Sortie Conilhac 19/12/2019

  • Par laurent
  • Le 27/12/2019
  • 0 commentaire

000Comme il avait fait un temps bien pourri, tout au long de la semaine, sur la capitale occitane, j’avais bien envie de revenir sur mon coin favori, le plateau de Conilhac Corbières. Par faute de mieux, Marc daigne délaissé une sortie enduro pour une rando familiale, chère a Julien. Il fait toujours un peu frais au décollage mais la météo nous promet des temperatures australes. Je dois être de retour en debut d’après midi pour porter les sacs de madame durant le trail annuel, au combien extreme, a travers les boutiques et le monde present a l’occasion de Noel. Pour commencer, on enroule gentiment sur la route pour grimper sur le plateau. Puis on s’engouffre dans les buissons du maquis. Ca sent bon. Le terrain est juste ce qu’il faut. Pas de boue. Et le caillou est bien aimable de ne pas se dérober sous nos roues. Ca s’annonce tres bien. On entend quelques coups de fusils, mais Marc, en bon landais qu’il est, commence a entonner quelques chansons paillardes gasconnes de bon aloi pour signaler sa preste presence. Nous n’aurons aucun soucis de ce coté là même si le nombre impressionnant de traces de sanglier lui faire craindre une surprenante rencontre. Un beau sanglier tout poilu sur le guidon, ça ferait une belle victuaille sur la table des fêtes de fin d’année. Malheureusement, Marc craignant plus pour son cintre, restera des plus méfiants tout au long du parcours. D’ailleurs c’est peut être du a ce long stress intense que nos petites guibolles commence gentiment a faiblir. Nous regardons le soleil et l’aiguille nous indique qu’il ne faut pas trop tardé a rentrer si je ne veux pas trop me faire engueuler. Marc regarde une dernière fois les stats de son gps et je l’entends gemir de désarroi : « Quoi seulement 27km et 533m de D+». Ce fou ce qu’on les marins cette envie de faire des phrases. Et oui, nous avons roulé exactement comme une sortie en semaine a Muret mais on est cuit. Ce doit être le terrain. A moins que cela ne soit du a un petit abus de chocolat…

Conilhac Corbières

Vous devez être connecté pour poster un commentaire