Les Randos 2014

Sortie La Palme 23/2/2014 vu par Stephane

Photo 14 1 jpgVendredi 21 lors de ma première visite chez biclous pour une réunion de callage du « challenge des biclous » on m’a demandé si je voulais venir rouler dimanche du côté de Port la Nouvelle…ni une ni deux j’ai dit oui….mais là, je partais dans l’inconnu…avec des gens que je ne connaissais pas du tout mais je ne me suis pas dégonflé…bien que j’ai eu un peu peur du kilométrage annoncé (64km). Le rendez-vous était pris…David, Philipe, Sylvain et Hervé partaient de Muret et comme moi j’habite Toulouse, je pars seul (sans témoin sans personne, juste la route devant moi et la musique du bitume et de la radio dans les hauts parleurs…mdr)...de temps en temps un SMS à David pour demander leur position et là la réponse vient…dring…dring…altitude 55 mètres (humour). On se rejoint vers Narbonne sur le grand ruban et nous finissons la route ensemble jusqu’au point de départ « La Palme ». A peine descendus de voiture, nous nous saluons tous et nous nous préparons avant le grand départ sous un magnifique soleil méditerranéen. Allez hop…il est 10h43, il est temps, on fait chauffer les crampons et nous voilà partis armés de 3 GPS !!!! heureusement, je dirais …d’ailleurs David se bat souvent avec lui pour comprendre son fonctionnement et le sens de la carte (mdr). La trace est fabuleuse, les kilomètres s’enchainent, l’ambiance est bonne au sein du groupe et je prends de plus en plus mon pied à rouler avec les Biclous. Vers le milieu du parcours, les grosses difficultés s’enchainent….une grosse montée très longue qui coupe les jambes…on ne cesse de chercher le grip car l’adhérence est précaire sur ces cailloux qui roulent sous les roues…au sommet on attend tout le monde et nous profitons pour souffler un peu, se ravitailler et profiter de prendre de belles photos. Ensuite nous enchainons une longue descente sur une large piste avant d’en prendre une un peu plus périlleuse ou personne ne s’est aventuré sur le bike de peur de se faire mal voire très mal car le single était impraticable. Au 50ème km nous revoilou à la Palme mais le parcours continu encore pour une boucle d’environ 15km. Mais là Hervé et Philippe décident de rentrer à la voiture car le parcours les a éprouvés un peu. Donc Sylvain, David et moi-même nous continuons et finissons le parcours émoussés mais heureux d’avoir bouclé ce fabuleux parcours de 64km avec plus de 1440 mètres de dénivelés positifs en 06h30…mais le temps on s’en fou…on n’était pas là pour faire la course…perso ce que je retiens c’est l’esprit, la sympathie, la camaraderie, la joie de partager et de rider ensemble comme si cela faisait des années qu’on se connaissait…
Stephane

Sortie La Clape 16/2/2014

Lc

Lc

Lors de cette semaine notre éternelle question "mais ou donc faire du VTT ce week end et de préférence au sec" ne trouva une fois de plus que la seule réponse de la direction de la méditerrané et de la clape en particuliers. Je vous le promet on a vraiment essayé de voir ailleurs mais rien n'y fait le temps est pourri partout sauf là. Les prévisions pour dimanche, pas très favorables, on fait renoncer 2 biclous et bien nous (David et moi même) qui étions sur place on peut leur dire qu'ils ont eu tort. Bien que nous ayons pris un petit grain au départ de Narbonne plage celui ci n'a pas vraiment insisté et nous avons passé le reste de la journée au sec, sans soleil certes, mais sans pluie non plus. Là bas le terrain absorbe les gouttes d'eau comme un biclou assoiffé son Sponser (désolé mais seul les initiés peuvent comprendre). Donc un petit grain au départ mais pas de flaques et encore moins de boue ce qui fait que l'on à même pas sali le beau vélo tout neuf de David. Eh oui david a craqué pour GIANT Trance X en 27.5. A priori le premier 27.5 du club. Ayant chargé une trace GPS pleine de singles qui en plus se croisaient, et vu que je me suis publiquement vanté de savoir me servir d'un GPS, je me devais d'assurer et je peux le dire je n'ai pas failli (ouf sinon je passais pour un con). Bien que le parcours ai tenté de me faire plusieurs fois échouer (chemin barré par des barbelés, trail de Gruissan avec plein de coureurs sur le parcours) j'ai mené David à bon port et nous avons même rouler dans une zone qui nous était encore inconnue, une jolie pinède quasi sans caillou, c'est super sympa de rouler sur un lit d'aiguille de pins. Enfin bref vous l'aurez compris encore une putain de belle journée à VTT. Au final 54 km de bonheur avec 1250 m de D+ en04h37 de roulage.

Sylvain

Sortie La Clape 26/1/2014

La recherche du soleil et des sentiers poussiéreux nous mena une fois de plus à la Clape. David et moi même partirent de Muret pour aller rejoindre Frank qui était déjà sur place. Une fois arrivé, le soleil bien présent et la T° clémente, nous incita à mettre le short court et nous ne le regrettâmes pas car les petits coup de culs successifs de notre parcours aléatoire nous échauffèrent bien les mollets. Bien qu'armé de 2 GPS (ma première expérience sur le terrain avec ce genre d'engin) nous ne furent pas capable de suivre la trace sur plus de 1 km et très vite lassé de chercher notre chemin on pris tous les singles qui se présentèrent à nous et finalement on s'en est bien sorti car notre parcours fut toujours ludique est agréable. Il faut dire que le coin n'est pas très grand et qu'il est assez facile de s'y repèrer. Au final du soleil, 44 km avec 1450 m de D+

Sylvain

Sortie La Clape 19/1/2014

Photo

Pour rouler au soleil 5 bichons sauvages ont pris ce dimanche la direction du massif de la clape près de gruissan En fait de soleil il a plu toute la nuit et les chemins alentours sont gorges d'eau mais pas d inquiétudes,dans ce massif le sol absorbe énormément effectivement a part quelques projections de terre il n y aura aucun probleme de roulage depart par le circuit 6 qui passe par la vigie,ce sera la mauvaise idee du jour car hervé ,en phase de reprise apres sa cote cassée,y laissera d entree ses forces.ensuite vu que ce circuit n emprunte que des chemins plutot roulant on tournicotera un peu au pif dans un terrain qui semble etre fait pour le vtt;ca monte ;ca descent ,a droite ,a gauche ,pas un instant de répit a cet endroit,je pense que si on le fait en mode rapide ca doit etre assez energivore mais vu que le terrain est ludique tout le monde a la banane vers le 30kms hervé et david,qui avait fait voiture commune choisisse de rentrer tandis que moi,kevin et olivierd on rajoutera une petite boucle supplementaire de 20kms 450m en attaquant un tour de l ile st martin.une boucle plus technique par endroit.Quelques petits portages,une traverse dans la mer plus tard retour vers les voitures ou le soleil et le vent nous accueilleront Une belle sortie,une experience sur la plage spécialement pour sylvain,un retour vent de face pour kevin,un petit sprint a la fin pour olivier,pas de bobo(presque)pas de gamelles,pas de problemes mecaniques ni de crevaison et une bonne humeur generale que demander de plus. Les absents ont toujours tord A refaire au plus vite.

Challenge de Lomagne à Mauvezin 12-1-2014

Paty

Aujourd’hui , c’était inscrit, c’est la Challenge de la Lomagne à Mauvezin. A l’inscription, la file est longue pour la partie « Course », surement que le temps au beau fixe à décider du monde à sortir. Je choisi donc la partie « Randonnée » ; sans plaque, je pars dans la roue des « Coureurs » ; je ne serais pas chronométré mais cela me va bien pour aujourd’hui car hier, j’ai rentré 4 stères de bois, donc va pour le mode « Rando ». Le départ est plutôt cool et nous passons de route en chemins rapidement. Les premières difficultés commencent et quelles difficultés ! un long single-track en monté et en dévers, glissant en raison des racines, feuilles, pierres. Cela ne finit jamais et ici même les arbres sont tordus ; les coups de cul sont carrément non négociables ! Comment prendre de l’élan pour monter à droite alors qu’on sort d’un single-track à gauche avec le cintre qui frôle les arbres ! Je perds un temps fou ici et on sent bien que les organisateurs ont pondu ce single-track pour pimenter la course. Heureusement tout à une fin et la suite de la rando se fera sur des chemins entre champs et bosquets ; certes c’est bouant mais le tout est très rouleux (à moins que cela ne soit l’inverse !) et plus conforme à ce à quoi je m’attendais. Dans les longues montées sur chemins agricoles, je rattrape les « Plaques » en galère : pb de chaines, de transmissions, de chainsuck, un bel éventail des soucis en VTT ; je note tout cela et prie pour que mon matériel dans le sac à dos soit suffisant en cas de pb similaires. Même une des motos trial accompagnante se gamèlera dans une monté ! Je file une barre énergétique à un gars perclus de crampes, en priant pour que cette offrande m’en préserve pour la suite ! (cela a marché !). Sur quelques passages, impossible de garder des trajectoires correctes car les pneux sont lisses de boue et le tout s’accumule partout dans la transmission, le dérailleur, … Les feuilles accumulées font un « VRRRFFF, VRRRFFF, VRRRFFF » à chaque passages ; bref les terrains du Gers sont gras, comme son foie. Ha oui, une autre particularité du coin : les fossés sont secs ! En effet , l’eau préfère nettement couler sur les chemins plutôt que dans les fossés à coté, c’est tellement mieux ! En langage VTT-Gascon local, on appelle cela un « passage Barrique » et je vous jure que cela n’a rien à voir avec une Barrique d’Armagnac! Bref, on finira par arrivée au stade et le lavage des spad sera indispensable !
Une Course-Rando très bien signalé, bien encadrée et sécurisé. Un petit bémol, ce n’est pas simple à Mauvezin car on se gare à un endroit, on s’inscrit à un deuxième, on part d’un troisième et on arrive à un quatrième point du bledou ! Mîne de rien, cela m’a rajouté presque 7 km en plus ! Les ravitos sont bien aussi même si les bénévoles n’ont pas voulu s’embêter à acheter et couper des oranges (mais moi j’aime bien les oranges !).
Patrice

Challenge Mauvezin 2014.zip

Sortie Saint Antonin 12-1-2014

Photo

En ce dimanche de janvier très ensoleillé et clément du point de vue des T° il eut été incompréhensible de ne pas faire sortir son joujou préféré qui réclamait avec force et conviction de prendre l'air. Quelques Biclous (Thomas, David et moi même) se décidèrent pour Saint Antonin, joli village du Tarn et Garonne, et nous ne fûmes pas déçus. L'arrivée à Saint Antonnin se fera par les hauteurs baignées de soleil avec en bas les gorges de l'Aveyron toute embrumée, la plongé en voiture dans la brune fut déjà un moment magique. Un fois équipé et devant le panneau des circuits notre choix se porte sur le circuit FFC noir N°5 (33 kms 800m de D+). Relativement bien indiqué (il y aura bien quelques interrogations sur la route à prendre mais nous n'aurons pas vraiment à jardiner) le circuit prend d'entrée une forte pente pour remonter sur le plateau. Comme le dirai Lino Ventura c'est du brutal, plutôt du VTT d'hommes. Après cette brève mais virile mise en jambe que le qualifierai d'échauffement express, le circuit se calme pour faire des tours et détours sur le plateau. puis vint le moment de la première descente évidement suivie par une bonne remontée assez sympathique dans la caillasse. Après la remontée on bascule très vite sur la descente finale en sous bois et à l'ombre pour laquelle le mot glissade mais aussi plaisir semble bien adaptée. De retour au départ Thomas préfère rentrer, David et moi décidons de se finir sur le circuit rouge N° 8 (13km et 300 m de D+) que nous pensons facile. Après plus de 3 kms de route nous attaquons les choses sérieuses et bien que le relief et le terrain nous apparaisse assez débonnaire (pente moyenne et en herbe) on va avoir les pires difficultés à grimper L'adhérence est très précaire et le pente plus soutenue qu'elle n'y parait. il nous faudra même poser le pied plusieurs fois pour en venir à bout. En haut on redescend quasi de suite sur du raide mais avec une bonne adhérence. A peine en bas le circuit remonte aussi sec sur du très raide, j'ai du encore faire péter des scores au cardio pour y arriver. On enchaîre ensuite par un chemin plein de caillasse en bord d'une falaise que je qualifierai de chaud. Par endroit la chute peut être fatale, je dois avouer que je suis pas vraiment amateur de ce genre d'endroit ou la moindre connerie peut se transformer en drame, je jouerai donc la prudence maxi. Puis vint la descente en single étroit et pour moi se fut le pied intégral car il y avait de la pente juste ce qu'il faut, de belles épingles mais toutes jouables, de la caillasse mais pas de marche de 1m. Cela m'a permis de terminer sur une super bonne impression. Au bilan encore une putain de belle journée de VTT comme on les aime à refaire sans modérations. C'est sur je reviendrai à Aaint Antonin. Au final 48 km et 1220m de D+ pour 4h08 de joie et de bonne humeur.
Sylvain