Bienvenue dans l'antre des Biclous Sauvages!

VTT MURET, c'est du VTT, rien que du VTT. Avec un zeste de bonne humeur, deux pincées d'amitié, et une lichette de moments partagés.

Sortie du 23 juillet à Caunes Minervois

Caunes minervois

Le WE arrivant et les T° devant rester raisonnables je me suis dit que c'était le bon moment pour faire une sortie un peu conséquente surtout que 4 biclous doivent se préparer pour le Raid de la Meije en septembre. Je ne sais pas si c'est un hasard mais c'est justement ces 4 Biclous (Olivier D, Oliver M, Christophe et moi même) qui se présentèrent pour cette rando. Au menu un 50 kms et 1900 m de D+. Olivier D et moi même ayant tenté ce parcours sous la neige on savait a peu près ou l'on mettait les pieds et on savait que ce ne serait pas de tout repos. Partant de Caunes Minervois le parcours sera assez proche de celui de la randuro de Citou, cela ne veut pas dire que le parcours est similaire, excepté pour la fin car tout le reste est diffèrent, mais que le type de terrain est très proche. En fait on sera sur la vallée parallèle à celle de Citou soit celle de Cabrespine. Quasi la même configuration amméne danc quasi le même fonctionnement soit des montées sur des chemins larges et des descentes en single techniques. Le premier single sera plutôt terreux mais étroit et en devers avec pas mal d'arbre à éviter ce qui nous limitera en vitesse. Sur la deuxième montée nous voilà brusquement face à un barrage complèt de la route avec arrêté municipal et tout le cirque. Au début c'est l'étonnement puis l'agacement surtout que le barrage apparaît très dissuasif et se semble pas provenir d'un privé. En lisant l'arrêté il est question déboulement. N'ayant pas de plan B en réserve on se décident à le franchir est c'est après environ 20 m que l'on découvre la vrai raison de la fermeture de la route, un très gros glissement de terrain de minimum 20 m de large et 5 à 6 m de profond sur plusieurs centaines de metres de longueur. Proprement impossible à franchir, nous voila donc en train de grimper dans la forêt pour éviter ce trou béant. Apres l'évitement nous continuerons notre route sans autre pb. Notre route nous mène au pied des éoliennes qui sont pas très loin du pic de Cap de Nore et ensuite notre descente se fait sur un chemin ou la pierre a pris définitivement le pouvoir sur le reste sauf au tout début ou c'est les ronces qui ont pris le pouvoir. Donc au menu "griffage" en règle suivi de cure de cailloux d'abords en petit morceaux bien instables puis ensuite en forme de dalles et marches bien pentues pour finir par un mixte de tout cela. Pour corser le tout il a fallu que je me rétame dans une ornière insignifiante juste avant de plonger pour la descente. Quand je me suis relevé pendant un bref instant j'ai cru que j'avais rien mais une vive douleur à la main m'a ramenée à la dure réalité. L'annulaire et l'auriculaire devenait difficile à utiliser heureusement je gardais l'index et le majeur en a peu près bon état. Impossible de tenir fermement le guidon mais j'arrivais à freiner correctement c'est donc un peu diminué que j'ai poursuivi l'aventure. La cure de cailloux a durée toute la descente sur le village de Cabrespine et l'on est revenu a un revêtement moins torturé pour faire la dernière montée de la journée. A la fin de la remontée on sentait dans le groupe un début de fatigue mais cela fût vite balayé par la descente qui s'ensuivit soit celle de la randuro de Citou. Pour rappel c'est au bord d'un petit ruisseau ou l'on peut envoyer sévère sauf pour moi qui, ayant du mal à tenir le guidon, ai dû énormément ralentir et subir tous les cailloux au lieu de les survoler. Dans cette configuration de terrain le manque de vitesse devient un calvaire qu'il a fallu que je supporte jusqu'aux derniers mètres.  J'était content d'arriver au village.
Au final 52 kms et 1900 m de D+ en un peu plus de 6 heures.

Lire la suite

Sortie biclous du 23/07/2017

RDV est donné à 9h au jet d'eau par Laurent, Olivier, qui nous précise qu'Eric et un de leur collègue Gilbert seront également présents.
Départ, simple via les bords de Garonne où Eric nous gratifie d'une belle cabriole que vous pourrez voir sur une vidéo (voir mon profil FaceBook) et puis nous nous retrouvons à Estantens. Je propose une montée par La Ferrane, puis descente via notre single pour enfin remonter par le chemin de La Tuilerie mais OlivierT ne se sent pas et nous continuons notre bord de Garonne afin de traverser Estantens et remonter via le chemin de la tuilerie, la table d'orientation et nous plongeons dans la forêt sous le guidage de OlivierT.
Après plusieurs singles montants et descendants, Olivier, Eric et Gilbert nous quittent pour aller retrouver l'apéro et la bonne bouffe. Je reste donc avec Laurent et sous sa conduite, nous nous rajoutons encore quelques kilomètres Eaunois montants et descendants que nous parcourons à vive allure, puis à mon tour je quitte Laurent qui continue sa route dans la Forêt. Quand à moi je décide de retrouver mes pénates via La Ferrane et le chemin de Jolliou.
Ce qui donne pour moi : 32 kms pour 456 de D+

Lire la suite

Sortie Biclous du 21/07/2017

Vendredi après-midi aucun post sur le forum pour la sortie hebdomadaire....Je poste à 16h00, en me disant que personne ne répondra et que je pourrais rester dans mon canapé devant ma TV.....17H30 réponse de Laurent F.....merde ! il faut que je courre me préparer, je descend jusqu'à Muret par la route à fond pour retrouver LaurentF et Christwend au jet d'eau, nous attendons quelques minutes pour voir si quelques autres courageux nous rejoignent et décidons de partir via les bords de Garonne jusqu'à Estantens, mes 2 compères sont en cannes, nous remontons via le chemin de La Ferrane, qui est relativement gras, ce qui occasionne patinage et glissade sur les galets, nous passons ensuite par notre nouveau single pour redescendre jusqu'à Estantens où Chirstwend nous permet de cutter un morceau de route en récupérant les bords de Garonne, puis c'est la remontée via le chemin de la Tuilerie et passage dans la forêt où après quelques singles descendants et montants....nous nous séparons pour les uns rentrer sur Muret et moi sur Eaunes.
Résultat pour moi : 23,6 kms pour 432 de D+

Lire la suite

Sortie solo du 9/07/2017

Avec un peu de retard, voici le petit CR de ma petite sortie? Je sais quand on est commercial le mot petit est à bannir, mais là c'était....petit.

Donc, rdv avait été donné, par quelques uns d'entre nous, pour une sortie le dimanche matin mais la légère pluie et la peur de trouver de la boue nous y a fait renoncer.
Le temps s'arrangeant au fil des heures et l'envie me grattant de plus en plus au fil des heures aussi, je décidais, en fin d'après-midi, de sauter sur mon destrier pour aller faire "tourner les jambes".
Donc je commence par du "standard" avec la de la côte de Jolliou pour sauter à travers champ en direction du single des coteaux et descendre à Muret par la côte de Bétance. De là, passage par les bords de Garonne jusqu'à Estantens et remonter par le chemin de La Ferrane pour attaquer une nouvelle descente via le single des biclous (ouvert récemment) et me retrouver, une nouvelle fois, à Estantens et entamer la remontée via le chemin de la Tuilerie, s'en suit un passage habituel dans la forêt Eaunoise et un retour au bercail, non s'en passer par le gymkhana.
Donc une petite sortie de 20,2 kms pour 402 m de D+

Lire la suite

Date de dernière mise à jour : 13/07/2015

Durant la periode des heures d'été, du 26 Mars au 29 Octobre, Les Biclous Sauvages se retrouvent en semaine, le mercredi et le vendredi, à 18h00 au bout des allées Niel à Muret. Nous réalisons un parcours adapté aux personnes présentent et en fonction de la météo.