Sortie La Calvetout 30 juin 2019

  • Par sylvain
  • Le 30/06/2019
  • Commentaires (6)

Calvetout

Par ces fortes chaleurs (sujet brulant de l'actualité) était-il raisonnable d'envisager d'aller rouler? Si nous lisons Olivier M, non il nous envoie même des photos de cyclistes déshydratés pour nous décourager (Note de la direction: c'est absolument faux bien entendu). Deux éléments m'incitent cependant à croire que cette journée sera acceptable du point de vue température. Un, les prévisions annoncent un ciel gris et moins de chaleur. Deux, la Calvetout se déroule principalement en forêt donc à l'ombre et au frais. En bien c'est exactement ce qui s'est passé. Au départ on est même sous un petit crachin, la température atteint difficilement 18°C et nous roulerons principalement sous le feuillage protecteur des arbres. Donc presque au frais et nous n'aurons pas à souffrir du chaud pour cette journée même si l'hygrométrie ambiante donnait un petit air de tropique au lieu. Pour m'accompagner deux valeureux Biclous Olivier D et Christophe qui s'est décidé au dernier moment parce qu'il a réussit à se lever à 05h00 du mat certainement à cause d'une limace téméraire venu lui gratter le dos. Eh oui notre homme préfère dormir sur sa terrasse que dans sa chambre surchauffée. Christophe à dû très mal dormir car il nous explique qu'il en a marre du VTT et que c'est peut être, sans doute, sa dernière rando, que l'envie n'est plus là que son vélo est pourri et que zut zut et rezut (argument totalement imparable). Nous l'écoutons poliment car il ne faut pas contrarier un grand dépressif. La suite montrera qu'après 2 belles montées suivies de descentes fort sympathiques notre homme retrouvera toute son énergie et son envie de rouler. Tout à coup son vélo est formidable, le parcours est extra et il est super content d'être là. Waou voila une thérapie terriblement efficace mieux que le "Temesta", la Calvetout ça de requinque le VTTiste le plus mal en point en moins de deux. Il faut avouer que le parcours est particulièrement bien fait avec de beaux enchainements, les montées sont plutôt musclées (un peu trop pour moi mais jusque ce qu'il faut pour mes compagnons), les descentes sont techniques mais pas trop car elles permettent du flow, enfin bref c'est l'éclate.
Juste un aparté pour mes compagnons enduristes pour ne pas les citer Marc et Julien. A force de faire des sorties types enduros je me suis retrouvé, comme la cigale, fort dépourvu quand le raidard fut venu. Plus le moindre muscle adapté à cette situation que du blanc de poulet uniquement capable de tailler de la piste. Je commence à comprendre pourquoi on finit toujours dernier en montée, on ne travaille pas le cuissot comme il faut. A ce rythme même les sorties familiales vont nous paraitre difficiles.
Mais revenons au parcours. Cette année le club de Revel a décidé de faire deux types de parcours. Le 20 & 30 km pour le grand public et à partir du 45 kms (existe également le 65 et le 85 kms) pour les confirmés et bien cela se sent et le parcours est sans compromis. Des montées raides et longues suivi de descentes qui engagent mais avec du flow, une vrai réussite à condition être bien en forme. Perso même si j'ai manqué de patate je me suis bien régalé et ce fut un vrai plaisir de participer à cette sortie. Merci à mes compagnons de m'avoir attendu et d'avoir fait preuve de MCA (méga cool attitude) car eux avaient bien la pêche.
Au final 48km pour 1760m de D+ et un Christophe remotivé à bloc (c'eut été dommage de le perdre).

Revel

Commentaires (6)

1. olivier 01/07/2019

Super que vs vs soyez bien régaler encore fois.
Je ne voulais pas vs faire peur mais c était tres chaud sur l ariegeoise mais c etait sur le bitume.
Il vaut mieux prevenir que guérir.
Surtout que tu partais avec les 2 furieux.
J espere a très vite .IRM ce soir.

2. Marc 01/07/2019

Sinon bravo belle sortie en effet!

3. Marc 01/07/2019

Sylvain, la semaine dernière tu disais que finalement l'enduro c'était dur, parce que physique en montée mais aussi en descente... T'as raison va, y'a que les indiens qui ne changent pas d'avis.

4. laurent 01/07/2019

Bravo, ça fait du bien de revoir des Biclous sur randos "classiques".
@ bientôt

5. sylvain 02/07/2019

Marc moi parce dur je sais ce que ca veut dire, moins dur que dur je me doute ça doit être un peu facile mais plus dur que dur je vois pas bien ce que c'est comme difficulté C'est nouveau c'est la Celvetout? Allez circuler y rien à voir!

6. Marc 02/07/2019

?

Vous devez être connecté pour poster un commentaire