Sortie Najac(12) 23-12-2012

20121223-095106.jpg

Pérégrination dominicale
La journée du 23 décembre commencait sous les meilleurs hospices, T° très agréable pour la saison, ciel bleu, rando VTT en vue. Kevin et moi même avions donc la ferme intention d'en faire baver à nos vélos (ou peut être l'inverse on ne sait plus). Aprés quelques errrements quand à notre destination c'est finalement vers Najac (Aveyron) que nous jetterons notre dévolu pour aller salir nos VTT. En arrivant sur Najac on a le plaisir de beneficier d'une superbe vue sur le chateau qui sort de la brune, le coin est vraiment chouette nous ne regrettons pas notre choix. C'est à 10H 30 que nous arrivons sur place au centre d'activites nature et notamment de VTT départ de plusieurs rando en principe toutes balisées. Sur place tout est fermé et nous sommes manifestement seul mais un panneau affiche une carte avec toutes les rando du coin, le N°, la distance, le dénivelé. On choisit une rando rouge de 23 kms pour hors d'oeuvre bien convaincu d'être de retour sous peu. On repére les premiers panneaux qui indique bien les directions à prendre mais au bout de 500 m premiere galére, le N° de la rando choisie à disparu, on tourne, retourne mais rien n'y fait, on se rabat donc sur un autre N° (le seul disponible) que l'on suivra quelques kilometres avant d'en perdre la trace également. Nous voila donc à rouler à l'aveuglette et le chemin que nous choissisons au hasard devient tres raide et surtout trés glissant (chemin trés caillouteux et complétement détrempé). Bref aprés une cette montée que nous ferons majoritairement à pied nous arrivons sur le causse ou une mirade de paneaux VTT avec soit des N° illisibles ou plus de direction ajoute de la confusion à notre desaroi. Après avoir navigué au gré des chemins on retrouve un semblant de parcours qui nous entraine vers un descente assez technique et plutôt casse gueule, j'en profite d'ailleurs pour me prendre un pelle sans gravite heureusement mais avec un genou bien érraflé. Dans la descente Kevin s'arrête net il vient de crever de la roue avant non finalement des 2 roues. Bilan 2 roues Tubeless crevées mais une seule chambre à air de dispo, c'est ballot. Apres démontage Kevin à environ 10 épines (au bout de 8 j'ai arrêté de compter) dans la roue arriére et 2 dans l'avant avec en plus une déchirure latérale du pneu. A l'arriére on montera la chambre dispo et on tente la reparation du pneu avant avec mon kit de réparation tubeless. Je passe les details mais si l'arriére est OK par contre impossible de faire recoller le tubeless avant avec une petite pompe manuelle. Il faut sortir les grands moyens soit la cartouche de C02 de 16gr et là miracle ça marche du feu de dieu, en moins de temps qu'il faut pour le dire le pneu se trouve plaqué contre la jante et gonflé. Si la reparation n'a pas permis de rendre le pneu complétement étanche nous regagnerons le base proche sans avoir à regonfler.
Bilan de la sortie mitigé (voir ci dessous) mais cela ne nous découragera pas de recommencer très prochainement.
-Une visite de Najac , vilage qui vaut vraiment le coup d'oeil.
-Un test tres positif de l'utilité de la cartouche de C02 pour regonfler les pneus Tubeless
-Ne pas croire au parcours soit disant balissés mais préferer une trace GPS (sauf qu'il faut un GPS que nous n'avions pas malheureusement)
-A peine 20 kms de parcouru, une pelle et 2 pneus HS.

Sylvain

Najac

Commentaires

  • vtt-muret
    • 1. vtt-muret Le 27/12/2012
    Comme nouveau venu je trouve que le récit de votre sortie de Najac colle bien avec le nom de biclous sauvages.

    Michel

Vous devez être connecté pour poster un commentaire