La Réunion Vacances Noël 2017/2018

La reunion descente maido 1 03

Comme je n'avais pas envie de rouler dans la boue murétaine pour ces vacances de Noël, j'avais décidé de m'exporter dans l'autre hémisphère pour tester la boue réunionnaise.

Eh oui, à Noël à La Réunion c'est l'été et il fait chaud, mais c'est aussi le début de la saison des pluies, et donc il pleut, souvent et beaucoup. 

Comme c'était les vacances et que j'avais pas trop envie de me fatiguer,  j’avais également opté pour la version « descente » uniquement.

J'ai donc testé pour vous deux descentes organisées par deux sociétés locales différentes. L'une comme l'autre propose des descentes organisées avec 3 niveaux de difficulté : facile, difficile et Expert. Je n'ai malheureusement pas pu tester le niveau expert par manque de créneau disponible mais avec l'humidité ambiante, le niveau intermédiaire m'a déjà posé quelques problèmes comme vous pourrez le lire plus loin.

Au programme donc :

  • Montée en minibus jusqu'au Piton Maïdo (2200m, panorama imprenable sur le cirque de Mafate et la côte Ouest de l’île : voir photo ci-dessous)
  • Descente en VTT jusqu'à la côte (environ 30 km et 2200 de D- donc)
  • Les VTT : chez l’un comme chez l’autre des Commencal Free ride 26’’ avec des grosses suspates des gros disques très bien adaptés à la descente et très faciles à prendre en main. 18 kg quand même et un développement qui fait souffrir à la moindre montée.
  • Les protections : veste intégrale (dorsale, plastron, épaules, coudières, avant bras), casque intégral, gants longs et genouillères avec protège tibia.

Première descente le vendredi 29 décembre : il a plu la veille mais il fait beau. C’est gérable.

Deuxième descente mercredi 3 janvier : il a beaucoup plu les jours précédents et le haut du parcours est dans les nuages et la pluie. La descente ressemble beaucoup à la première mais avec quelques variantes dans les chemins empruntés. C’est moins gérable.

- 1ère partie sur la roche volcanique : pas de difficulté majeure mais ça tabasse et la chute est fortement déconseillée vu la nature très, très agressive du sol. Il faut d’ailleurs y aller mollo  pour ne pas exploser les pneumatiques

- 2ème partie : forêt de Tamarins des Hauts, arbres très beaux et endémiques de La Réunion avec pleins de chouettes racines que la pluie a rendues bien glissantes.  C’est aussi là que je fais connaissance avec la « terre miroir » : il s’agit de zones de terre très tassée, très dure et polie par le ruissellement de l’eau : le verglas local. Dès que tu poses un pneu ou un pied dessus, tu glisses (voir chutes sur vidéos : https://youtu.be/ms1P5tv3eCk). D’après nos accompagnateurs, on peut rouler dessus sans tomber mais moi je n’ai pas encore trouvé le mode d’emploi…

3ème partie : forêt de Cryptoméria (le sapin créole) : lors de la première descente on la traversera par la piste mais pour la deuxième on aura droit à un petit single avec encore plus de racines, de pente, de dévers, de marches, etc… Sur le sec, ça doit être du bonheur, mais là j’avoue avoir posé le pied à plusieurs reprises.

4ème partie : la piste pour traverser la zone de prairie (où l’on peut rencontrer quelques vaches au détour d’un virage)

5ème partie : les pistes/singles dans les champs de canne à sucre. C’est beaucoup moins technique, même si la terre miroir est toujours présente par endroits, mais ça va plus vite et c’est sympa aussi.

6ème et dernière partie : « la savane » : zone beaucoup plus sèche en bord d’océan. Du single caillouteux sans grosse difficulté, sauf quand, comme moi, on ne se rappelle pas les VTT Freeride sont bas de pédale (une chute violente que je n’ai malheureusement pas filmée mais qui m’a valu un bobo sur l’avant bras droit malgré les protections).

En bref, des paysages exceptionnels et un terrain de jeu du même acabit qui gagnerait à être pratiqué sur le sec, des compagnons de jeu sympathiques et des accompagnateurs tout aussi sympathiques et de plus très compétents. Ce n’était donc pas si mal…

Au final et au total en gros deux fois 30 km pour deux fois 2200 de D-.

20180101 102157

 
Commentaires (3)

1. JulienF 14/01/2018

Quel p....n de ride ! Et côté boue je t avais bien préparé finalement lors de la cap Noël...

2. Jean-Christophe 14/01/2018

Veinard ! Maintenant si tu fais DevalNore tu vas te dire "ça vaux rien" !

3. sylvain 17/01/2018

C'est sur que c'est plus sympa que la route des alentours en VTT. Apparemment la pluie avait décidé de te suivre sur ton lieu de villégiature. Ton prénom commence pas par un M comme Maudit?
J'imagine que cela restera un super souvenir et on aurait tous aimé être à ta place.

Vous devez être connecté pour poster un commentaire