Les Randos 2019

Eaunes 31/03/2019

20190331 090436
Dernière journée de grand soleil avant la pluie de la semaine prochaine.
A l'appel au jets d'eau ce matin: Daniel, Laurent, Marc, OlivierT et votre narrateur retardataire PJ.
 
Départ tranquille sur les bords de Garonne direction le bois d'Eaunes en direct sans passer par l'Aouach.
Une fois arrivés dans le bois, on reste dans un premier temps sur la partie droite où on va chercher la descente Drop et combes pour remonter vers le haras.
Olivier nous attendra le temps de faire la boucle, c'est la reprise, il s'économisera aujourd'hui pour en faire plus la prochaine fois.
On redescend par le petit single latéral à la montée où nous retrouvons un ancien biclou espagnol (vous aurez reconnu Antonio bien sûr) et Oliver.
On s'arrête qques instants discuter sur ses prochains objectifs et on repart direction les 4 spéciales côté gauche du bois.
Olivier et Daniel nous laisserons après la première spéciale et nous remontons donc à 3 le long des barrières pour rependre la DH Skwal
Laurent nous fait jardiner dans un single abandonné, on va sur la 3eme spéciale qui serpente entre les arbres où je m'illustre par un joli tout droit arrivé trop vite sur la bosse.
Petit détour pour rallonger un peu par la grange (oui le poulet n'est pas encore bien cuit...) direction la plus belle descente du bois avec son road gap que personne encore n'a tenté. Marc a des intentions, il ouvre en grand l'amorto! Ça zig, ça zag, ça saute mais ça passe encore à côté du road gap! Allez c'est pour la prochaine fois!
 
Retour par le chemin de Jouliou et sa petite variante à gauche avant le pentu et dernière descente dans le goulet suivi de son petit dévers toujours aussi piégeux. Personne au tas cette fois ci, une revanche pour moi!
 
Un boucle sympa de 32km et un peu plus de 600m de D+, c'est pas La Clape mais c'est toujours bon à prendre!
Rdv prochainement sur les sorties du soir quand le temps nous le permettra. A priori pas cette semaine....
 
A+ sur les sentiers!!
 
Pierre-Jean

Sortie à Cours dans le Lot le dimanche 24 Mars

Cours 24 03 2019 1

Olivier D. nous invite à l'accompagner avec 3 autres riders sur les traces de la Saint-Micheloise à Cours dans le Lot. Tt le monde connait cette rando, la plus dure du coin, que nous avions faite en septembre. Ce coup-ci on se contentera du parcours de 44,5 km et 1566 D+, et ça suffira pour apprécier ce coin et ses sentiers remplis de mousse pendouillant aux arbres. On est 3 des Biclous avec Marc (on a tout fait au téléphone au dernier moment) et 3 autres bikers dont deux VAE, dans la joie et la bonne humeur. Olivier en profite pour transformer la rando en test de vélos, et Marc en profite pour réviser l'étendue de sa forme qui reste à peaufiner quelque peu!! Il faut dire qu'il y a quand même qques montées bien rudes et qques portages obligatoires. Ceci étant pas de montée de l'impossible, c'est cool. J'en garde donc un meilleur souvenir qu'en septembre, il faut dire que je suis passé en 12V et un pignon de 50. Pour la rando de Trespoux le 14 avril, je me mettrais un 28 pour passer partout jusqu'à la fin. Marc vous rappelle que le chgt d'horaire et la reprise des sessions de semaine c'est bientôt, ça peut servir pour se remettre en forme hin hin hin....

Cours 24 03 2019 5

Lire la suite

Raid des chapelles 2K19

Raid des chapelles 2019 1

Même équipe de 4 cette année encore pour la nouvelle édition du raid des chapelles à 90% inédite. OlivierD, OlivierM, Christophe et moi même. Je commence à prendre mes marques dans le fourgon d'OlivierD, même si je suis parti un peu light côté sac de couchage. Je me suis caillé toute la nuit! Une organisation sans faille via un groupe que j'ai créé sur whatsApp et qui nous a permis de concocter une excellent repas...Daube de sanglier de mon beau père mijotée par OlivierD avec des pâtes torti. Un château Ribonnet 2012 100% Syrah sorti directement de la cave d'OlivierM. Une tarte aux poires et aux amandes faite avec amour par Christophe conclut cette soirée. Le lendemain lever 6h du mat qui nous permet encore de partir dans les derniers. Top départ 7h19, on quitte le parking et j'ai une douleur qui me prend direct au genou gauche. C'est difficilement supportable au pédalage, je ressens comme un pincement. Je comprends très vite que la journée va être très longue ou bien plus courte que prévu! Je sais pas trop ce qui m'arrive mais je ne veux pas de suite abandonner. Pour ne rien arranger, ça grimpe sec d'entrée, portage à gogo sur un chemin de randonnée. OlivierD me donne un calmant en haut de la montée. Les genouillères en place pour maintenir les ménisques, on plonge ensuite dans un sentier caviar qui nous offre une descente ludique avec du flow. On se demande tous pourquoi nous ne venons pas plus souvent dans les PO! Dans la 2ème montée qui débute par du portage OlivierD et Christophe prennent les devants alors qu'OlivierM temporise tout comme moi en mode gestion survivor. Ils ont la patate les 2 bougres mais nous attendent régulièrement en haut des côtes. Une longue piste poursuit jusqu'au col de Noell où nous les retrouvons perdus avec je précise leurs GPS respectifs. Je prends la décision de continuer au col car je vais le regretter toute ma vie sinon je me connais...c'est pas la grande forme mais je tiens la roue d'OlivierM, le terrain est magnifique, c'est beau ludique sans trop de difficulté technique mais le parcours est bien physique. On a déjà fait 34km(un peu + pour Christophe qui se perd une fois encore) dernier ravito. Et là je tiens déjà à féliciter l'organisation pour ses copieux ravitos, des équipes chaleureuses, tout est carré, postes de secours, balisage ok. Mais surtout sur le choix osé à 15km de l'arrivée, un coups de génie de la part des traceurs : une dernière ascension de 600 de D+ pour aller chercher une descente de 1000 de D-. J'adore! tout d'abord l'ascension se fait joyeusement sur un single progressif (je sens plus mon genou après avoir pris un 2ème cacheton) où on rejoint à nouveau le même col. Puis on poursuit cette montée par un portage féerique de 300 D+ pour atteindre le col de la Senyoral. Féerique car quand tu vois à l'horizon tous ces VTTistes à flanc de montagne marchant en file indienne, tu sais ce qui t'attend! Ça ne fait pas peur à un jeune espagnol qui passe tout à vélo ou encore même à un retraité de 67 piges svp qui participe à ce raid. Des putains de sensations et une ambiance que tu retrouves que dans le sport où tu repousses tes limites. Je suis complètement fan et la dernière descente la voilà, elle débute sous le Pilo de Belmaig alt 1281. Mes 3 compagnons sauvages déballent tout, "je vous demande de vous arrêter!" cette 1ère partie est fantastique mais je suis à bout de souffle. On attaque la seconde partie qui emprunte la première spéciale de l'an passé. Le terrain est sec cette fois ci mais certains passages posent plus ou mois de problèmes encore à certains d'entre nous...(j'ai arrêté de compter les chutes de Christophe au milieu de la seconde partie). Les 2 Oliviers ont presque tout passé mais je n'ai pas pu vérifier j'étais loin derrière lol. Un final donc bien viril et jouissif.
A l'arrivée bière et repas compris. Moins de monde sur cette édition étrangement peut être dû à la difficulté du parcours? A noter qu'une petite liste d'une vingtaine de VAE était inscrite sur le raid(le portage et le dénivelé cumulé doit les refroidir).
53km et 2380D+ Yes! content d'être aller au bout malgré mon état de forme...pour les autres ils badent le raid'hard qui fait 15km de plus et 3150 de D+! tzzz

Le beau temps nous a permis de savourer ce terrain sec contrairement à l'an passé mais coté tracé, si je devais comparer à celui de 2018, alors là j'en ai aucune idée! Bref un raid qui clôture la saison hivernale en beauté.
See you!

Raid des chapelles 2019 2

Raid des chapelles 2019 3

Eaunes 17/03/2019

Eaunes 17 03 2019 1

Ce We, je n’étais disponible pour rouler que le dimanche matin et mon rayon d’action s’en trouvait donc singulièrement réduit et étrangement centré sur la forêt d’Eaunes.

Mes camarades ayant opté, les uns pour le Raid des Chapelles, un autre pour Conilhac, un autre encore pour le repos forcé et le reste pour autre chose, je me retrouvais donc seul pour aller remettre les roues à Eaunes après une longue absence sur notre spot local.

Juste un petit mot pour vous signaler l’apparition de nouvelles barrières (en bois) sur nos parcours habituels, à Estantens, au niveau de la station d’épuration mais aussi et surtout au début et à la fin du passage dans les bois de la montée du champ vers la Tuilerie. Attention donc en descente !

Sinon, le terrain ni trop sec ni trop humide présentait un grip parfait et même s’il souffre un peu de la comparaison avec celui de nos récentes sorties enduro, j’ai quand même pris pas mal de plaisir à retrouver nos petites spéciales : les bosses sont toujours là et offrent un bon spot d’entrainement pour les sauts. Bientôt l’heure d’été et la reprise de nos sorties en semaine d’ailleurs !

Rajoutons que j’ai croisé beaucoup de VTTistes ce qui fait plaisir à voir !

Lien Relive ici.

Eaunes 17 03 2019 2

 

Sortie La Clape du 10 mars 2019

Capture 3Pour cette sortie, consensus pour aller à la Clape, eh oui le mauvais temps nous repousse souvent vers la méditerranée. Au depart 5 Biclous plus un fils de biclous (presque 7, olivier D déclarant forfait pour cause de grippe) soit presque 50 % de l'effectif actuel du club. Vu sous cet angle c'est une performance, vu coté nombre d'adherents total (13 à ce jour) c'est une expansion régressive. Expansion parce que c'est bien et régressif pour rappeler l'enfance le retour vers la jeunesse, deux mots aussi positifs ne peuvent que faire quelque chose de formidable. Donc au départ 6 Biclous mais plus ou moins en forme suite à des mésaventures diverses et variées, citons en vrac le rhume, le rhum (de la veille pour certain), la rage de dent de la petite, l'humeur de madame….. moi j'avais maux de tête, surfait mais j'ai pas trouvé mieux. Nous voila donc parti cahin caha pour à priori une Clape maxi. Au menu j'avais prévu 55 km pour environ 1800 m de D+ mais les incidents multiples (2 crevaisons + 2 chutes heureusement sans consequence ) nous ayant bien ralenti, je trouve les excuses que je peux, nous ont fait raccourcir nos ambitions et donc le parcours pour un classique 44 km et environ 1500 m de D+, la forme générale des Biclous n'y étant pour rien du tout. Tous au top suite à des programmes d'entrainements parfaitement adaptés et suivis, je comprend pas. Question parcours au menu toutes les difficultés connues (trace enduro ) + la nouvelle petite descente découverte la fois d'avant + 2 bouts de chemin inédits et pas inintéressants. Marc n'était pas là mais bizarrement tous le monde parlait de lui devant les grosses difficultés. Mais que ferait Marc, ou passerait Marc et Marc ceci et Marc cela si bien qu'il m'a paru necessaire d'accorder des récompenses pour motiver la troupe soit le Luquet d'Alu pour une montée impossible, Le Luquet de Titane pour une descente impossible et le Luquet de Carbone pour la somme des deux. Au bilan et devant le  fameux mur de la mort, 2 Luquet de Titane (un pour CW et un pour OM) comme quoi c'est possible. Dans la nouvelle descente, 3 Luquets de Titane (CW, OM et SB ) + une chute du benjamin de la sortie (Tom) mais sans bobos. il y a eu aussi quelques Luquet d'Alu (SB et JF) mais aucun de Carbone comme quoi le patron reste le patron même absent. Perso je me suis régalé dans cet endroit que j'adore et dont je commence à connaitre les coins et recoins. Au final 44 km et un peu plus de 1500 m de D+ intensifs.

Lire la suite

Bruniquel 3-3-2019

Capture 4C'est avec Marc que l'on se retrouve sur les terres caillouteuses de Bruniquel. A la sortie de la voiture, un petit 3°C nous cueille fraîchement. Nous regardons désespérément la météo pour nous rassurer. Puis nous nous élancons sur un parcours téléchargé la veille. Ceux qui me connaissent, savent que je suis toujours un peu septique sur ces traces. Il y a toujours des quidams prêts a partager leurs fabuleux circuits, aprouvé et validé par d'autres illustres d'ailleurs. C'est l'epoque qui veut cela. Et tu te retrouves sur des pistes forestières tout le long du parcours. C'est du vécu. Et pas qu'une fois mais il faut savoir vivre dangereusement. Ici la trace s'engage bien par une bonne montée qui nous rechauffe la viande comme il faut. Marc commence même a se dessaper. C'est pour dire. On longe la ligne de crête. Puis vint la première descente.Trop courte pour Marc. Nous enchainons les montées plutôt sur piste, voir même sur du goudron. Les dernieres sorties enduro de Marc, l'ont blasé. Les descentes trop courtes n'ont pas assez de piment pour agrementer les longues montées monotones. Moi, ça me va. Vu que je reviens au taf. Ce qui me gêne le plus, c'est que des personnes partagent des traces qui passent par des propriétés privées avec des panneaux suffisament explicites pour interdire le passage. Je ne comprends toujours pas. Ce genre de pratique ne peut que nuire a notre sport préféré. Plusieurs fois, nous avons fait des détours pour eviter de se comporter comme des voleurs. L'interet de partager une trace, c'est d'en faire profiter la communauté de riders. Se faire mousser n'a que peu d'intérêt. Le but principal est de rendre service. Enfin, c'est mon humble avis perso. Après plusieurs longues montées et des descentes toujours trop courtes, nous arrivons a une descente suffisamment longue et ludique. Malheureusement nous croisons plusieurs groupes de randonneurs a pieds. Apparemment, c'est un gros spot de rando. Nous serons obliger de rester toujours sur les freins a cause du manque de visibilité. Ce n'est pas grave, il faut savoir partager. De retour a la voiture, Marc est déçu. Pour ma première vrai sortie de l'année, ça me va. On reviendra prendre plus de plaisir sur les 2000 de Bruniquel en octobre prochain. 45km - D+1200m

Lire la suite