Bruniquel

Sortie Bruniquel du 6 mai 2018

Bruniquel 06 05 2018

Christophe avec en arriére plan le village de Penne.

Pour cette sortie non locale seulement 2 biclous répondent à l'appel d'un coté c'est peu, de l'autre c'est mieux que zéro. Au programme un parcours assez similaire à celui fait avec VTT Escapade mais avec quelques corrections afin d'ajouter quelques difficultés qui passaient par là, notamment une remontée tout en portage. Je suis pas sûr que ce soit ce que j'ai proposé de mieux mais bon il fallait bien reprendre de l'altitude. Une sortie finalement assez classique maintenant c'est à dire montées majoritairement sur pistes voire routes et descentes tout en singles. 6 Descentes au programme, tantôt techniques, tantôt rapides, mais jamais ennuyeuses et souvent bien caillouteuses. Mais nous le caillou on a fini par l'aimer car sans lui que serait nos singles, ils seraient un peu fades ou tristes non?
L'avantage d'être deux c'est que le rythme peut être assez soutenu surtout avec Christophe. On a pas lambinés et j'étais content d'arriver car je commençais à me sentir un peu mou. L'inconvénient c'est que partager à deux, à part le caprice des dieux, c'est moins motivant mais on fera mieux la prochaine fois. Pour info la matin avec la rosée le terrain était humide, les pneus avaient tendance à coller mais tout cela s'est vite réglé avec la montée en T°.Encore une belle sortie, il faut dire que l'environnement de Bruniquel s'y prête.
Au final 58 km et 1700 m de D+

Bruniquel vvt muret 6052019bruniquel-vvt-muret-6052019.gpx (928.36 Ko)

Lire la suite

Bruniquel Dimanche 29 Octobre 2017

Groupe

La forme est revenue et il faut préparer l'incontournable rando de Trausse du 19 Novembre. Le vent est présent à l'Est et je propose de faire une sortie commune avec les potes de VTTEscapade. Ce sera donc Bruniquel en compagnie de Marc et Sylvain de VTT Muret et Cyril, Yann et Alain de VTTEscapade. Temps un peu brouillardeux mais terrain sec, c'est obligatoire dans ce coin. On s'est régalé à faire 50 km et 1500D+, des montées sur route et 5 superbes descentes diversement rapides et techniques mais trappues quand même à certains endroits. J'ai pu tester mon nouveau plastron G-Form très agréable à porter. Pour le crash-test, on verra plus tard. On est prêts pour Trausse. Marc et Sylvain se sont montrés fort jaloux du short DH aux couleurs de Muret qu'ils ont découverts. Et on s'est même arrêté pour manger dites-donc.

Lire la suite

Les 2000 de Bruniquel 03/04/2016

Biclous

Remorque

Un certain succès au sein des Biclous Sauvages pour cette édition 2016 des 2000 de Bruniquel puisque ce ne sont pas moins de huit représentants (Antonio E, Olivier D, Olivier Mo, Olivier Me, Christophe W, Philippe R, David P et Marc L) qui se sont retrouvés ce matin chez Olivier D pour étrenner la fameuse remorque dont nous avions tant entendu parler (les photos à venir parlerons d’elles mêmes sur la qualité et l’ingéniosité de l’ouvrage : reste juste à mettre un petit coup de peinture).
Malgré mes efforts pour ne pas bien attacher les roues de mon vélo, tous les VTT chargés à Muret sont finalement arrivés à bon port et c’est avec une petite fraîcheur que nous nous sommes élancés à l’assaut des sentiers vers environ 8h 19min et 23s.
L’impression de fraîcheur ayant disparu après à peu près 12 secondes de rando et le temps étant franchement ensoleillé, nous nous attendions à enchaîner une série de singles plus secs et caillouteux les uns que les autres. Pour les cailloux, pas de problème, il y avait ce qu’il fallait, mais la boue s’était également largement invitée et était plus ou moins présente du début à la fin de la rando. Cailloux + boue, ça m’a rappelé quelque chose et m’a incité à la prudence en descente.
Bref, ça n’a pas eu l’air de gêner Christophe qui est rapidement parti devant pour faire le grand circuit tout seul. Suivi par David, Olivier Mo et Olivier D (je leur laisse le soin de préciser l’ordre), puis Philippe, puis votre serviteur sur le grand circuit, Antonio (quel circuit finalement ?) et Olivier Me sur le 45 km.
Une rando sympa quand même mais un peu décevante pour qui connait le terrain quand il est sec et compte tenu du fait que l’organisation semble avoir été contrainte au dernier moment par l’ONF de supprimer certains passages en single et de les remplacer par de la piste forestière. Les paysages restent magnifiques et le terrain caillouteux exigeant au niveau des papattes. Organisation nickel : pas (ou peu) de problèmes de balisage, café chaud au départ et aligot à l’arrivée. Notons aussi la présence d’une station de lavage des VTT à l’arrivée.
Au final et d’après mon GPS 52.5 km et 1650 de D+ (d’autres n’avaient que 1500) en 4h03 de roulage et 5h08 de rando.

2016 04 03 bruniquel2016-04-03-bruniquel.gpx (227.16 Ko)

Lire la suite

Sortie Saint Antonin Noble Val du 25 avril 2015

FrankSylvain 1

Normalement le samedi il n'est difficile d'aller rouler mais ce samedi encore j'ai pu me libérer car le dimanche promet d’être au mieux maussade au pire pluvieux. Frank étant également libre nous sommes donc partis tous les deux vers Saint Antonin Noble Val faire un parcours en forme de 8 autour du village c'est à dire 2 boucles de 20 kms autour du village ayant chacune 2 montées et donc 2 descentes. Encore une fois nous n'avons pas été déçus car le parcours était extra, tout se monte et se descend à vélo si on le fait dans le bon sens. Pris à l'envers se serait des montées impossibles et des descentes un peu chiantes. La variété des chemins empruntés est énorme pour un parcours assez court finalement (40 kms). On a rencontré du single roulant, d'autres totalement empierrés, un lit de rivière asséché, un bord de rivière super joli, un bord de falaise assez péteux et des descentes uniquement en singles tantôt ludiques tantôt techniques mais jamais ennuyeuses. Dans la dernière descente assez caillouteuse j'ai envoyé tout ce que je pouvais, Frank derrière n’était pas en reste, les cailloux volaient dans tout les coins et ça faisait un putain de bruit lorsque l'on a croisé un groupe de randonneur qui pique-niquait sur une aire à coté du sentier. Vu leurs têtes je pense qu'ils se demandent encore ce qui est passé devant eux plein ballon.
Au final un pur régal ,un vrai moment de bonheur à VTT en 42 kms pour 1060 m de D+

Rando saint antoninrando-saint-antonin.gpx (2.66 Mo)

Sortie Montricoux du 18 Avril 2015

Marc 1

Sylvain

Devant les prédictions apocalyptiques de Météo France pour dimanche, j'ai décidé d'accepter la proposition de Sylvain pour aller rouler du côté de Bruniquel ce samedi après midi et se sont donc deux biclous qui ont quitté Muret vers 13h00 en direction du Tarn et Garonne. La sortie se plaçait sous le signe du test de matériel puisque Sylvain avait monté une nouvelle fourche (Sid) en 120 mm sur son vélo et que je venais moi même de récupérer mon nouveau vélo (GIANT TRANCE 27.5 2 LTD) le matin même. Partis du charmant petit village de Montricoux (un peu avant Bruniquel) vers 14h30, nous avons pu ainsi profiter pleinement d'une alternance de petits singles ou de chemins un peu plus larges plus ou moins caillouteux mais tous aussi joueurs et aptes à provoquer joie et bonne humeur chez le biclou sauvage. Le tout dans un cadre magnifique et sous un soleil radieux. Bref, nous nous sommes régalés, d'autant que nous étions tous deux convaincus par notre nouveau matériel dès les premiers tours de roue et que nous ne nous sommes pas départis de cette première impression jusqu'à la fin du parcours. Au chapitre des épisodes notables, on pourra noter:- un gouffre (voir photo) : qui nous a rappelé l'utilité de ne pas se tromper de chemin.- la descente légèrement engagée avant le village de Penne : qui m'a conforté dans le sentiment que j'avais bien fait d'avoir un nouveau vélo avec 140 de débattement et une tige de selle télescopique- le village de PENNE : très beau, à visiter, y compris en VTT bien que Sylvain n'ait pas réussi à forcer le passage au niveau de la barrière de la billetterie qui contrôle désormais l'accès au château en cours de restauration.- la traversée d'un champ après PENNE : champ peuplé par une espèce d'arbuste endémique (enfin, je l'espère) doté de magnifiques épines qui m'ont valu la crevaison simultanée de mes deux pneus. L'avantage, c'est que , comme la branche de l'arbuste reste accrochée à l'épine, l'emplacement de la crevaison est facile à localiser. Enfin, c'est ce qu'on pensait car après avoir réparé, il a fallu que je m'arrête à ouveau quelques centaines de mètre plus loin, car on avait oublié un trou sur la chambre avant. Ah oui, autre chose, quand on change de vélo et qu'on passe d'un 26'' à un 27.5"", c'est bien de prendre des chambres à air de rechange, mais pas en 26""...- une fin de parcours plus roulante entre Bruniquel et Montricoux: heureusement car on a quand même fini la rando à 20h00- la justesse des prévisions d'orage par Météo France vu les trombes d'eau que nous avons traversées en voiture sur le chemin du retour.
En résumé, 50 km, pour un D+ compris entre 1300 et 1500 m selon les sources, et 4h19 de roulage pour 5h22 de rando au total.
Marc

Les 2000 de Bruniquel 6-4-2014

2000 2014 82

Le départ de nos foyers pour un dimanche matin a été particulièrement dur dès 6h pour une inscription dès 7h30. Après avoir passé deux barrages d'alcoolémie au départ de Labarthe, puis au péage du nord de Toulouse, nous voila partit avec la certitude qu'au moins le chauffeur était sain. Je crois que pour ma part, j'aurai du charger un peu la mule car le périple de la suite a été plutôt physique. Nous avons rejoint à Bruniquel la horde des Biclous. A l'appel, 8 ont répondu (Christophe pour le 64, Philippe pour l'hybride du 64, Olivier et son fils, Bruno, Jean-Pierre pour le 50, Michel et Frédéric pour le 30). Le temps a été superbe pour le VTT. Heureusement d'ailleurs, parce que la reprise s'est fait sentir. Les "jambons" ont encaissé le dénivelé (respectivement 850m, 1400m et 1660m). Pour ma part, il m'a semblé que j'avais fait 3000m, mais non le GPS m'a bien confirmé 1400m.Nous avons fait un arrêt au stand pour le baptême de l'Anthem de Bruno sur sa première randonnée organisée. Hormis cela pas de dégâts à signaler dans la horde.Nous avons pris beaucoup de plaisir dans un décor superbe, tantôt boue, pierre et terrain sec. Des montées solides en dénivelé, avec des descentes tout aussi costauds. Une alternance technique pendant 5 heures, qui effectivement comme le dit sagement Sylvain, est le meilleur somnifère le soir venant. On a partagé l’Aligot et la bière de l'amitié, en ayant encore une fois eu le sentiment d'avoir passé un bon moment de plaisir entre Biclous.
Jean-Pierre