La Calvetout 21-10-2012

L'année derniére "la Calvetout" n'avait laissée un très bon souvenir et il est vrai que sur le forum j'ai fait de la pub pour cette sortie. C'est donc pas moins de 6 biclous qui se présentérent pour participer. il y avait Philippe dit "carbonne 14", Christophe dit "Bretzel", Kevin dit "Aligotix", olivier dit "L'homme aux mains d'acier" Cyril dit "Corne de Rhino" et votre serviteur dit "Pyscho mécano". Je sais vous allez me dire 6 c'est pas tellement mais vu les conditions météo je reponds c'est énorme. Contrairement aux prévisions météos ce n'est pas sous une petite pluie mais sous un déluge que nous arriverons au lac de saint Ferreol vers 08h15. Nous avons vu un paquet de voiture faire demi tour. Sur place l'ambiance n'est pas à la fête. Nous décidons d'aller prendre un café le temps de réflechir. Aligotix nous garanti que la pluie va s'arrêter mais reprendra inmanquablement à 10h00 c'est son smart phone qui le dis. Effectivement il ne pleut plus donc nous décidons d'aller rouler sur le 20 kms histoire de n'être pas venu pour rien. A peine quitté la route la premiere descente se présente et là tout le monde y va décontrac, quelle erreur le chemin est une vrai patinoire de boue . Apres quelques frayeurs et zigzag des plus incontroleés le rythme ralenti sévere et passe en mode survie. Aprés avoir roulé quasiment dans des conditons séches jusqu'à présent le retour de la boue m'est difficile. Les premiers kilometres seront pénibles le temps de trouver le levier pour basculer le cerveau sur "terrain glissant". Au bout de 3 kms "Aligotix" est à l'arrêt en effet il est passé en fourche rigide tout carbone (pour des raisons plutôt obscures de rendement, efficacité enfin un truc que généralement on traite au boulot et pas pendant ses loisirs) et il a du oublier quelques chose au montage car la fouche n'est que peu solidaire du reste de vélo ce qui est plutôt dangereux. Finalement il nous abandonne et rentre par la route. Le reste de la troupe continue sur un terrain qui devient un peu moins hostile et même agréable par moment (sous bois, bord de riviére au canal). 10 h 00 arrive et la pluie annoncée n'est pas au rendez vous, tiens la providence enverait-elle un signe de bonne volonté. iI ne pleuvra dailleurs plus. C'est vers 11h00 que le petit parcours est bouclé, jai la patate et l'envie de rouler n'est pas totalement rassasiée. Seul "Bretzel" est dans les mêmes dispositions (normale cela nous rapelle les conditions de roulage de notre pays), nous décidons de poursuivre à deux sur le grand parcours qui présente le gros du denivellé mais dont la neture du terrain sera beaucoup plutôt facile (peu de boue et une bonne accroche en descente et montée). Sur le grand parcours nous rencontrerons trés peu de monde, au ravitaillement nous discutons avec un gars de 52 ans en single speed rigide qui fera dailleurs un bonne partie de la fin du parcours avec nous. Dans les montées il suivait sans vraiment de pb, impressionnant. Par rapport à l'année derniére la seconde partie du parcours sera un peu plus sage (pas de descente hyper raide) et s'est finalement presque surpris que le parcours prendra fin pour nous. Au bilan, une bonne journée pour moi, j'aurai pu faire encore facilement 20 bornes. Même si la météo a un peu contrarié le plaisir je reste sur une bonne impression concernant cette rando. I will be back.

"Pyscho mécano"

Revel

Commentaires (3)

1. philippe 23/10/2012

Carbone 14: c'est parce que je viens de m'acheter un vélo en carbone ou parce que je suis le plus vieux de la bande et qu'il faut me dater au carbone 14?? Hin hin hin hin

2. cyril 24/10/2012

on pourrai même t'appeller Panoramix ( Sylvain ) vu les réparations et les sages conseils que tu nous apporte !!!
je suis tout de même déçu de ne pas avoir un compte rendu avec les rimes en "ou" !!!

3. sylvain 25/10/2012

Philippe, pour les deux bien sur sachant que le prochain à dater au carbone 14 c'est moi.
Cyril je te promets un prochaine compte rendu en vers mais je pense que "Panoramix " serait plus adapté à Lance Amstrong car question potion il en connaissait un rayon bien plus vaste que le mien a moins que comme Obelix il soit tombé dedans petit

Vous devez être connecté pour poster un commentaire