La Philosophie

Pourquoi une association ?

Pour partager ta passion, échanger tes connaissances avec d’autres personnes, qu’autrement tu n’aurais pu rencontrer.

Parce que l’union fait la force et qu’il est temps que les vététistes soient représentés.

 

Pourquoi VTT MURET ?

Notre association milite pour la promotion de la pratique du VTT dans le cadre d’un développement durable.

Notre club se veut ouvert à tous les pratiquants du VTT et à toutes ses disciplines.

 

L’association s’oriente vers les directions suivantes :

Sensibilisation des adhérents à la bonne pratique du VTT.

Nous voulons militer pour une pratique éco-citoyenne. Quèsaco?
C'est à dire faire du VTT tout en respectant la nature et les autres randonneurs.
Pour que le VTT soit une pratique à développement durable, il faut que nous respections autrui et ce sans occasionner de dégradations.
En fait, c'est ce que fait tout bon vététiste depuis des lustres.

Notre ligne de conduite est celle de MountainBikers Foundation.

Nous avons rédigé une charte (téléchargeable dans la rubrique La Vie de Club) pour garantir le bon comportement de tous nos futurs adhérents, qu’ils devront signer chaque année. On a appelé cela les Dix Commandements du Bon Vététiste.

Tout ceci c'est pour que les "vététistes restent sympa" aux yeux de tous.

 

Sauvegarder l’accès des VTT aux chemins.

A Bouconne, à Buzet, il y a des circuits piétons, cavaliers, VTT.
Notre espace, et donc celui des autres utilisateurs des sentiers, se restreint et se restreindra de plus en plus si nous ne donnons pas des jalons pour une pratique de notre sport préféré encore plus responsable.

Le VTT est une discipline mature, quasiment 2 millions de VTT vendus en France, chaque année. On ne peut plus laisser toutes ces personnes faire n’importe quoi, n’importe où.

Le problème, c'est qu’il y a toujours trop de gens qui foncent tête baissée sur les sentiers.
Il faut avertir les pédestres et les équestres de loin, et non pas les effrayer en
passant à fond en les effleurant.
Il faut que les « Vététistes soient sympa » pour ne pas être relégués dans on ne sait quel bike park.

Dans le Nord de la France, dans certaines forêts domaniales, l’ONF, sous la pression de la Fédération Française de Randonnée (pédestre), à interdit la pratique du VTT sur des chemins dont la largeur « est inférieure à environ 2.5m. »

Dans d’autres pays (Etats Unis) on peut faire du VTT dans des endroits uniquement dédiés à cet effet.
Et la pression des autres fédérations (randonnées pédestres,...) est bien plus forte car ils sont mieux organisés.

On interdira jamais aux piétons d’utiliser un sentier, ni aux cavaliers car ils bénéficient d’un énorme capital sympathie.
Donc je pense qu'il est grand temps de fédérér TOUS les utilisateurs de VTT, pour montrer notre force et peser sur les décisions d'aménagement, de droit de passage, de lois...

Mais aussi éduquer, former, transmettre la bonne pratique.

 

Promouvoir le VTT.

Dans un premier temps nous aimerions que chaque adhérent recense ce qui peut être praticable autour de son domicile.

Pour que petit à petit nous définissions ensemble une carte de ce qui est praticable ou pas sur la commune et ses environs.

Mais nous voulons aussi intervenir pour faire valoir le droit de passage ou réhabiliter les anciens chemins détruits.

Si l’on arrive à négocier pour arriver à un compromis, nous permettant de passer le long d’un champ, d’un terrain, qui permettrait de relier différents tracés, ce serait du bonheur à l’état pur.

Nous aimerions aboutir à la création d’une carte avec des circuits agréés.

Si cette carte arrive à se connecter avec une autre carte d’un autre club, ce serait tout bon.

Le but ultime serait de traverser la France en VTT sans toucher le goudron.

Un peu comme dans le Jura ou en Suisse qui a créé un grand sentier de randonnée qui la traverse à des fins touristiques.

Il faut faire comprendre à nos élus qu’il y a aussi des enjeux économiques, avec des retombées financières pour leur commune.

 

Nous aimerions créer et valoriser un sentier qui courait de part et d’autre de la Garonne et qui raccorderait les communes environnantes à Muret.

Et assouvir un autre rêve, qui serait de réaliser un Grand Raid Garonne VTT.

 

Nous voudrions aussi organiser un évènement nouveau sur Muret dans une discipline nouvelle dans la région.

Il s’agirait d’organiser une course nocturne parcourant un circuit exclusivement urbain de 2 ou 3km, mais passant par des escaliers, des ruelles étroites.

Il y aurait d’abord un prologue individuel et ensuite on ferait partir par groupe de 3 ou 4, ceux dont les temps sont les plus proches et on ne garderait que le premier ou les 2 premiers.

Muret est une ville idéale pour ce genre d’épreuve.

Le circuit passerait devant les bistrots, les commerces. Tout le monde serait gagnant.

Avec apéros, grillades et musiques, on peut attirer du monde et faire découvrir le VTT.

Car le problème de toutes les randos, c’est quelles sont reléguées à l’extérieur du village et à une heure trop matinale pour pouvoir créer l’événement.

Donc on serait au bon endroit au bon moment pour toucher un maximum de gens, et faire connaître le club. La période idéale serait début du mois de juin.

 

Bon, comme tous les clubs, quand on sera un peu plus nombreux, on voudrait aussi créer une école de VTT pour les ados.

 

 

Date de dernière mise à jour : 23/12/2011