La Clape 15 04 2018

La clape 15 04 2018 1

Ce WE, il y avait Trespoux. Philippe, OlivierD et Christophe avaient déjà manifesté leur intention d’y aller dès le début de la semaine. Mais bon vu qu’ils partaient sur le 83 km, j’hésitais fortement à y aller, car je savais que j’allais rouler sur un circuit plus court qu’eux et que je ne les verrais pas, comme l’an passé.

Après de nombreux échanges et tergiversations à base de SMS avec Sylvain, celui-ci prend finalement la décision (normal, c’est le chef) : on va à La Clape. Oui, bon il est prévu de la pluie samedi, mais bon, ne nous faites pas rire, on connait La Clape, quand il pleut, ça ne se voit plus une demi heure après !

Donc, en ce dimanche matin, Sylvain et moi quittons Muret à 7h00, dans un brouillard relativement dense et par un petit 5°C. Mais bon, ne nous faite pas rire, on connait La Clape, il est prévu grand beau et 20°C cet après midi !

Et effectivement sur l’autoroute, le brouillard nous lâche petit à petit et nous finissons par rouler sous un franc soleil, ce qui nous donne le sourire. Oui mais c’est quoi cette bande nuageuse juste sur le littoral ? Elle s’est perdue ? Et c’est quoi ces champs inondés sur le bas côté ? C’est la marée ? Je croyais qu’il n’y en avait pas en Méditerranée ? Bref, en nous approchons de notre destination, l’inquiétude nous prend. Il semble avoir beaucoup plu la veille, voire la nuit et il tombe même quelques gouttes… On se gare au chemin de la Couleuvre. C’est trempé, il y a de la boue… Un autochtone passe à pied et nous lance un « attention, ça glisse ! » que, sur le moment, nous trouvons totalement superflu.

Tant pis, puisqu’on y est, on y va. Par précaution nous montons d’abord par la route mais dès que nous attaquons le premier chemin, nous constatons qu’en effet il a du bien pleuvoir. On n’avait jamais vu La Clape aussi boueuse. Heureusement là où il n’y a que du caillou, il est sec et il n’y a pas de terre et donc forcément pas de boue. Et puis le soleil arrive et la température monte rapidement et tout semble rentrer dans l’ordre.

Nous basculons assez rapidement de l’autre côté de la route et Sylvain propose d’aller faire un tour sur l’Ile Saint Martin pour voir ce que ça donne. A part une descente sympa, c’est pas transcendant mais pour celui qui aime rouler dans la caillasse, ça se défend.

Nous redescendons ensuite sur le vieux Gruissan, un petit tour par la plage des Chalets pour faire un coucou à ma petite famille qui a également jeté son dévolu sur le coin pour ce dimanche, et nous repartons à l’assaut du massif tout en cherchant de nouveaux chemins. Dans la montée vers la vigie nous finirons par reprendre le chemin que nous avions découvert avec Julien lors de notre dernière venue, toujours aussi caillouteux est exigeant pour les gambettes… Fin classique par la descente des antennes, toujours aussi jouissive !

Au final 43 km et 1000 de D+.

La clape 15 04 2018 2

La clape 15 04 2018 3

 

La Clape

Commentaires (3)

1. sylvain 15/04/2018

Sortie super cool, on en a profiter pour faire quelques découvertes et un petit tour sur la plage. S'il est vrai que l'on a "bouffé" pas mal de cailloux j'ai aimé cette sortie orienté dilettante, ca change. Je suis prêt à remettre ça quand vous voulez.

2. LaurentF 16/04/2018

C'est pas la quantité d'eau qu'il est tombé la veille (ça s'écoulerait s'il n'y avait que ça) mais le fait qu'il y pleut quasiment tous les soirs depuis un mois (rarissime au dire de mes beaux-parents autochtones). Mais le soleil aidant ça va sécher rapidos !

3. OlivierD 18/04/2018

bravo les gars

Vous devez être connecté pour poster un commentaire