Telethon de Trausse 27-11-2011

img-0069.jpgDe gauche à droite: David P et Sylvain.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Trausse joli petit village dans le Minervois, au pied de la montagne noire paraissait des plus paisible en ce dimanche matin. Une légère brune etait présente (Température 9°C) alors que nous (David, Kevin et moi même) nous élançions pour les 42 km de VTT au profit du Telethon. le moral etait au beau fixe et nous avions bien l'intention de profiter de la journée. Dés la sortie du village, le premier single se présente est le ton général de la rando est donné, c'est raide, technique, voire trés technique et pour simplifier glissant. Eh oui la bas il a du beaucoup pleuvoir car le sol était encore trés humide avec quelques belles flaques. Par contre dés que nous nous sommes un peu élevé nous avons quittés la brune pour retrouver un soleil des plus agréable. D'un coté paysage de montagne et de l'autre vue sur une mer de nuage et au loin les Pyrénnées. Rien que pour le paysage ça valait le déplacement sans compter les éfluves de thin et de garrigue des plus odorantes.
La bas en plus de bien cultiver la vigne il éléve aussi les caillaux et plus particuliérement sur les sentiers, ce qui fait que pente raide + cailloux + humidité  = pas mal de marche à pied en montée et grosses frayeurs en descente. La premiére grosse montée c'est faite pas mal à pied et une fois en haut le single, degagée pour l'occasion, recellait aussi quelques passages des plus délicats necessitant de poser le pied. La premiére descente très raide et technique nous a également permis de vivre une belle séquence frisson. Enfin bref aprés 2 heures d'effort et  seulement 17 kms parcouru (8.5 km/h de moyenne) nous voila au ravitaillement plus que bienvenu. On déchante un peu car il n'y plus que des oranges, des mandarines et de l'eau, le reste a éte engloui avant notre arrivée, malheur aux derniers.
David (Prevost) n'etant jamais vraiment rentré dans le rytme commence é ressentir la fatigue et Kevin avec son tout rigide de 29 pouces à l'impression d'avoir fait du marteau piqueur toute la matinée. Se présenter sans suspension avant dans un tel terrain reléve vraiment du défit (dans le meilleur des cas) ou de l'inconscience (ah la jeunesse). Arrivée à la bifurcation 32/42kms, finalement nous nous séparons, David et Kevin partent sur le 32 je reste sur le 42. La suite du parcours quoique encore exigeante est plus abordable et ce fait presque sans avoir à poser le pied. A 2 kms de l'arrivée je retrouve Philippe, en bonne forme,  parti plutôt que nous dans la matinée.
Au final une rando de haut niveau technique, exigeante, sans concession, dans un cadre sauvage et magnifique. Quasiment pas de route et 70% de vrai single du VTT à 110%. Ravitaillement léger mais trés bon balissage.  Pour conclure Trausse une rando ou il faut venir en forme et avec un bagage technique suffisant pour ne pas galérer dans la caillasse. Apres un telle rando on est plus humble mais aussi plus fort.
Distance: 42 kms denivellé: 1300 m+ temps: 4h10.

Sylvain

Trausse

Commentaires

  • philippe
    • 1. philippe Le 29/11/2011
    Je confirme!! Superbe rando pour améliorer sa technique: des épingles, des marches à descendre, apprendre à tomber etc etc..Pas beaucoup de récup: mon cardio m'a mis une moyenne de 170 bpm.

Vous devez être connecté pour poster un commentaire