Cahors

Roc Cadurcien 09 octobre 2016

Lot en feu

Le Lot sous un aspect bucolique, en realité un vrai frigo

Devant l'offre de ce week end le choix fut difficile pour quelques Biclous. Perso mon choix se porta sur Cahors car il y avait une rando pédestre organisée en parallèle et cela tombait bien car j’étais accompagné de ma famille. Avant de commencer le CR je vais tordre le cou à une vieille légende comme quoi Cahors c'est loin. A pied peut être mais en voiture c'est 1h30 maxi. De chez moi et garé au centre de Cahors 1h27 exactement et en respectant les limites. Je profite aussi de ce post pour confirmer une règle physique "l'air froid tombe". Sur l'autoroute la T° était de 5/6°C avant d'attaquer la descente sur Cahors (pour ceux qui ne connaissent pas Cahors est au fond d'une cuvette taillée par le lot) En bas dans la ville la température était entre 0 et 1°C. il faisait tellement froid (Marc aurait apprécié) avec une telle différence de T° entre l'air et l'eau du lot que celui-ci s'est mis à fumer comme un pompier. Résultat un fond de cuvette bien brumeux et bien caillant. Sur place je retrouve Olivier D et Frank qui ont passé la nuit sur place bien au chaud dans le camping car. Une fois inscrit on ne traîne pas car le froid nous saisi littéralement et on a hâte de chauffer la machine. Raté car les 10 premiers kms commencent par suivre le bord du Lot, Pas de dénivelé + brume + température proche de zéro + habits légers = à glalgla un vrai calvaire jusque avoir l'onglée. La première montée fut un soulagement mais elle ne suffit pas à nous réchauffer entièrement, heureusement plus on montait et plus on sortait de la brume, les premiers rayons de soleil furent un vrai régal. Comme d'hab dès la première difficulté Frank pris la poudre d'escampette. Sinon je tentais tant bien que mal (plutôt mal d'ailleurs) de suivre Olivier. Au bout de 20 kms grande fût notre surprise de tomber sur Frank à l’arrêt . Vous vous doutez bien que cet arrêt n'était pas dû à un manque de jambes mais à une patte de dérailleur cassée. N'ayant pas de pièce rechange (oublié à la maison) s'en était fini pour Frank. Au bout de 30 kms je ne sais pas dire vraiment pourquoi mais j'ai commencé à en avoir marre. Plus de plaisir même en descente j’étais plus dans le truc, j'avais décroché. A la bifurcation 45/65 je suis quand même parti sur le 65 (une vieille habitude) mais avec tellement peu de conviction que j'ai abrégé très peu de temps après pour ne faire que 50 kms laissant Olivier seul finir le parcours dans son entièreté. Un petit coup de mou que j’espère passager.

Lire la suite

Sortie Cahors 30-3-2014

Img 20140330 100843

De gauche à droite: Sylvain et Olivier D.

Sortie Cahors ou comment se régaler en VTT
Recette:
Tu prends une bande de biclous (Kevin, Olivier D et moi même c'est déjà une bande),
Tu prends un lieu magnifique pour le VTT (Cahors et ses alentours)
Tu prends un météo agréable (pas trop chaud ni vraiment froid)
Tu prends un terrain sec voir légèrement meuble (pas un pète de boue sur le vélo)
Tu prends une trace pleine de single plus funs les uns que les autres (merci le GPS et Utgawa)
Tu prends une humeur bon enfant (on ne s'est jamais pris la tête )
Tu prend du calme et de le sérénité (on était quasi seul)
Tu prends un parcours plutôt sportif (55 km pour 1750m de D+)
Tu touilles tout cela pendant 05h00 et tu obtiens une sortie extra dont je garderai le souvenir un bon moment. Putain vous pouvez même pas imaginer comment nous nous sommes éclaté, l'extase totale. On ne vit pas ces moments là tout les jours, je vais aller me coucher avec des étoiles plein les yeux comme un gamin. J'aurais aussi pu dire que l'on a fait chauffer non seulement les freins mais aussi les guibolles que l'on a plusieurs fois peiné dans les montées super raides, que personnes n'a osé prendre une descente en gravillons pleine pente mais cela est secondaire par rapport au plaisir obtenu.Je sais pas vous mais moi je vais bien dormir, le VTT le meilleur somnifère que je connaisse.
Sylvain

Sortie Cahors 26-12-2013

De gauche à droite: Laurent et Cyril

Rien de tel qu'une petite sortie VTT après quelques repas bien chargés pour décrasser tout ça...voila le RDV pris pour le 26/12 9h
Ayant eu la bonne idée de partir en famille avec mon équipement, mon beau-frère Laurent n'aura pas su résister a la tentation de se faire une petite virée dans le secteur de Cahors... Nous voila donc partie depuis la Chartreuse ( non loin du Pont Valentré ) ce qui nous vaut d'entrée une belle montée bien humide dans la rocaille Cadurcienne avec un beau tapisson de feuilles de chêne, ce qui nous donnera donc du fil a retordre lors des 2 premiers km ( montée a pied indispensable ), nous voici enfin sur les hauteurs avec des points de vue aussi impressionnant les un que les autres et enfin un peu de plaisir malgré toujours cette pierre du lot omniprésente qui est très dangereuse par des temps hivernaux..nous nous dirigerons ensuite sans poser pieds a terre jusqu’à la base de parapente de Douelle ou nous ferons halte pour la traditionnelle photo... De là, nous quitterons la trace initialement prévue pour partir a l'aventure de sentier connus par Laurent, qui nous ramènerons a la ville de Pradines par des singles très joueurs mais malheureusement tout aussi humides et tapissés de feuilles de chêne ( gare aux glissades ). De là, rappelés a l'ordre par l'heure passant rapidement et des jambes ne s'étant pas remises de notre première montée "infernale", nous rentrerons donc par la route, ce secteur mérite d'être arpenté (autant par les parcours que par le paysage ) et cela sera a nouveau le cas lors de mon prochain passage dans la famille afin d'en faire profiter un max de monde.
Verdict : un pauvre 17km ( dont les 6 derniers sur route ) avec 320D+
Cyril

Sortie Cahors 26-12-2013.zip