1ère sortie déconfinement - Eaunes 13 mai 2020

20200513 202107

Voila bien longtemps que je n’avais pas eu l’occasion d’écrire quelques mots pour relater une sortie VTT. Enfer et damnation, que cela aura été long !!! Mais l’espoir renaît enfin puisque nous pouvons à nouveau reprendre notre activité VTTiste.

Avec quelques contraintes c’est vrai, mais quoi ? Par groupe de dix maximum ? Oui ben ça ne devrait pas trop nous gêner…

En respectant dix mètres de distance entre nous ? Oui ben comme l’ont fait remarquer certains esprits mesquins, il  y en a qui rament tellement en montée que ça ne devrait pas être trop compliqué non plus. Je ne les attendrai pas en descente ceux-là d’ailleurs…

Bon, venons-en au fait, ce lundi 11 mai 2020 marquait donc le début du déconfinement et l’autorisation de pratiquer un sport individuel dans un rayon de 100 km autour de chez soi dans le respect des règles de distanciation sus-décrites. Mon sang de super VVTiste ( on ne se moque pas !) n’a donc fait qu’un tour et voila que je réouvre le forum pour relancer nos sorties hebdomadaires dès aujourd’hui mercredi  13 mai.

Oui, mais voila, les nuages qui étaient restés relativement sages et discrets durant le confinement ont aussi pris le déconfinement pour eux et ont copieusement arrosé le terrain. En plus, la météo annonce de la pluie pour mercredi. Grrr…

Bon finalement le temps n’est pas si pourri, donc j’y vais. Par contre niveau participation… moi qui pensais qu’on allait devoir refuser du monde… Je ne rapporterai pas ici le détail des excuses fallacieuses qui ont été mises en avant pour ne pas venir rouler afin de ne pas jeter l'opprobre sur certains de mes petits camarades mais bon…

Heureusement, Benoît, tout nouveau inscrit et que l’on ne connait pas encore se manifeste avec enthousiasme, et nous nous retrouvons donc à 18h00 chacun à un bout du parking du lycée Aragon. Au début c’est compliqué parce qu’à cette distance (400 mètres, j’ai mesuré) même en criant très fort on ne s’entend pas, et puis surtout parce que je ne sais même pas que c’est lui (je vous rappelle que je ne le connais pas).

Finalement, en me rapprochant un peu je distingue une voiture avec un porte vélo, un VTT dessus (enfin je crois, je suis encore à 300 mètres) et un être humain qui me fait des signes. Faisant fi de mes craintes les plus profondes je me rapproche donc complètement (attention, toujours en respectant les 10 mètres hein !). Et là du coup la communication devient beaucoup plus simple. Nous nous présentons, faisons un peu connaissance et hop nous voila partis.

Par la route (ça va en faire rire quelques uns). Ben c’est la faute d’Hervé qui est passé me voir un peu plus tôt en rentrant d’une sortie en VTTAE et qui m’a dit que les bords de Garonne étaient pourris . Vu l’état de son vélo (j’ai bien vu, on n’était qu’à 50 mètres l’un de l’autre), je l’ai cru.

Donc par la route, et sur la route on fait des rencontres, puisque dans la montée d’Estantens on se fait rattraper par un alsacien qui s’est trompé de vélo. Il nous accompagnera  un bout de chemin jusqu’à la table d’orientation et nous aurons donc l’occasion de papoter un peu en criant (à dix mètres). Enfin moi j’ai papoté moyen parce que je cherchais mon souffle. Mais bon, même de loin, ça fait plaisir quand même.

Benoît ? Ben il est très sympathique et aussi plus en forme que moi (en même temps, il n’a aucun mérite) et ne semble éprouver aucune difficulté à suivre.

Nous arrivons enfin à la forêt et attaquons par Vol à voile -> Roquembol , évitons la marche (je voulais faire un peu de repérage avant de la prendre, c’est bon elle est là).

Puis on ira faire un tour du côté du poney club pour revenir faire les spéciales : bonne nouvelle, elles sont toutes là ! Le terrain est gras par contre, surtout dans les creux. Le gap aussi est là : pareil, repérage seulement pour cette fois-ci. Nous finirons en rentrant par les crêtes.

Je ne dirai rien sur mon état de forme, au cas où des enfants ou des âmes sensibles liraient ce CR.

En tous cas, croyez-moi, ça fait plaisir de pouvoir rouler à nouveau ! Merci à Benoît pour sa très agréable compagnie (même si je l’ai parfois trouvé un peu distant…)

Au final 33,84 km pour 582 m de D+.

20200513 203354

 

Vous devez être connecté pour poster un commentaire