Billets de cyril31390

Sortie à Mazamet par David et Sylvain

David

 

Et nous voilà parti ce dimanche matin, 1er jour en heure d'hiver avec Sylvain en direction de Mazamet à Caunan Angelis exactement.L'aventure commença très tôt puisse que le GPS ne connaissant pas cette ville ou village, nous envoya à un autre Caunan plus au Nord. Ayant vu notre erreur au démarrage du Garmin pour aller sur le début de la trace qui nous indiquait 'faite 26 km', ni une ni deux nous remballons nos montures et partons rejoindre le vrai point de départ. Une fois sur place nous entamons notre trace par une montée douce, environ 15% ! sur au moins 3 bornes, pour te mettre en température c'est parfait. De là nous arrivons en haut de la montagne pour attaquer une 1er superbe monotrace, un pourcentage de pente impressionnant, des lacets entre les arbres à n'en plus finir et un décor à couper le souffle, franchement l'automne c'est beau, ce mélange de couleur dans ce lieu particulier que je découvrais était un grand plaisir autant pour les yeux que pour les muscles. Tout le reste des 3 autres descentes seront du même niveau avec des fois des variantes dans le type de sols comme des cailloux, des rochers et une terre sablonneuse mais toujours recouvert de feuilles mortes multicolores. Mais nous n'avons pas eu que du plaisir facile dans cette sortie, nous avons aussi du pousser nos bikes dans deux côtes de folie sur au moins un total de 2 ou 3 bornes voir plus ! et puis à un moment donné nous avons dû nous résoudre à laissr tomber la trace car il y avait quand même 24 croisements a se cogner et sur la fin la tête n'était plus là pour comprendre quelle direction nous devions prendre.Enfin toujours est-il que nous nous sommes bien amusé, que c'est un endroit magnifique et qu'il faudra y retourner sauf s'il a plu c'est un conseil.

Au total nous aurons fait 35 km pour 1500D+

La Fumade 20-9-2015

Wp 004514

Donc Hervé et moi même sommes partis de Muret ce matin à 6h15 frais et  dispos, prêts à en découdre avec la garrigue et la pierraille.

Arrivés à  LEZIGNAN à 7h45, nous tombons sur Olivier (D) et Laurent (qui avait  froid, comme moi) et qui partent devant sur le 60 km. Hervé et moi étant  plus modestement inscrits sur le 47 km. Après un premier passage prometteur à travers un petit bois qui nous  permet de nous réchauffer rapidement, on commence à se diriger vers  l'Alaric. L'Alaric c'est bien mais c'est pas tout à fait aux portes de LEZIGNAN.  D'où la nécessité de faire un peu de roulant pour y arriver. Le voyage  aller est pas trop mal réussi et on arrive au pied de l'Alaric (et  concomitamment au premier ravitaillement) sans avoir à trop faire de  route ou de piste. Nous réussissons tant bien que mal à éviter le cubi  de rouge et la saucisse grillée pour repartir à l’assaut de l'Alaric. Le  début de l'ascension se fait sur la piste puis sur un chemin un peu plus  ardu. A mi pente nous commençons à redescendre. Le sommet et la vigie de  l'Alaric ne semblent promis qu'au 60 km (dommage). On se console assez  rapidement car la descente n'est pas mal du tout. Une première partie  assez engagée faisant la part belle aux troncs d'arbustes coupés puis  une partie plus roulante dans la pierraille. Nous finissons par  repasser au deuxième ravitaillement qui n'est autre que le premier mais  nous n' y arrivons pas du même côté. Nous parvenons une fois de plus à éviter le cubi de rouge et la saucisse  grillée (ce qui montre notre grande force de caractère) et nous  dirigeons alors vers la vigie de Boutenac en nous disant qu'une vigie  sur deux c'est mieux que rien. Le voyage retour s'annonce moins bien que l'aller avec de la piste et de  la route. Au km 35 nous arrivons au pied le la vigie de Boutenac et c'est le  moment que choisi Franck, lancé à la poursuite d'un VAE, pour nous  rejoindre. Il en profite pour couper l'effort et nous faisons ensemble  l'ascension de la vigie. Une fois en haut (3ème ravitaillement),  j'attends Hervé. Qui n'arrive pas. Au bout d'un certain temps je me dis  que c'est pas normal et je redescends donc à sa rencontre. Ce qui  m’emmènera jusqu'en bas mais sans trouver trace du biclou en question.  J'interroge d'autres randonneurs mais rien. Je finis par remonter à la  vigie en me demandant ce qu'a bien pu devenir Hervé et si les statuts du  club prévoir ou non 10 % de perte. Le retour sur LEZIGNAN est malheureusement raté avec beaucoup trop de route. J'ai cependant la surprise de retrouver Hervé (et Franck) à l'arrivée :  après un "Qu'est-ce que tu as foutu?" réglementaire, il m'explique que  la montée à la vigie de Boutenac était sur le 60 km et que lui, il sait  lire les panneaux et qu'il a continué sur le 47. ça tombe bien j'ai  bientôt rendez-vous chez un Ophtalmo...

Bonus à l'arrivée : 1 bière sur présentation de la plaque et paella au  resto d'à coté ( pour 10 € supplémentaires à l'inscription). Je laisse  le soin autres biclous de raconter leurs péripéties.

Au final 52 km pour 1140 de D+ en 4h25 et 3h45 de roulage

Marc LUQUET

Rando Campagne sur Arize le 15/07/2015

Pas beaucoup de candidats pour cette sortie: je rejoins sur place Marc accompagné d'un copain et hop on a fait nos 42 km pour 1020 de D+, en passant au dessus du Mas d'Azil, j'ai cru reconnaitre des passages déjà fait lors de la ballade fait à partir du Carla.
Pour 4 euros, une rando superbement organisée: de la saucisse aux deux ravito, de la ventreche, du melon ,du café, du pinard en fin bref de quoi gueuletonner sérieusement, et une bière à l'arrivée. Quand on pense aux rando à 10 euros avec rien, ça fait plaisir.

Coté parcours, roulant avec un peu de route au départ et à l'arrivée mais des petits raidillons bien sentis et qques singles superbes. Un peu trop de route (mais ça a permis à Julien de récupérer un peu) compensée par les superbes paysages et villages, des fermes traversées avec les cochons et les mamies qui reviennent du jardin avec leurs récoltes. Moi, j'ai adoré, la rando étant facile, j'ai pu apprécier, c'est aussi ça le VTT. Je reviendrais, certains villages le long de l'arize sont des petis bijoux.

par Philippe R.