route

Sortie route du 14/02/2016 dans le Gers

Vu les quantités d'eau tombées cette semaine et vu que je déteste rouler dans la boue quelle autre alternative que d'aller faire un petit tour de route? Dimanche matin 08h30 après la dernière averse, David , Antonio et moi même partirent vers le Gers pour un petit tour de 75 kms. Le timing ne fut pas trop mauvais car après la pluie le beau temps et bien que la route fut détrempée par les dernières averses nous ne rencontrâmes pas le moindre goutte de pluie et c'est même sous le soleil que nous finirent la balade. Parti vent de face on galéra la première heure mais le retour par vent arrière nous permit d’atteindre des vitesses de coureur pro (plus de 40km/h) un petit plaisir.
Au final 75km avec 680 m de D+ en 3 heures.

Lire la suite

objectif 117

Pour changer de la caillasse, david avait proposé une sortie route. Le but etant l'endurance (117kms et env 1000 deD+), plus que la vitesse. Avec le beau temps nous sommes 4 à partir ce samedi, beau temps, peu de vent, ca s'annonce bien. Direction Carbonne, c'est tout plat puis après le pont à G direction Latrape ou ça commence à grimper. Tout ce passe bien jusqu au kim 50 ou Arnaud, pas en forme, met le cligno et prend le chemin du retour. Tout ce passe bien on enchaine monteés, descentes et kilometres jusqu'à Nailloux ou avec mes compères David et Olivier nous faisons une petite pause barre.  La suite sera plus penible, route rectiligne, léger vent contraire, fatigue des uns et des autres, le retour vers Muret sera longuet pour certain.
Au final une belle sortie dans la bonne humeur.
Sur garmin 121 kms Sur strava 114 ???? Environ 28 de moyenne
Moi qui n'aime pas depasser 100 en route ca comfirme mes précèdentes impressions, tant que c'est des petites routes qui virevoltent et monte/descende, tout va bien, dès que c'est rectiligne ça m'emmerde.

Lire la suite

Sortie route 21-4-2013

photo-4.jpg

En ce dimanche du 21 avril la bande à David composé de 3 biclous (à ne pas confondre avec les 3 bandes A Didas) était bien décidée à se confronter à quelques montées pyrénéenes dont la fameuse montée du plateau de Beille. Mais avant d'attaquer ce plat de résistance quelques hors d'oeuvres étaient également au menu. Parti des Cabanes nous rejoignîmes Ax par la route principale, ce qui fut assez pénible de part le circulation intensive (route du Ricard), et de là on monta directement sur Bonascre (sans prendre le oeufs). Cette montée assez irrégulière dans les pourcentages fut cependant absorbée sans vraiment de difficulté. Arrivée à Bonacre est déjà quasi 1000m de D+ de fait. La descente sur Ax fût assez fraîche mais supportable. Dans Ax, quelques coups de pédales nous suffirent pour atteindre les premières pentes du col de le Chioula, plus régulier qui fut lui aussi passé sans trop de difficultés. Au col de la Chioula le froid est déjà un peu plus vif et commenca à être gênant. Du col impossible de rejoindre la route de corniches de part son enneigement et nous redescendrons donc par le même chemin. D'ax retour aux Cabanes par un vent de face assez désagréable et quelque peu frisquet. Petit arrêt à la voiture pour prendre des vêtements plus chaud car on préssent que la T° va baissée sérieusement lors de la montée sur le plateau. En fait elle a plus que baissée elle est devenue polaire. Au pied de la montée (16 kms) on roule un moment ensemble avant que Kevin et David me lâchent, a mi parcours je rejoints David qui commence à coincer et nous roulerons ensemble jusque la partie ayant le pourcentage le plus fort (1 km à 10%). David préfère faire une petite pause pour reprendre du courage, je continue seul jusqu'au plateau ou je retrouve Kevin qui m'attend déjà depuis un bon quart d'heure. Au bout ce 5/10 min David arrive également avec la satisfaction d'avoir réussit. Le reste du parcours n'est donc plus que de la descente ce qui aurait du être une formalité, grave erreur car un froid vif s'est installé sur le plateau (4°C) et descendre à plus de 40km.h par cette T° pose réellement un pb quand l'équipement vestimentaire n'est pas adapté. Nous ferrons au moins 3 arrêts dans la descente pour asssayer en vain de nous rechauffer surtout au niveau des doigts. C'est avec soulagement que nous arrivérent an bas ou je mettrais quasiment une heure pour ne plus ressentir les effets du froid. Au final 102kms - D+3363 - 5h44 de roulage - Vitesse moyenne 17,8km/h (19 pour Kevin). Un belle sortie dont on se souviendra.
Sylvain

Sortie "des cols" du 10 mars 2013

10-03-13-sortie-route-saint-beat-3.jpg

De gauche à droite: Kévin et Sylvain.

Si tu penses que le vélo ne se pratique qu'à coup de crampons sur des chemins de terre, de cailloux ou de boue alors arrêtes toi là.
Si, comme moi, tu penses que le vélo est multiple et peut également se pratiquer sur l'asphalte alors tu peux continuer la lecture de ce compte rendu.
Las des terrains gras et de passer plus de temps à nettoyer le VTT qu'a être dessus je me décidais pour une sortie route en ce dimanche printanier tout du moins par les températures annoncées. Je lançais donc l'idée d'une sortie montagne enchaînant quelques cols du coté de Saint Béat. Un Biclous + un ex Biclous décidèrent de me suivre et c'est donc à trois que nous nous lançâmes à l'assaut de quelques cols Pyrénéens.
Parti de Fronsac nous firent quelques kilomètres de plat pour nous échauffer et joindre Saint Béat et de là attaquer le morceau le plus consistant de la journée soit le col du Menté qui bien que modeste par l'attitude atteinte offre 10 km de montée soutenue entre 8 et 9%. Au sommet, ou la neige est encore bien présente, on bascule sur l'autre versant pour faire la descente et rejoindre le deuxième col de la journée soit le col de Portet d'Aspet qui n'a que 4 kms de montée mais a des pourcentage frôlant les 14%, aie aie aie mes jambes. Ensuite descente par la même voie pour aller chercher le cols des Ares, en passant par le modeste col de Buret. Le col des Ares passe normalement sans réel problème puisqu'il à une pente moyenne de 3.5% sur 8kms mais comme je commençais a être cuit, j'avoue avoir du piocher dans les réserves pour faire bonne figure auprès de mes compagnons qui finalement étaient également dans le même état que moi, chacun attendant un signe de faiblesse de l'autre.
C'était certes pas du VTT mais on a passé une très bonne journée dans un cadre très agréable avec des efforts à fournir qui finalement s'approchent de ceux du VTT.
Je pense que c'est également un très bon entraînement pour les sorties VTT que nous envisageons de faire cette années (Bruniquel, Millau, Cap Nore Roc d'Azur).
PS; j'ai pas eu besoin de laver le vélo en rentrant.
Au final 63 kms pour un peu plus de 2000m de D+ à 18 de moyenne
Sylvain