Mezens

Forêt de Mezens le 30 septembre

Pour ce dimanche il me fallait une petite sortie pour voir si ma douleur dans le dos allait être pénalisante. C'est donc vers la foret de Mezens que nous (Marc et moi) sommes allé faire quelques tours. Cette forêt c'est un peu la copie de Eaunes avec un petit peu plus de dénivelé. On a tournicoté au gré de nos envies dans les nombreux singles du coin. On a rencontré plein de VTT qui nous ont accompagnés et fait découvrir leurs chemins préférés. Une petite sortie sympa d'un peu plus de 30 km et 800 m de D+. Mon dos s'est très peu manifesté c'est donc plutôt bon signe pour la suite.

Lire la suite

Mezens'insolite 26-6-2016

Je retrouve Christophe W, et Franck chez Oliver D pour un covoiturage direction Mezens. On m'en avais dit deja du bien de la Mezens'insolite mais Franck m'avait dit aussi qu'il y avait pas mal de denivelé pour peu de kilometrage. On arrive dans le joli village de Mezens avec son chateau. Je n'avais pas vraiement realisé que c'etait a une encablure de Grazac, agreable rando fin juillet. Et effectivemement dés le depart, on en reprend le tracé. Les 3 autres Biclous Sauvages demarrent sur les fonds de jantes. Je reste sage. On se fait les crêtes des coteaux environnants. Les rampaillous sont raides et plus tard, ça laissera des traces. Les débutants inscrits sur le 25km s'en souviendront. En tous cas on profite du paysage et il me tarde de rentrer dans les sous bois car le soleil commence a cogner serieux. A l'inscription, j'avais remarqué que le tracé est en forme de trefle, je me suis dit que j'allais me le faire façon xc. Pas de sac a dos et uniquement un bidon de flotte. C'est trés agreable et j'ai bien profité des courants d'air pour me refroidir. En plus, ça m'a obligé a rouler propre sur les sentiers. Vers le km 20, on commence a traverser des portions boisées et on n'en sortira plus jusqu'à la fin. Tout se passe à l'abris dans la forêt. Et quelle forêt! Du chene, du sapin, des chataignés. C'est super car le terrain varie aussi. Et tout n'est que single. Au km 30, je suis a 1000m de D+ sur mon gps. Ca pique un peu. Heureusement les ravitos sont super et espacés comme il faut. Je profite de la nature et je me gave de sentiers. Parfois il n'y a personne autour de moi. Je suis seul a jouir des chemins. Rien de technique, c'est juste bon. Je jubile. Mon cerveau, euh, je veux dire mon neurone me dit "Vas y encore, encore" mais mes guiboles me crient "Pitié!!". Et oui les singles sont d'enfer mais tout en relance et mes vieilles copines, les crampes, se rapellent à mon souvenir. Dans les portions plutot roulantes, j'arrive a gerer mais dans les longs raidards, je suis à la ramasse. Dans cette forêt, les 26'' courts et joueurs sont des rois. Alors que les grands 29'' aux longues cornes sont un peu cocus. Ca cogne souvent entre les arbres. A l'arrivée, je suis a 45km et D+1525m. Il ne m'en fallait pas plus. La saucisse grillée remet tout le monde d'aplomb avant d'entamer le voyage de retour. Les 3 autres Biclous Sauvages sont arrivés depuis un bout de temps, et ont eu le temps de taquiner le ravito. On se raconte nos petites histoires du parcours. Moi, je suis enchanté par cette rando. J'en ai bavé mais j'ai pris un pied terrible. L'endroit est genial. Je me suis rassasier de singles. Je reviendrai c'est sur, et un plus affuté j'espère. Sinon il parait que le circuit se fera à l'envers l'année prochaine.

Lire la suite

La Mezensolite 28-6-2015

Ce week j'avais opté pour Mezens,rando proche que je n'avais jamais faite. Dés l'arrivée on sent l'organisation parfaitement rodée, placement au parking,multiples lieux d'engagement,personnels nombreux et aux petits soins, tout roule. 8h30 départ groupé, vu le monde et le profil des chemins  on est quelques uns à faire un tempo rapide pour ne pas être gêné dans les singles. Une bonne montée de 500m étire le groupe,entree dans la premiére monotrace et c'est parti pour env 30 kms de plaisir. Du single tournicotant dans le bois,montées et descentes s'enchaînent sans discontinuer. C'est en permanence des relances et du freinage /remise en vitesse, c'est chouette mais sacrement energivore. Heureusement un lieu de ravitaillement unique parfaitement garni, où l'on passera 3 fois, se chargera d'épancher la soif, car bien que l'on soit à l'ombre, ca commence à serieusement chauffer. Au km 28 j'avais 970m de deniv ,et à partir de là on sort de la forêt et la trace change complètement de style, ca devient du chemin plus roulant ,entrecoupé de passage plus techniques en monotrace, mais principalement au soleil. Le retour se déroule sans trop de soucis pour moi,bien que le début me pése dans les jambes, en s'hydratant correctement les cotes de fin se passeront sans problèmes. Retour au point de départ ou pour 8 euros d'engagement saucisses et biéres sont comprises.
Bilan 48 kms 1426 de D+ en 3h07mns.
La difficulté du début fera que bien peu boucleront le 50, la majorité partie sur le 35 coupera au km 26 ou un retour était possible
la première boucle est vraiment à refaire un WE off. Sinon balisage parfait,orga performante,on peut y aller les yeux fermés