis finalement laissé convaincre par David et Kevin de les accompagner à la Transpy. Eh bien ils avaient raison car en conditions séches le parcours apparait sous un jour complêtement différent et je dois avouer que je me suis régalé comme rarement. Personellement je classe cette rando dans le top 5 de ce qui se fait de mieux dans la région. Quasi toutes les montées sont réalisables sur le vélo et les descentes sont un concentré de single assez rapide en sous bois avec des portions techniques quelquefois un peu cassantes mais globalement toutes "faisables". Cette année les organisateurs ont modifié une partie du parcours et on est descendu dans une sorte de canyon assez pentu, c'était simplement extraordinaire. Je vais passé sur le denivellé, le temps mis et tout ça car au regard du plaisir pris c'est réelement secondaire. Je ne sais pas ce qu'en pense David, Kevin et Eric mais je ne suis personnellement éclaté comme un gosse, putain que ça fait du bien. Ca y est je dois l'avouer aprés une sortie comme celle là j'ai encore renforcé mon addiction au VTT, je suis maintenant totalement incurable. Alors je le dis à tous, vous aussi devenez VTT addict c'est pas illégal, enfin pas encore, et en plus ça ne fait que du bien à l'esprit même si les jambes ne sont pas toujours d'accord avec cette affirmation.

    Sylvain

  • Sortie Muret 26-8-2012

    wp-000372.jpg

    De gauche à droite: Christophe, Jean-Pierre, Sylvain, José, Fabrice et Cyril.

    C’est la fin des vacances et beaucoup sont motivés pour prolonger les bienfaits de cette periode estivale. Ce n’est donc pas moins de 7 Biclous Sauvages qui se sont élancés au départ de Muret, ce dimanche matin. On longe la Garonne jusqu’à Estantens et, pour continuer les plaisirs, on reste sur la même rive jusqu’à L’Aouach en empruntant le sentier cahotique. On remonte sur les coteaux pour profiter du soleil mais pas trop. Et puis on plonge sur la forêt d’Eaunes. On fini par croiser Eric qui ne sait pas trop vers où terminer sa rando dominicale. Il décide de s’accrocher au wagon en se joingnant à nous. Puis le groupe s’éfiloche au fur et à mesure que l’on arrive à la fin du périple. Une bonne ballade, un peu difficile pour certains qui s’était la reprise. Mais ça revient vite…

  • Rando de Grazac 22-7-2012

    wp-000050.jpg

    David et Marguerite

    En  cette période estivale, il est difficile de chercher quelques motivés pour aller rouler. C’est ainsi que l’on s’est retrouvé à 2 Biclous Sauvages pour participer à la rando de Grazac dans le Tarn. Le tracé de la rando arpente la campagne environnante en utilisant les chemins agricoles. Rien de très technique donc mais toujours de jolis paysages. Le coin est vallonné avec des bosses assez raides, ce qui nous permet de travailler le pédalage et la position sur le vélo. Heureusement qu’une petite brise nous soufflait dans le cou, et ailleurs, pour nous rafraichir un peu. Contrairement à moi, David est très en canne et m’attends patiemment en haut de chaque cotes. Ce qui ne l'empêche pas de se faire de nouvelles copines. Je reconnais finalement le clocher du village, l’arrivée est proche. Je franchis la dernière difficulté tout en entendant le son d’une trompette qui donne la sonnerie aux morts. Mais non, je suis toujours vivant ! Plus tard j’apprendrais que c’est la fête au village et qu’à cette occasion il est rendu un hommage au monument aux morts. Donc rien à voir avec moi, même si j’étais plutôt crevé à l’arrivée. Mais on reviendra…

    48km - 3h40 - D+=1145m

  • Sortie Muret 15-7-2012

    wp-000029.jpg

    De gauche à droite: Philippe et Mézigue.

    C’est seulement un duo de Biclous qui ont trouvé la force de se réveiller ce dimanche matin pour aller faire un tour sur les coteaux. Comme d’habitude, le bois d’Eaunes est le point d’orgue de notre ballade. On croise plusieurs groupes de vététistes. On retrouve notre ami Thierry, du week-end dernier, accompagné de 2 de ses copains. L’un d’eux a complètement fait refaire la peinture de son spad aux couleurs de Ducati (à voir dans la rubrique photo). Un motard dans l’âme sans doute. En tout cas le boulot est magnifique. Puis on a continué notre petit gym cana et on est rentré tranquillement avant les grosses bourrasques de vent.

    30km - 2h40 - D+=572m

  • Sortie Lherm 8-7-2012

    08072012777.jpg

    De gauche à droite: Thierry, Jérome, Sylvain, Kévin et David.

    Samedi après midi, j'appelle Sylvain pour lui confirmer qu'on partait ensemble pour la rando de Noé. Mais que les prévisions météo n'étaient pas favorables malgré qu'un soleil radieux illuminait notre ciel bleu. Il me répondit par un proverbe: "qui écoute trop la météo, reste au dodo" ou à moins que ce ne soit "reste au bistro", enfin je ne rappelle plus. Mais c'était quelques choses comme ça. Et puis dans la soirée arriva ce qui devait arriver. Des trombes d'eaux. Dans la nuit j'envoi un message à Sylvain pour lui signifier mon désappointement et mon désengagement. Mais que s'il ne flottait pas le lendemain matin peu être que j'irai quand même peut faire un petit tour. Sachant pertinemment que concernant la rando sur les coteaux quand il a trop saucé, c'est quasiment impossible de rouler. Je l'ai suffisamment constaté quand elle était en novembre. C'est vers 7h30 du mat que j'entends la sonnette de la porte. Quel est ce furibard qui m'extrait des bras de Morphée d'une façon aussi impromptue. Et ben c'est mon Sylvain qui revenait dépité de Noé. La rando venait d'être officiellement annulée. Et il voulait aller rejoindre David et Kévin qui avaient prévu de faire un tour du coté du Lherm. Comme j'était finalement réveillé, par la force des choses, je déjeune et je m'habille avec mon costume de lumière et nous voila partis pour prendre David et rejoindre Kévin. On se retrouve sur place vers 9h et on commence à s'élancer sans trop savoir où aller. C'est alors que subitement, sortis d'on ne sait où, surgissent deux vététistes visiblement du club de Vtt Gagnac. Thierry est du coin et Jérôme est aller aussi à Noé et s'est rabattu sur le Lherm. Superbe! On décide de faire un bout de chemin ensemble, tout en leur expliquant bien qu'on avait enlevé les roulettes il n'y a pas très longtemps et qu'il fallait qu'ils n'aillent pas trop vite. On se dirige vers Rieumes en alternant chemins et portions de route. Nos hôtes sont de bonne compagnie et on ne voit pas le temps filer. Au retour nous devons longer un champ et là on s'aperçoit vraiment qu'il n'a pas plu qu'un peu la nuit dernière. Les vélos sont carrément confis de boue. Une vrai pataugeoire. Un bonheur pour les uns, un enfer pour les autres. Non je ne citerai pas de nom. Et nous voila de retour à notre point de départ. Une belle boucle rendue un peu plus difficile par la présence de la boue, mais l'important pour nous aujourd'hui était de rouler. Et en plus on s'est fait de nouveaux copains. Alors que demander de plus.

    45km - 3h26 - D+=425m

  • La Rando des Coteaux 24-6-2012

    24062012753.jpg

    De gauche à droite: David, Christophe, Olivier, Sylvain et Fabrice.

    Nous étions 7 Biclous Sauvages au départ de la Rando des Coteaux organisée par le club VTT de Lagrace-Dieu, les Dieujantés. Le départ libre se fait dans le centre du village. Le parcours enchaine des parties bien ombragé dans les bois et des chemins à découvert. Les coups de cul se succèdent et le peloton s’étire. La météo était avec nous et heureusement car lors de certains passages un peu gras, on s’est imaginé ce que cela pouvait donner quand ça devait être vraiment humide. Les ravitos sont nickel et les bénévoles accueillants. A l’arrivée on se retrouve avec 41km au compteur au lieu de 50 annoncé. On a du rater une boucle, pourtant le balisage semblait sans faille. La bibine salvatrice est là pour nous rafraichir. La buvette est un vrai bon point. Le parcours a du être modifié par rapport aux années précédentes car des propriétaires n’ont pas donné leur accord de passage. Certainement du aux aménagements type freeride de certaines parties. Cette histoire donne de l’écho à ce que certaines personnes font actuellement dans le bois d’Eaunes. Ce n’est pas parce qu’il n’y a pas de fils barbelés dans les bois qu’ils n’appartiennent à personne. A méditer…

    41km - 3h22 - D+=864m

    la-rando-des-coteaux-24-juin-2012.jpg

    La-rando-des-coteaux-24-juin-2012.zip