Les Randos 2017

La Randuro de Citou du 04 juin 2017

20170604 111805

Lors de notre première séance de débroussaillage de vendredi (6 personnes et le nettoyage d'un nouveau chemin presque terminé=>on va en programmer d'autres) ) je tâte le terrain pour savoir qui fera quoi ce WE. Il ressort que quelques Biclous iront à la Randuro de Citou. J'avoue ne pas être particulièrement intéressé mais la météo s'améliorant je me dis que c'est l'occasion de tester une sortie un peu atypique. Au rendez vous Julien (l'initiateur de cette idée), Marc toujours prêt pour un mauvais coup, Christophe avec le vélo d'Olivier D le sien étant en arrêt par excès d'entretien, Olivier M avec sa nouvelle monture (YT 29 pouces, 140 mm) tout juste sorti du carton et fred un ami de Julien en VTTAE.
Mais au fait une Randuro qu'est que c'est finalement à part la contraction de Rando et enduro encore un truc marketing pour attirer le chaland? Bref le mieux est aller se rendre compte par soit même ce que cette Randuro va nous promettre. Sur place, à l'inscription, la première chose que nous constatons c'est qu'il y a que des "gros vélo" et que leurs propriétaires sont équipés de protection multiples et variées. Whou les gars on va faire du vélo on va pas sur la lune.
Enfin bref nous voila parti et tous sur le 35 kms plus personnes ne se sent pour le 50 je ne sais pas pourquoi, la valeur du dénivelé annoncé sans doute. La première montée se fait sur une piste large et sans difficulté mais pendant on moins une bonne heure, en fait on grimpe en haut de la montagne. Tout à coup une flèche vers un single, là tout le monde s'équipent et on comprend que ça va envoyer. il y a notamment 3 petits jeunes qui se préparent (casques intégral et ce qui va avec) et je me posent des questions sur la suite à venir. Allo maman bobo pourquoi je suis pas bon à vélo? Devant le temps qu'ils mettent à se préparer on engage finalement avant eux sur un chemin assez simple au début mais après une petite remonté voilà que les hostilités commencent par une petite série de marches pleine pente en schiste puis le chemin plonge ensuite dans la foret et là c'est Beyrouth, des cailloux, des grosses marches, de la terre, des virages qui s'enchainent enfin bref tout ce qui nécessite de la maitrise a vélo. Mes camarades filent à fond en criant "Banzai " ou quelque chose du genre. J'essaye de suivre en me concentrant au maximum et ça passe, pas de manière très propre mais l'essentiel est là, j'arrive à rester sur le vélo et même à me faire plaisir. Cette première descente ne fait pas dans la dentelle et prend 500 m de D- direct. C'est seulement un fois en bas que je peux me décontracter car je suis tétanisé de m'être agrippé au guidon. Alors c'est donc ça la Randuro, une montée longue et facile sur des pistes et une descente de dingues qui n'en fini pas. C'est dur mais que c'est bon, validé je suis preneur et manifestement pas le seul au club. La suite sera du même acabit, montées faciles et longues puis descentes en single plus ou moins engagées mais sans jamais être vraiment faciles. Devant l'enthousiasme de la troupe on fera finalement un boucle de 5 km de plus par rapport au programme. A noter la dernière grosse descente au bord d'un ruisseau à sec qui fût pour moi simplement magique, avec la vitesse prise j'avais l'impression de survoler les cailloux. Enfin vous l'aurez compris un vrai régal. Je suis désolé mais j'ai encore kiffé un max cette sortie. Il parait qu'à trop profiter de ma passion je risque de retrouver un jour un vélo dans mon lit, l'important c'est qu'il soit au moins en carbone et mono plateau.
Au final 40 km pour 1450 m de D+ et - et une vrai joie d'avoir partagé cette sortie mémorable avec d'autres Biclous

20170604 111832

Lire la suite

La Clape sortie du 14 mai 2017

Vu la météo locale et celle vers les Pyrénées c'est donc et toujours vers la méditerrané dans le massif de "La Clape" que nous avons décidé d'aller rouler. Là bas comme d'hab pas une goutte, pas un atome de boue et pour une fois quasiment pas de vent. Au départ de la rando Frank, David le retour et moi même. Le parcours prévu: un tour dans La Clape du sud puis vers celle du nord en essayant de minimiser le parcours de transfert. Départ de le D168 (Route de Narbonne Plage) en prenant direction sud sur la trace du parcours enduro bien connu de ceux qui fréquentent l'endroit (on s'est fait 35 kms de tous les endroits connus pour leur coté ludique). Cette première partie fut très marquée cailloux, virages; marches, relances avec un peu de goudron pour la montée au plateau. C'est d'ailleurs sur cette partie goudronnée que Frank casse un rayon ce qui l'oblige à abandonner le parcours pour retourner à la voiture. Ensuite lors de la remontée à la vigie on a basculé de l'autre cote de la falaise pour tirer vers le nord. Normalement c'est un endroit pas très intéressant de jonction mais il s'avère que l'on a rencontré quelques passage inédits (pour nous) assez sympa notamment un single bien empierré qui descend dans un sorte de trou duquel il faudra aussi ressortir. On a dû également rouler entre les vignes ce qui ne fut pas des plus passionnant. Finalement on a atteint la partie nord assez rapidement et là a commencé une partie de single qui tournent dans tous les sens, passent et repassent sous l'autoroute. A cet endroit on est plus sur du sable et des racines et bien entendu quelques cailloux. Mais il y a toujours une constance les (bonnes) odeurs bien particulières de la région et la difficulté d'avancer sur ces types de terrain . Que ce soit au sud ou au nord avancer à La Clape nécessite de toujours appuyer fort d'être en prise permanente, le terrain (cailloux, sable ou racines) ne se laisse jamais faire, il faut combattre à chaque coup de pédale sous peine de rester scotché. Tout ce laïus pour vous dire que j'ai fini la rando totalement rincé complètement vidé au bord de la défaillance. David ne fut pas toujours à la fête non plus . Encore un belle journée bien fatigante de VTT.
Au final 62 kms et 1440 m de D+ et un grand soleil.

Clape sud nordclape-sud-nord.gpx (1.01 Mo)

Lire la suite

Rando de la Canarde (bis)

Dsc 0488

Et donc Olivier et moi avions choisi le VTT Tandem pour cette rando pas trop difficile, accompagnés de 2 autres tandems mixte ceux-là, moi j'ai donc joué le rôle de la nénette. Le 40 km nous a semblé suffisant pour une première et nous avons eu raison parce que sur un tandem le matériel souffre plus que sur un bike normal et doit être réglé pile poil: la transmission de notre VTT n'était pas au top mais on s'est bien marré quand même. J'ai bien appris mes leçons et ça allait mieux à la fin: il faut pédaler en douceur sinon on va tout droit!! Superbe buffet campagnard gratuit à l'arrivée, on a liquidé les dernières bières et vu arriver Frank mais pas les autres.

Lire la suite

Ronde de la Canarde 7 mai 2017

Virb0140

Beau succès au sein des biclous pour cette édition 2017 de la Ronde de la Canarde puisque ce sont 9 biclous qui participent à l’évènement : Hervé, Philippe, Franck, Sylvain, Jean-Christophe, Olivier D, Christophe, Antonio et votre serviteur.

La Canarde c’est bien sûr une rando VTT, mais organisée au profit des résidents du foyer  de vie de personnes handicapées du même nom qui accueille le départ (et l’arrivée) cet événement sur son domaine.

Comme convenu, je passe prendre Hervé à 6h15 puis Antonio à 6h30. Après 20 minutes de bataille pour arriver à organiser nos trois vélos sur le porte vélo, nous quittons enfin Muret pour rejoindre nos camarades sur place, camarades dont certains nous attendent déjà depuis un certain temps. Parmi ceux-là, notons notamment la présence d’un couple de biclous, puisque Philippe et Olivier ont opté pour l’option tandem. S’ils nous font un petit… ben faudra voir.

Nous nous élançons donc tous ensemble sur le 60 km (sauf Philippe et Olivier qui décident d’accompagner d’autres tandems). Si le tout début de la rando ne soulève pas un enthousiasme démesuré, nous nous apercevons rapidement que les organisateurs ont réalisé un superbe travail pour nous proposer une trace de grande qualité avec force de singles faciles ou plus techniques dans une garrigue agréablement odorante avec des sentiers connus mais aussi de belles découvertes avec pas mal de passages qui semblent avoir été ouverts pour l’occasion.

Franck part rapidement devant et nous le reverrons qu’à l’arrivée, comme d’hab. Pour les autres nous ferons l’intégralité de la rando ensemble. Notons au passage, la ténacité de notre vétéran (Hervé), la caisse monstrueuse de notre espagnol de service (Antonio), la charcuterie des ravitos (fort appréciée par Christophe) et la bonne ambiance générale qui nous accompagnera jusqu’au bout.

Nous apprenons à l’arrivée au dernier ravito que nous sommes le dernier groupe sur le 60, ce qui nous donnera l’avantage de finir la rando avec un des organisateurs chargé de fermer la trace. Fin de rando qui ne dénotera d’ailleurs pas niveau qualité avec  encore des singles éminemment sympathiques.

Si le dénivelé total annoncé (1300 m) n’est pas important pour la distance, les relances incessantes inhérentes à ce type de circuit restent énergivores et c’est au bout de 6h30  (en comptant les ravitos de Christophe) que nous nous arrivons au terme des 63 km.

Restent un accueil sans faille à l’arrivée avec saucisse grillée et bonne humeur générale et un retour en voiture avec ambiance olfactive de garrigue grâce à l’amour indéfectible d’Hervé pour la végétation méditerranéenne qui l’aura poussé à se rouler dans le thym et le romarin à deux reprises sur le parcours.

Marathon Orbea Monegros 2017

20170429 185635 hdr

Marahon de VTT organisé par Orbea en Espagne , 117km avec 1200 mètres cumulés, 8000 participants. Le départ des cyclistes pros à midi. J'étais dans le box 5, mon départ c'était à 12:30. Dans le box , je connaissais 2 cyclistes, donc  ils ont décidé de rouler avec moi. Les premiers 40 kilometres il y a eu beaucoup de monde et il y a eu aussi un accident sur la route, pas possible de prendre un bon rythme .

Apres le premièr ravito.. J'ai commencé a rouler et prendre mon rythme avec mes amis de route. Apres le kilometre 70 un autre cycliste a décidé de rouler avec nous pour le bon rythme. 

Arrivé à 5h30 minutes avec un grave accident de mon collègue de route, qui nous oblige a arrêter.... 30 minutes. Une total de 5h30 minutes de plaisir dans le désert plus grand d'Europe : le désert de monegros 
 
Antonio
Img 20170501 194343 652Img 20170501 194343 662
 

Manche coupe du monde VTT à Lourdes

Img 4008

WE sportif malgré tout même sans rouler: 480 D+ sur 1,1 km il faut se les faire en grimpant et surtout en descendant!!
Et voilà le lien vers mon petit reportage photo: une vingtaine de photos pour l'ambiance super, ensuite les coureurs et à la fin deux vidéos pour l'ambiance sonore. J'ai laissé certains passages de gap en mode rafale de manière à ce que vous puissiez travailler vos positions lors des sauts hin hin hin.
https://www.dropbox.com/sh/7u08021woagezj7/AABCuzj-X_cKbEwzQEBACZp8a?dl=0
Avec Olivier et son fils Maxime et la tribu des Wendling...
A++

Img 3823

Lire la suite