Sortie Muret 3-2-2013

wp-001120.jpg

De gauche à droite: Frank, Christophe et Guillaume, peut être un futur Biclou Sauvage.

C’est après plusieurs semaines d’intempéries et de pluies diluviennes que nous pouvons enfin sortir le vélo. Ouf ! Il était tant pour moi parce qu’avec la série d’événements festifs et surtout gastronomiques à répétition, j’ai pris un certains embonpoint. Juste 2 kg. Il faut dire que l'épisode des chocolats puis galettes et en enfilade des crêpes à gogo m’a été fatal. On s'est donné RDV à 9h et là ça pique un peu, mais le soleil pointe enfin quelque rayon et ça nous réchauffe pas grand chose à part le moral. On décide de partir pour faire une boucle dans le bois d’Eaunes. On évite les singles du bord de Garonne et on fait bien car vu de la route qui domine, c’est gadouille de chez gadouille. On arrive enfin sur les coteaux par le goudron. On pénètre dans le bois un inquiet de ce qu'on va y trouver. Le terrain est finalement assez sec sauf dans les portions habituelles. Il y a bien ça et là des endroits un peu gras mais rien de collant a outance. Juste quelques parties de bonne glissade mais cela nous permet de soigner notre pilotage. On rencontrera plusieurs groupes de vététistes qui comme nous se dégourdissent les gambettes arrières. Mais plus spectaculaire fut la croisé de chemins avec un troupeau de trois chevreuils. On a bien essayé de les suivre mais peine perdue, ils sont bien plus sportifs que nous. On fini par rentrer à couvert car le vent souffle de plus belle. Un petit rinçage des biclous dans la Garonne en crue s’impose à l’arrivée à Muret. Retour au bercail pour une douche et un repas bien chaud mérité.

Environ 30km pour environ 3h

Laurent

Muret

Vous devez être connecté pour poster un commentaire