Cap Noel

Cap Noël 2018

Cap noel 2018 2

Pour cette édition 2018 de la Cap Noël, pas moins de 9 participants étaient présents avec une  représentation exceptionnelle des Biclous puisque nous étions 4… Laurent, Julien, Olivier M et votre humble serviteur (soit pas loin de 20% de l’effectif global quand même). Il faut dire que le climat actuel est difficile, avec un trésorier blessé, un président dans l’autre hémisphère (au sens propre, je vous rassure), des prévisions météo incertaines et un climat social qui n’est pas au vert, puisqu’il est au jaune.

Mais fort heureusement et grâce à notre communication débridée autour de cet évènement majeur, nous avons pu compter sur l’aimable participation de 5 VTTISTES extérieurs. Extérieurs oui, mais pas tant que ça, puisqu’ils venaient de Lagardelle, Auterive, Portet sur Garonne ou encore Muret : dans le désordre Guy, Alexandre, Seb, Pascal et FD (parce que c’est trop long d’écrire François-David alors il préfère qu’on dise juste FD. C’est pour ça).

Brisons le suspens sans attendre, malgré un gros effort de Julien sur les lunettes, c’est Laurent qui remporte le prix de la plus belle décoration cette année, avec un très joli mélange de blanc et de bleu, et, cerise sur le gâteau, un VTT sonorisé (et une playlist de nos jeunes années qui nous accompagnera tout du long de notre sortie). Olivier, en manque d’inspiration, avait pris son vélo rouge pour être dans le thème (voir photo).

Cap noel 2018 1

Voila donc notre joyeuse troupe partie à l’heure pile (soit vers 9h15) en direction de la capitale occitane et de son Capitole non moins occitan afin de gouter à la féérie sans cesse renouvelée du marché de Noël qu’on attendait quand même de puis l’année dernière (c’est vrai qu’ils pourraient en faire plus dans l’année !).

Donc, disais-je avant de me perdre en considérations oiseuses qui ne servent à rien (ce qui veut dire exactement la même chose, mais c’était pour mieux illustrer mon propos), nous voilà partis sous le guidage expert (comme son Stumpjumper) de Julien.

Comme lors de notre sortie préparatoire d’il y a 15 jours, descente au niveau du pont du Barry et remontée sur le quai Saint Marcet par le petit rampaillou puis replongée sur le single le long de la Garonne pour n’en ressortir qu’au niveau du chemin de Ranquinat, puis route de Labarthe et à gauche en haut de la côte pour rejoindre le sentier des crêtes. Photo habituelle sur la crête avec vue plongeante sur Muret puis descente avec l’épingle au début pour arriver finalement à la marchounette (voir vidéo sur le le CR du 24/11/2018). Bords de Garonne encore puis remontée à Saubens, route de Roquettes, puis bords de Garonne (encore !) jusqu’à Pinsaguel. Là, nous laisserons finalement la Garonne pour aller chercher Lacroix Falgarde et l’Ariège, rive gauche d’abord puis rive droite jusqu’au Parc du Confluent où, après une recherche infructueuse de trace, nous reprenons finalement la route vers Toulouse.

Plutôt que de reprendre le parcours de l’année dernière (trop boueux à cette saison), nous attaquons, très progressivement, notre première véritable montée en prenant  à droite le chemin de Notre Dame des Coteaux. Je ne sais si c’est la référence religieuse dans le nom du chemin (comme quoi, il faut souffrir pour mériter le paradis tout ça, tout ça) mais nous avons effectivement souffert dans cette montée quelque peu raide et qui dure, qui dure… Vieille Toulouse, descente au ruisseau, remontée sur Pechbusque par le mur du Christ (je n’invente rien, ça s'appelle comme ça sur Strava. Voir plus haut pour les commentaires, mais ça commence à ressembler à une sortie à thème…  Ah ben oui, c’est la Cap Noël, j’suis con ). Route de Ramonville, puis Pouvourville par la montée de l’Antenne avec ou sans les marches suivant les envies.  De là nous descendons sur le chemin de Rivalsupervic puis le chemin des Etroits et arrivons ainsi et enfin à Toulouse sur les bords de Garonne.

Malheureusement, les travaux de renforcement des digues nous obligent assez rapidement à quitter les berges au niveau du Conseil Régional et c’est par les rues que nous rejoindrons le Capitole.

Comme promis, le club offre une bière de Noël aux participants, bière que nous accueillons tous avec un large sourire (sauf Laurent qui ne boit pas d’alcool mais qui se venge sur les gaufres). D’ailleurs nos invités ne s’arrêtent pas là et, si tôt la bière terminée, ils repartent chercher vin chaud, gaufre et autres aligots : il y en a qui savent se tenir !

Cap noel 2018 3

Une fois repus, nous repartons vers Muret par la rive gauche mais, dès la fin de la prairie des filtres, les travaux sur les berges nous contraignent à nouveau à quitter le bord de Garonne pour remonter au niveau de la piste cyclable en surplomb.

Nous traversons l’Oncopôle et regagnons les bords de Garonne par le chemin des sables au niveau de Portet. Tout se passe bien jusqu’au passage avec les blocs de béton, car juste après, nous sommes forcés de nous arrêter pour réparer deux crevaisons : Laurent et Julien (enfin, leur vélo, je m’entends). Ça prend déjà un certain temps mais voilà que Julien s’aperçoit aussi que son beau Stumpjumper (expert, je vous le rappelle) présente un jeu inquiétant… La direction ? On desserre, on vérifie on resserre, non c’est pas ça. La suspension arrière ! Ben oui, bien sûr ! Comme c’est juste à côté de la direction, on peut se tromper facilement…On vérifie les serrages… C’est les roulements ou les bagues téflon des biellettes, c’est sûr ! C’est quand même bizarre, il est tout neuf ton vélo !

Bon finalement, Julien resserrera l’axe haut de son amortisseur, ce qui aura pour effet immédiat de régler le problème. Afin de ne pas jeter de l’huile sur le feu, je ne dirai rien quand aux méfaits du manque d’entretien des vélos…

Nous repartons enfin et abandonnons Alex à Portet, ce qui ne semble pas générer chez lui un émoi particulier, vu que c’est là qu’il habite.  

La suite du retour se fera sans encombres par le même chemin qu’à l’aller, sauf le petit rampaillou après le Palmier à Saubens, parce qu’il en fallait bien un dernier avant de rentrer.

Au final, 61 km pour 725 m de D+ et un grand merci à nos invités qui nous ont régalé par leur gentillesse et leur bonne humeur communicative!

Lien Relive : https://www.relive.cc/view/2008734676

 

Cap Noël 17 décembre 2017

Cap noel

Pour notre sixième Cap Noël devenue notre objectif et notre tradition de fin d'année, 12 biclous (Thierry, Hervé, Laurent F, Christian, Jean Christophe, David, Julien, Romain, Antonio, Marc, olivier M et Sylvain) + 4 personnes extérieures au club dont une féminine sont au rendez vous. Au départ la météo n'est pas mauvaise mais n'est pas bonne non plus d'ailleurs on va dire que c'était mitigé tendance gris. Les préoccupations du départ portent plus sur la quantité de boue que nous allons rencontrer que sur la couleur du ciel. Il est même envisagé à un moment de "court-circuiter" les berges de la Garonne au départ de Muret. Finalement nous nous y engageons et divine surprise le terrain est quasi praticable, certes humide mais sans boue. Dans ces conditions la troupe s'ébroue gentiment et prend son train de sénateur. La première partie du parcours est classique, berges de Garonne + falaise + champs + berges de l'Ariège jusqu'à la sortie de Lacroix Falgarde (Jusque là question boue tout allait bien) ou un choix stratégique s'impose. Faut il prendre la variante des coteaux, nouveauté de cette année? Marc & Julien préviennent du risque potentiel de boue mais cela n'arrêtera en rien l'enthousiasme de la troupe qui choisit en cœur les coteaux, les coteaux, les coteaux, les coteauuuuuuuux.
L'enthousiasme fut vite mis en berne car, dès le chemin d'accès vers les coteaux, la boue fut bel et bien au rendez vous, de la bonne bien grasse et collante comme on aimerait ne la voir qu'en photo. Devant ce terrain peu encourageant pourquoi ne pas faire demi tour et fuir quand il en était encore temps et bien parce qu euhhhhh on a dit qu'on irait donc on y va. Zut alors il m'énerve avec ces questions. Je vous passe les détails des glissades, de l'encrassement des transmissions et du bourrage des roues, un vrai régal. La boue il faut y aller de temps au temps pour se rendre compte du plaisir qu'il y a à rouler sur le sec. Aprés notre passage dans la mare aux cochons c'est bien crotté que nous arrivons à l'entrée de Toulouse. Les quais étant bloqués pour travaux cela nous gâchera un peu le plaisir du roulage urbain. Un fois sur place et n'ayant pas notre trésorier sous la main on oubliera les crêpes et les gauffres que le club devait offrir (une promesse de Gascon). Je vous rassure il y en a plusieurs qui ont trouvé de la nourriture et le distributeur de bière et de vin chaud je pense même que Marc a un sixième sens pour cela.
Après une restauration rapide c'est le retour vers Muret qui se fera par un chemin un peu plus VTT que celui que nous empruntions d'habitude. Le nouveau parcours étant plus "exigeant" que d'habitude avec un dénivelé plus conséquent la fatigue a commencée à se faire ressentir pour nombre de participants qui furent content de voir la pancarte Muret apparaître.
Au final 66 km pour environ 600 m de D+. Un format à reconduire mais sans la boue cela va sans dire.

Lire la suite

CAP NOEL 2016

20161218 090444Qui a eu cette idée folle, un jour de rejoindre le Capitole, c'est ce sacré Laurent, sacré Laurent.. Et depuis VTT Muret perpétue la tradition de la CAP Noël, soit Muret - la place du Capitole (marché de Noël) aller retour par le plus de chemins possible. Cette année petit changement d’organisation car nous partirons un dimanche, et le matin, et non plus le samedi midi. Je ne sais pas dire si c'est lié à ce changement de jour ou si nous avons réussi à mieux communiquer sur la rando mais au départ, si (seulement, oserai-je dire) 8 biclous sont sur place, ce sont 14 personnes extérieures qui se présenteront. Nous voila donc 22, dont 2 féminines, prêts pour l’aventure. A 09h05 la troupe s'ébroue pour atteindre la place du Capitole vers 12h00 . Je vous passe les détails du parcours mais tiens à féliciter les 2 féminines qui se sont accrochées pour y arriver. Une fois sur place, si les traditionnelles crêpes et marrons feront le plaisir de plusieurs, l'aligot aura aussi quelques amateurs. Il se peut que les calories absorbées dépassent celle consommées mais que serait la vie sans ces petits plaisirs. Sur Toulouse, la météo est finalement assez grise et nous nous refroidissons rapidement. C'est donc avec un certain soulagement que la troupe repart. Après quelques excentricités en ville (descente de marche, saut de trottoir), le retour se fera rapidement et sans encombre car nous atteindrons Muret vers 14h10. Un grand merci aux Biclous présents (David, Marc, Julien, Olivier M, Hervé, Jean Christophe & Thierry) et surtout un grand merci aux personnes extérieures au club venues partager leur bonne humeur sur cette sortie.
Je pense donc que nous pouvons reconduire ce format (Dimanche matin) pour l'année prochaine avec quelques variantes de parcours que Julien se fera un plaisir de nous proposer.
Bonnes fêtes de fin d'année à tous et revenez en forme pour la saison 2017.
Au final 57kms et 440 m de D+ en 04h40 de roulage.

Cap noel 2016 vtt muretcap-noel-2016-vtt-muret.gpx (466.29 Ko)

Lire la suite

le cap noël 2015 en force !

Depart muret 2Img 3399Img 3396

Arrivee capitole

Cette année pas moins de 11 wagons ont formé le convoi exceptionnel pour rejoindre la Place du Capitole ! avec en prime une présence féminine…oui messieurs !
un good trip dans la bonne humeur, le partage et le plaisir de rouler ensemble. Bravo à tous. Départ des allées Niel vers 12h30 après une photo de presse. Ll’objectif place du Capitole fut atteint à 15h.Un parcours très roulant en longeant la Garonne (joli point de vue des falaises sur muret) puis les bords de l’ariège. Certains d’entre nous un peu trop gourmand ont du porter le vélo sur une centaine de mètre sur une corniche surplombant la Garonne alors que d’autres plus assagis ont préféré la route. Tous grouper à nouveau au pont d’empalot, nous arrivons en force au marché de noel pour une courte pause afin de regagner muret avant la nuit. Le temps d’un ravitaillement : à chacun sa manière à coup de crêpes, de marrons ou de vin chaud…
Le retour s’est déroulé comme prévu, arrivé avant 18h. un peu plus dur pour certains mais qui ont tenu le choc face à l’allure soutenue de notre locomotive. Quelques passage a niveaux rien de bien méchant ! On retiendra tous cela dit un passage trial sur de grosses pierres sur la rive gauche après l’oncopole où on apercevait la Garonne sous nos roues en contrebas !

au final une boucle originale de 54km, un moment fort agréable apprécié par tous les biclous et des nouveaux futurs biclous.

https://connect.garmin.com/modern/activity/975068041

Lire la suite

Cap Noël 2014 vue par Eric

C'est à 13 heure pétante que nous sommes parti pour notre traditionnelle "cap Noel"- le dernier RdV de l'année! Cette année nous étions neuf à partir de Muret pour rejoindre Toulouse en suivant la Garonne. Un départ habituel jusqu'à la falaise qui domine Muret, puis nous rejoignons les bords de l'Ariège puis les berges de la Garonne coté droit. Le terrain est bon comme l'humeur du groupe d'ailleurs. Notre rythme est bon et nous arrivons "Place du Cap" pour la traditionnelle photo vers 15h30 (Petite pose crêpe ou gaufre... et une petite bière pour un membre du groupe !!)
Le retour s'est effectué sur la rive gauche plus roulante pour une arrivée vers 18h00.
Un bon moment pour clôturer l'année avec une pensée spéciale pour Marc, Philippe et Yann pour qui c'était une première.
Au final 60 km avec pour certain (moi par exemple) un peu mal au jambes à l'arrivée !
Bonne fêtes à tous
Eric

La Cap Noël 15-12-2013

De gauche à droite: Hervé, Sylvain, Eric, Mézigue et Patrice.

Bientôt les fêtes de fin d’année et avant la trêve des chocolatiers c’est le moment de mettre quelques coups de pédales. Rien de mieux que la Cap Noël. Le principe étant toujours le même, rallier Muret à Toulouse en longeant, le plus possible la Garonne. Ce dimanche après midi, nous étions 5 Biclous Sauvages à braver les frimas de cette fin d’automne. En fait de frimât, il faisait plutôt bon surtout qu’on se réchauffait assez bien sur le vélo. On est parti d’abord à 4 de Muret, pour rejoindre 40 minutes plus tard, Patrice au pont de Pinsaguel. Le groupe file bon train. On en a tous envie de cette gaufre bien chaude place du Capitole. C’est à ce moment là que Hervé de la prendre de suite sans attendre les autres. En effet sur un chemin de terre sans histoire, il décide de lui-même de se prendre une gaufre ou plutôt une crêpe, vu la façon dont il s’est allongé. Il a bloqué la roue dans une vieille ornière de tracteur, ça a dégonflée instantanément sa roue avant et il a fait un OTB. Over The Bar pour les profanes. Le matos n’avait rien mais le bonhomme était en souffrance. On s’est occupé de son vélo pour lui laisser le temps de se reprendre. Comme il est gaillard, il est remonté sur son vélo sans trop rien dire. On arrive finalement place du Cap. Le marché de Noël bat son plein et il y a foule. On ne passe pas inaperçu car on est plus ou moins déguisé en Papa Noël. Tout le monde nous sourit, ça fait plaisir. On tergiverse longtemps entre la crêpe ou la gaufre. Hervé nous ayans rassasié, on mit du temps à choisir. Et puis par défaut de gaufre, on s’est tous sur des crêpes. Sylvain bâtant le record de la plus baroque. Au menu chocolat, orange, chantilly, rien que ça. 5 minutes avant il disait, c’est trop je n’en prendrai pas. Hervé essaye bien de nous tenter avec une bière, mais il n’aura pas beaucoup de succès. C’est aussi pour nous une preuve que le gaillard s’est bien remis de sa pirouette. On commence a ce refroidir, signe qu’il reprendre le sentier du retour. C’est arrivé du coté de Lacroix Falgarde que Éric et Hervé décident de quitter le groupe pour couper au plus court. Hervé ne se sentant pas bien. On les laisse s’éloigner, un peu inquiet quand même. On jardine un peu ça et là mais le reste du chemin se passe gentiment et on arrive à Muret juste avant la nuit. Impec. Le lendemain, de retour de l'hosto, le verdict tombe pour Hervé. Une cote fêlée. Rien de grave mais c'est long et chi... On lui souhaite tous un prompt et bon rétablissement! 56km - D+=286m
Laurent

Cap Noel 15-12-2013.zip