Sortie Burlats 15-11-2015

Wp 004585La rando du Téléthon de Trausse étant reporté pour cause d’ »évènements », je consulte les oracles pour la rando dominicale. L’oracle apparu sous les formes de l’ami Sylvain, qui lâchant pelles et truelles, s’en alla nous trouver une trace gps à la source. Le lendemain, les voitures fendent la brume nocturne et au petit matin un soleil radieux illumine les sombres contours de la Black Mountain. 6 petits Biclous emmitouflés et engourdis encore par les fraiches températures automnales s’élance sur la route qui grimpe, qui grimpe, qui grimpe… Eh elle finit de grimper cette cote, oui ou non !? …Et ben oui. On se retrouve dans les bois, tous les arbres ont perdus leurs feuilles. Elles jonchent le sol et donnent au sous-bois une superbe couleur fauve. Une couleur biclou quoi. Petit à petit l’oiseau fait son nid. Euh non, petit à petit on enlève les multiples couches de vêtements calorifuges. Mais certains ayant des origines nordiques n’avaient pas grand chose à enlever. Oui je dis nordique parce qu’il y en avait un qu’était natif du coté de Caussade ou un bled comme ça. Bref presque dans les Vosges quoi. La forêt avait recouvert son habit d’automne mais aussi les gros cailloux instables et pointus. Dès qu’on attaquait enfin le pentu, on se faisait masser de ci de là, à cause de la perfide caillasse cachée sous les feuilles mortes. Il n’y a pas de grosse difficulté mais quelques bons coups de cul surtout à l’approche du Rocher de l’Oie. On se perd et on se reperd malgré le gps dans ce dédalle de rochers labyrinthique. Le paysage est superbe et majestueux mais on reste un peu sur notre faim surtout quand on sent que la fin de la rando approche. Et c’est là que cette trace révèle tout son sens. Enfin surtout l’intérêt de la parcourir dans ce sens. Le final est grandiose, la descente tant attendu se profile à l’horizon. Au début c’est plutôt bien roulant et légèrement joueur puis c’est à travers des bonnes pavasses qu’on attaque le plus gros morceau. Les feuilles mortes cachant obstinément les obstacles, le challenge n’est pas gagné pour tout le monde. Certains Biclous, parmi les plus téméraires, y laisseront quelques poils ou plumes selon la catégorie de bestiole, mais sans gravité. On finit en beauté sous un soleil de plomb pour un mois de novembre pourtant sans chasseur, en descendant prudemment le chemin en corniche qui domine le village de Burlats. Finalement cette rando, ce n’était pas si mal pour une sortie en hiver…

Burlats Sidobre

Commentaires (7)

1. herve 17/11/2015

Cette oie a bien été gavée et doit avoir un foie énorme.
Bravo les " guerriers sauvages "

2. marc 17/11/2015

Olivier D nous a promis une vidéo. On devrait pouvoir la voir en 2017.

3. sylvain 17/11/2015

C'est vrai que ce n'est pas le spot de l'année mais les paysages forestiers étaient vraiment très agréables et il y a quand même eu quelques passages intéressant.
Le biclous devient exigeant, fini la rando balade il doit y avoir constamment du fun et bien finalement cela me convient aussi.

4. laurent 18/11/2015

@Sylvain: N'écoute pas ce blog à la con, ta trace était parfaite...
@+

5. philippe 18/11/2015

Olivier, tu veux que je te la monte la vidéo??

6. OlivierD 18/11/2015

Oui philippe je veux bien ,j'en ai une dizaine a faire

7. davidprevost 19/11/2015

Moi en tout cas je me suis bien regalé malgré un OTB, j'ai aimé le site et je pense que c'est a refaire au Printemps.

Vous devez être connecté pour poster un commentaire