Les Randos 2017

Sortie Heure d'été mercredi 5 avril 2017

Sur le forum, Marc poste pour la sortie hebdomadaire du mercredi, 2 biclous s'y intéressent, OlivierD et moi même, rdv est donné devant le jet d'eau des allées Niel à 18h et ce sont finalement 5 biclous (Laurent, Sylvain, Marc, Olivier D et moi même) et 2 jeunes de AS Muret qui se rejoignent pour cette sortie d'été. Après nos palabres habituelles, nous partons par les bords de Garonne direction Estantens, ce qui nous permet de valider que les terrains sont relativement secs, arrivé sur place une discussion s'installe pour savoir si nous devons continuer par l'Allouach et c'est finalement par la montée de la Tuilerie que nous nous retrouvons sur nos singles Eaunois. Cette montée, est d'ailleurs le théâtre d'une passe d'arme amicale entre les jeunes vététistes de l'AS Muret et Laurent qu'ils n'arriveront pas à doubler (il en a sous le pied, le fondateur). De là, c'est Laurent, qui ne lâchant pas le commandement, nous guide sur notre terrain de jeu habituel. Après de multiples descentes, montées en single, c'est une première ondée qui nous amène à nous demander si nous de devrions pas rentrer, mais celle-ci est de courte durée et nous réattaquons quelques chemins, pour recevoir à nouveau une nouvelle "rinçée" annonciatrice.....nous décidons alors de finir notre sortie et c'est sous une légère ondée qu'une partie du groupe repart sur Muret et que je rentre sur Eaunes.
Ce qui donne pour moi 28 kms pour 441 m de D+.

Lire la suite

Premiere sortie Heure d' été mercredi 29 mars 2017

20170329 200731

Première sortie de la saison « été » suite à l’ avancement des horloges d’une heure ce qui permettait de pédaler jusqu’à 20h et au delà.

Point de rendez-vous habituel non loin du rond point jet d’eau, 18H, au pied de la statue du Maréchal Niel (comme les allées Niel , mais lequel de deux est arrivé en premier??).

Au rendez vous donc il y avait Philippe, Hervé, Franck, Marc et moi même ( Romain, celui qui fait la plupart du temps ralentir tout le monde dans les montées).
Direction Estantens par les chemins habituellement empruntés, ça monte, ça descend, on entend les passages de rapports des formules 1 de la team biclous, la chaîne qui craque sous le poids de la force développée pour passer les légères bosses qui entravent notre route, il va falloir penser a rafraîchir un peu les bas côtés du chemin de terre, l’herbe est très haute.
Une fois tous regroupés nous décidons de passer par le single nommé «  chemin de saint amans climb » sur strava, souvent en poussant nos vélos, pour la majorité du groupe.

Nous admirons la vue une fois posés sur le parking de la chapelle et décidons de la route à prendre, direction table d’orientation, un croisement s’ offre à nous, nous prenons à droite sur la détermination de Marc ( chef de file) .

19h07: Quelques montées et descentes plus tard, nous nous retrouvons tous autour d’ un arbre qui a de faux airs de rond point , hervé dont son genou droit douloureux ravive l’ inflammation du tendon rotulien , nous sommes rejoint par Olivier M et son collègue Arthur.

19h23: Après plusieurs montées et descentes ( oui très répétitifs vu que ça fait que ça ) nos deux amis Olivier M et Arthur nous quittent , fatigués ( je ne citerai pas de noms) un « tchek » et «  bon courage à bientôt » plus tard nous reprenons la route.

Nous sortons de la forêt d’ Eaunes par la route qui mène à Estantens ou Saint Amans au choix.
direction le mur de jouliou par une longue ligne droite, longeant les champs , route très praticable malgrès quelques flaques par ci par la.

19h56: Oh mais qui voila au loin ?? Mais c’ est nos deux amis qui nous avaient abandonnés plus haut ( voir 19h23) .
Nous serons donc 7 jusqu'à arrivée à la statue du Maréchal , mais avant d’y arriver à ce fameux maréchal , il nous reste de la route.
Nous nous arrêtons en cours de route pour prendre une photo prise par Marc ( décidément il sait tout faire!!!)
Nous descendons par la côte qui rejoint le collège Bétance, bonne nouvelle ils ont enlevé les barrières qui nous empêchaient de descendre à bloc.
Dernière ligne droite en passant par le bord de garonne pour nous diriger vers le Maréchal et nous nous séparons à ce moment la , manger, se nettoyer, pilotes comme montures, pour vivre , on l’espère , de nouvelles aventures sur VTT.

Pour ma part , le compteur affichait 28,8 km en 1h53 pour un peu plus de 15km/h de moy. et 495 D+

La Montrabéenne 26-3-2017

Img 20170326 093834

C'était un peu pour moi le grand retour le posterieur sur un vélo et l'occasion de me tester sur le premier 40km de l'année. J'ai pas mal fait de RPM cet hiver et j'ai aussi un peu couru mais pas de vélo "longue distance". D'habitude au debut, j'ai toujours la pêche et j'envoi tout ce que je peux mais asser vite mes guibolles me lachent. Il faut que j'aprenne à mieux gerer ce genre de défaut. Mais j'ai un peu de mal. ;-) Donc je vais pouvoir testé tout ça ce matin.

Juste avant d'arriver en voiture à Montrabé, je jette un coup d'oeil au tableau de bord qui indique 1°C dans la cote juste avant le village. Oulah! C'est que je n'avais pas du tout prevu ce genre de temperature. Heureusement, le soleil brille et arrivé sur place je reste le plus longtemps possible dans la voiture. Puis au bout d'un moment, je fini par me resigner a sortir. Jean-Christophe arrive le premier. C'est ensuite le tour d'Hervé et Marc. Suivi de près par Laurent F. Première présentation de Laurent à Laurent. :-)

Inscriptions faites, on attaque la boucle du 40km. c'est plutot roulant et sur du goudron. Phillippe avait annoncé 500m D+ donc nous sommes tous decontraté du cuissard. La seule inconnue c'est l'état des sentiers car vendredi et samedi, il a vraiment beaucoup plu. Au debut on rencontre quelques flaques que l'on peut aisement contourner. Et ça nous rassure.

On croise quand même pas mal de vetetistes avec des problemes de crevaisons ou de chaines prises par la boue. On s'arrete toujours pour donner un coup de main quand on peut mais cela nous retarde considerablement sur la moyenne definie au depart: 20km/h. ;-) Bien sûr, on en est loin.

Le parcours est tracé dans la campagne environnante. Il n'y aucun passage technique. On benifici d'une belle vue sur les Pyrenées. Les villages traversés sont jolis.

Mais il y a quand un defaut a ce paysage idyllique. De temps en temps, nous devons passer sur des chemins ou des sentiers completement gadouilles. Ca mange un peu la couane mais ça pette bien aussi le guibolles. Hervé en bave comme un ouf avec ses pneus en 2.35, on dirait qu'il a un fat. Il a du mal en entrainer sa machine de guerre. Surtout que l'argile locale est du genre amoureuse. C'est à la fin d'une descente super grasse que Marc ne peut s'empecher de glisser un petit mot: "Cest dommage que David ne soit pas venu. Il aurait profité". Tout le monde est hilare car nous connaissons tous l'amour sans faille de David pour le terrain mou et collant. ;-)

Enfin nous sommes de retour a Montrabé. On n'aura pas fait le chrono de l'année mais nous n'avons rien cassé et aucune crevaison. Et c'est déja bien. La petite saucisse grillée aura du mal a en reconforter certains mais pour 5€, on ne va pas se plaindre.

39km - D+ 700m - 3h22

20170326 16520720170326 165233

Lire la suite

Sortie Bize Minervois Dimanche 19 mars 2017

20170319 113606

Sur le forum, 2 possibilités se dessinent durant la semaine dernière. Lacroix-Falgarde trace de LaurentF "que j'en ai c--é, la dernière fois que je l'ai faite !" (dont vous avez déjà eu le CR) et Bize-Minervois de SylvainB . C’est cette dernière que SylvainB, Julien F, son pote Fred et moi-même choisissons.

C’est donc à 7h15 que Sylvain passe me récupérer chez moi, direction Bize où nous serons vite rejoints par Julien et Fred, pour un départ de la rando vers 9h40. Sylvain nous a concocté une trace dont il a le secret qui annonce 63 km et 1500 de D+. Cela ne nous empêche pas dès la première montée qui se passe sur une piste, de tenter une variante par un petit single à l’air fort sympathique  mais qui se révèlera aussi un peu énergivore. Eh oui, en début de rando, le biclou est plein d’énergie !

Nous évoluons sur un terrain majoritairement sec et caillouteux mais de nombreux petits passages humides nous rappellent que nous sommes encore en mars. C’est vrai que le soleil et les températures  printanières nous l’avaient presque fait oublier. D’ailleurs le passage à gué annoncé par Sylvain se révèle un peu compliqué à passer avec deux mètres de fond, 20 de large et un léger courant. Après avoir affronté l’autochtone et ses chiens nous finissons par trouver une passerelle béton qui nous permettra de passer sur l’autre rive sans encombres et d’attaquer un petit portage des familles que Sylvain commentera par un « Oui, j’avais vu que ça montait en préparant la trace mais peu être pas autant…)  C’est Fred qui était content : il faut dire que son VTTAE (un Specialized en l’occurrence), il vaut mieux être dessus que dessous…

La rando se poursuit avec des passages bien énergivores, des montés impossibles, des bonnes descentes et la traversée d’une grande zone boisée ravagée par un incendie où nous évoluerons au milieu des arbres noirs dans une ambiance un peu particulière.

Nous finissons par avoir la peau de la batterie du VTTAE de Fred quelques km avant l’arrivée mais le bougre nous en sort une deuxième de son sac. Ce qui n’est pas le cas des 3 autres VTTistes qui finiront la rando avec les réserves énergétiques sérieusement entamées.

Au final une bonne journée de VTT avec 66 km, 1650 de D+ en 8 heures… et un retour à la maison vers 20h00 un peu tendu pour certains…

20170319 11324720170319 113250

20170319 11335320170319 113412

Sortie Lacroix-Falgarde Dimanche 19 Mars 2017

Safe image phpSafe image2 php

Sur le forum, 2 possibilités se dessinent durant la semaine dernière. Bise-Minervois (dont vous aurez le CR bientôt) et Lacroix-Falgarde trace de LaurentF "que j'en ai c--é, la dernière fois que je l'ai faite !" C'est, cette dernière que LaurentF, Hervé, Franck, Philippe, Olivier, Guillaume (notre petit dernier ;-) ), un ami de Olivier et moi-même, choisissons.
C'est donc à 8H30, parking de la mairie de Lacroix-Falgarde, que le petit groupe se mets en route sous un beau et chaud soleil. Nous suivons le single le long de l'Ariège jusqu'à la montée des tennis de Goirans pour attaquer après, montée, descente, single, routes, chemins, pour nous retrouver à Deyme. Hervé commence à avoir quelques soucis de dérailleur, ce qui nous oblige à une petite halte, salutaire de quelques minutes le temps de refaire le réglage de son matériel déficient. Le petit Guillaume, certainement venu à cette sortie après une mémorable nuit dont seul JulienF et les plus jeunes ont le secret....commence à avoir de sérieuse difficultés pour pédaler. Franck prend le commandement et nous ramène, via le chemin de la Glaizette à l'entrée Est de Lacroix Falgarde où notre groupe se sépare, Olivier et son ami pris par le temps rentre directement au parking, le reste décidant de finir sa sortie par les bords d'Ariège et le stade de foot.
Au finir, une sortie bien sympa, Bon LaurentF on t'en veux pas mais, à ta prochaine proposition trace on y regardera à 2 fois... ;-).

Ce qui donne pour moi : 46,3 kms pour 1085 m

Lire la suite

Sortie La Clape dimanche 12 mars 2017

20170312 105134
Olivier sur le point de se prendre une calbotte pour avoir manqué de respect au chef en lui faisant remarquer qu'il était le seul à ne pas avoir le maillot du club alors qu'il est président et que, franchement, ça la fout mal, le tout sur fond de paysage merveilleux avec la mer pour dernier terrain à vagues.
 
Ce dimanche, nous étions cinq (Marc, Sylvain,Christophe,Oliver D. et moi-même) à aller chercher le soleil du coté de la Clape, entassés dans la bétaillère de Olivier. Le ciel nous a fait un peu peur sur la route, Sylvain aussi d'ailleurs puisqu'il avait agrémenté le parcours de bout de traces non explorées. Mais finalement pari gagné car grand soleil à certains moments, le vent ne nous a pas trop gêné et le parcours proposé était tip top. Comme a dit Jules en 45 av JC, on a donc "veni,vidi,vici" la Clape. Strava me dit 47,9 km et 1187 de D+ je ne sais pas qui c'est celle-là mais elle me rogne toujours les dénivelés donnés par mon GPS. Et donc pour les novices, la Clape il faut avoir son permis de descendre des grosses marches (comme a dit Jules à un autre endroit "Alea jacta est" ou "Banzai" comme on veut), et en gros sur les 48 km on a eu 10 m de chemins sans cailloux. Et donc je le redis superbe parcours bien technique comme il faut et énergivore permettant à chacun de faire le point sur sa forme: Sylvain s'est senti un peu fatigué, perso je pense que c'est à cause de la date de péremption (celles des barres qu'il ingurgite pas la sienne), du coup il envisage de picoler à nouveau, on a même pu faire une pause sandwich c'est vous dire son état. On a pu parler cuisine pendant cette pause et on est reparti de plus belle ensuite, Marc a réussi à grimper partout (et pourtant ça bougeait pas), Christophe a parait-il fait une petite chute, je dis parait-il parce qu'il l'a faite tout seul dans son coin cet égoiste, je rappelle que le règlement impose de faire rigoler les copains quand on tombe (dura lex sed lex..). Quant à Olivier, je ne sais pas quoi dire je ne l'ai pas vu de toute la rando hin hin hin... Moi j'ai validé mon nouveau destrier qui m'a juste fait un refus dans un raidillon: les gros pneus et la fourche à 150 mm ça sert dans ces coins-là.
Et surtout rappelez-vous : "A bove majore discit arare minor"
A la prochaine !!!
 
Philippe R.
 
20170312 10500120170312 105033
Deux biclous posant pour la postérité.