Trespoux

Sortie Trespoux dimanche 15 avril 2018

Resized 20180415 072940

Nous étions donc 3 à avoir choisi Trespoux pour s'aérer les biscoteaux: Christophe, Olivier et moi-même partis en CC la veille. On a fait une quiche party le soir et Christophe a gagné le lardon. On a donc pu partir tôt le matin vers 7h30 ce qui a fait que nous n'avons vraiment pas été bouchonné nulle part. J'avais suggéré le 60 km plutôt que le 83 km qui n'avait que 400 D+ en plus mais non ces messieurs n'écoutent jamais rien comme me l'ont confirmé leurs femmes et on est parti à l'assaut du 83 km avec un tout petit peu de jardinage GPS, la boucle supplémentaire peu technique nous a permis de traverser plein de magnifiques paysages et villages lotois. On n'a pas l'impression de trop monter à Trespoux mais au final ça le fait. J'avais le souvenir de plus de descentes techniques mais il y en a eu 2/3 de belles (je vais voir ce que ça donne sur la GoPro), ça doit être aussi parce que je survole les difficultés techniques hin hin hin... Au final, gros coup de bol, un temps superbe, un terrain sec. Pour ce qui me concerne, complètement rincé à 10 km de l'arrivée mais un bon entrainement pour la suite du programme.
Petite vidéo à suivre (peut-être)
A plus sur le vélo.

Lire la suite

Trespoux le 9 avril (le 2ième groupe)

20170408 202925

2ième groupe formé de Olivier D., Christophe et moi-même Philippe R. Faisant le 60 km et 1700D+, on a décidé de partir la veille avec le fourgon de Olivier. Après une bonne quiche et des bières (cf la photo de la quiche...), on s'est connecté à un petit groupe de Planicyclistes connus dont un local qui nous a bien guidé (cf la photo). Et donc Trespoux c'est des montées faisables, un bel entrainement pour les épingles à cheveux, des singles à n'en plus finir, des endroits entre les arbres où ça ne passe pas, c'est moins difficile techniquement que la Clape mais c'est le must du coin. Je dois faire une petite vidéo, ça va venir j'étais en vacances. Sinon ceux qui sont sur Plani-cycles peuvent regarder les CR et vidéos.

27dscn5201

Lire la suite

Trespoux le 09 avril 2017

Trespoux est un classique des sorties printanières. Cette année 6 biclous au rendez vous, 2 groupes de 3 qui ne se verront, croiseront et rencontreront pas. L'un est parti le veille pour faire le 60, l'autre le matin pour le 47 kms. Je vais donc raconter cette sortie du point de vue de ceux du matin. Départ de Muret à 06h50 après un petit tour de ramassage de Biclous. Arrivée sur place à 08h20 , inscription sur le 47 kms et départ à 08h48 précise. Je devais faire le 60 mais j'ai préféré au dernier moment me rabattre sur le 47 afin de forcer plus sur une distance plus courte plutôt que gérer et moins m'amuser. Comme d'hab le parcours part direct dans les singles tournicotant, c'est suffisamment technique pour être ludique mais sans jamais être très difficile, quasi tout passe à vélo les montées comme les descentes. Sur le parcours s'est régulièrement encombré et les descentes ne se feront pas toujours à notre rythme, me gâchant un peu le plaisir. Par contre je me suis régalé sur un faux plat assez rapide et qui n’arrêtait pas d’enchaîner les virages. Comme prévu j'ai forcé un peu plus que de normal dans chaque montée et c'est finalement rincé que j'ai fini la rando alors que le dénivelé n’était pas très important (1200 m de D+). Je ne sais pas ce qui se passe à Trespoux mais chaque fois que j'y vais et quoique je fasses je fini sur les rotules.
Quant au deuxième groupe de Biclous on ne les a ni vu ni entendu ni croisés peut être y sont ils encore?
Au final 46 kms pour 1200 mdeD+ en 4h40.

Ps: on a oublié de faire ne serai ce qu'une photo.

Lire la suite

Roc Trespousien 14-4-2013

14-04-13-trespoux-rassiels.jpg

Ce dimanche le soleil tant attendu fut effectivement au rendez vous, chaud et agréable à souhait, ah que ça fait du bien de retrouver un copain depuis longtemps disparu. Ce premier week end vraiment primtanier à reveiller les ardeurs de pas mal de VTTiste puisque la rando de Trespoux a fait le plein (200 inscrits de plus que l'année derniére, on aimerait avoir une telle progression pour le challenge) et les biclous etaient d'ailleurs plus nombreux que l'année derniére. C'est donc 7 biclous qui se presentérent bien motivé pour torcher le 69 kms. On a failli être 8 mais sans dénoncer personne il y a des "léves tard" dans le groupe, tant pis pour eux. Dés notre arrivée sur place on sent la foule des grands jours, ca se bouscule presque aux inscriptions. 08h30 nous voila parti et pour une fois je dois l'avouer sur un rythme plutôt "cool, je ne suis pas obligé de forcer pour suivre, serait-ce la distance prévue 69 kms qui incite à la prudence? A peine 10 kms de pracouru et Christophe créve une premiere fois et le jeune homme et à poil, juste une veille chambre de dispo dont il ne connait pas vraiment l'etat. On s'arrête tous pour aider l'innocent afin qu'il continue . Eh bien ce qui devait arriver arriva puisque sa vieille chambre ne tint pas 3 kms et il fallu s'arrêter à nouveau pour regonfler et espérer un miracle qui evidemment ne vint pas. le groupe se scinde, David, Frank et Kevin partent devant, Olivier et moi même restons avec Christophe pour surveiller avec anxiété la roue capricieuse. Philippe etant parti devant, personne ne le revit avant l'arrivée. On parvint tant bien que mal au premier ravito et là on a passé plus de 30 min à essayer de réparer une des chambres et c'est de guerre lasse qu'Olivier lui à donner une chambe neuve, la seule à sa dispo. nous voila donc reparti et plus aucun moyen de réparer une crevaison. Vu le temps perdu on s'exite un petit peu et dans notre précipitation on loupe, sans s'en rendre compte, l'enbranchement 69 kms pour filer directement sur le 46 kms. Au deuxieme ravito on croise juste le premier groupe qui lui c'etait bien engagé sur le grand parcours mais qui abbrégea suite à un manque d'eau. Je reparts convaincu d'être sur le bon chemin pour faire les 69 kms car m'etant préservé jusque là je me sentait vraiment bien et prêt à bouffer du denivellé et du kilometre. Lorsque je comprends notre erreur cela me mît dans une rogne incroyable et je fini la rando en envoyant toute la patate qui me restait. Quand à Christophe il creva une deuxieme fois à quelques kilometres de l'arrivée et fini comme il pu entre pédalage et regonfage. une leçon à mediter et à retenir pour la prochaine fois. Dicton du jour par la preuve: Venir à poil (sans outil) avec un vélo dont l'etat est incertain sur une telle randonnée peut ammener à des galeres et serieusement gâcher le plaisir. Que dire d'autres, si tu aimes les singles en devers, slalomé entre les arbres, relancer en permanance et franchir des monticules de cailloux alors Trespoux est fait pour toi, il faut quand même ajouter que c'est une super belle rando exigeante, touriste ( et bricolo) s'abtenir. Au final personne n'a bouclé le grand parcours 46 kms et 1250 m de D+ pour les uns et 54 kms et 1500 mde D+ pour les autres. On reviendra.
Sylvain

Le Roc Trespouziens 15-04-2012

15-04-12-roc-trespouzien.jpg

Ce WE ce fut 4 Biclous Sauvages qui ce donnèrent rendez-vous pour aller a Trespoux-Rassiels et participé au Roc Trespouziens. L'heure de rendez vous était a 6h du matin pour avoir le temps de chargé les VTT et de roulé en toute tranquillité. Le chargement fut un peu long, je ne sais pas pourquoi mais nous ne trouvions pas la bonne position pour les VTT ce qui nous fit partir a 6h30 tout de même, heureusement que nous avions prévu de la marge. (Voir photo chargement). Sur la route nous avons essuyés une belle pluie qui nous annonçait rien de bon pour la suite et puis tout d'un coup ciel dégagé, ce qui nous redonnas du baume au coeur. A l'arrivée l'air était très frais et nous espérions juste qu'il ne nous tombe la pluie avec une telle température, 4° il me semble.Nous rejoignîmes ensemble le bureau d'inscription et la au lieu d'être raisonnable nous nous sommes tous inscrits au 60km. Le départ ce fit vers 8h45 après tout le monde mais c'était mieux ainsi, aucune pression. Le parcours a été excellent, terrain caillouteux et très légèrement boueux, beaucoup de single, de belle traversé en sous bois, des descentes très pentues et très techniques et des montées principalement abordable et franchissable qui ne cassaient pas trop les jambes mais pour certaines nous n'avions pas d'autres choix que de posé le pied au sol. Nous avons eu 3 ravitos sur le parcours avec suffisamment pour nous re-boustés.Pendant le parcours Sylvain a eu 2 casses de chaîne et une crevaison, il décida donc de bifurqué sur le parcours du 47km.Au final nous nous retrouvâmes a l'arrivée ou une soupe a l'oignon nous attendait avec pâté, gruyère, pain, eau et vin. Nous avons effectués sur ce Roc 62 km, 1800D+ en 5h pour Olivier et Kévin et 5h30 pour Moi.
David.