Nocturne des Coteaux 18-10-2014

C'est en cette belle soirée d'été ( ah non, d'Automne me souffle-t-on dans la dos car les T° sont trompeuses ) que nous nous retrouvons Patrice, son fils et moi-même au départ de cette Rando Nocturne. Tandis que Patrice et son fils partiront sur le 8km VTT, je m'aventurerai seul sur le 25km. Les premiers KM se feront le long de la Mouillone ( petit ruisseau traversant le village ), nous traverserons ensuite la route pour passer aux choses sérieuses, un bon raidillon nous tend les bras pour monter jusqu'au village de Grazac ou nous redescendrons ensuite par la route pour repartir sur un petit 2.5km de grimpaillou ou je verrai quelques VTT poser pied a terre..."courage les gars, plus que 20 bornes !!!" Comme vous le remarquerez, jusque là, je me permettais de faire le malin, mais la sagesse me rappellera vite a l'ordre lors d'une première descente bien raide et technique, un bel OTB calmera mes ardeurs et me fera perdre un œil, et pas des moindres, mon phare magique est HS, ne reste que ma frontale pour effectuer les quelques 18km restants !!! Là, seul au milieu des bois, tel un randonneur perdu, j'entend les secours arriver...une horde de 6 VTT déboule a toute berzingue cette belle descente qui m'a séchée sur place...SUPER me dis-je, ces gars-là vont me servir de phare !!! Me voila donc reparti avec 4 gars de Gaillac, 1 de Noé et 1 Muretain (Cyclo Muret)... ces gars-là roulent bien et en plus dans la bonne humeur ( tel de vrai Biclous )! Arrivés au village de Mauressac, une nouvelle longue montée en sous-bois nous donnera du fil a retordre car certains passage ne sont pas vraiment exploitable sur nos montures, arrivés là, le ravito n'étant plus très loin, la cadence s'accélère au son d'une trompette entendue au fin fond de cette magnifique nuit! Voila enfin notre bon ravito avec sa table bien garnie, son traditionnel vin chaud et notre fameuse trompette qui met l'ambiance a la joyeuse tablée ou les chemins des VTT'istes et des Randonneurs pédestres se croisent. C'est pas tout, mais si nous trainons trop, nous risquerions de repartir au jour levé !!! allez, en selle crient le Gaillaquois !! nous voila reparti sur route ou tout a l'air calme pendant 3 ou 4 km pour déboucher sur une belle descente bien large ou nous lâcherons tout ce que nous pourrons pour en profiter...mais comme le disais Isaac Newton ( ou plutôt sa réciproque ), "tout ce qui descend est un jour amené a remonter !!!"...nous revoilà donc a nouveau dans une belle montée encouragés par les randonneurs, cette dernière nous mènera sur un single monotrace fraichement débroussaillé en lisière de forêt, celui-ci nous procurera quelques frayeurs en raison des glissades moyennement contrôlées! Et comme si tout cela ne suffisait pas, nouvelle et dernière grimpette finale ou la plupart d'entre nous ne pourra rester sur ses pédales, le pourcentage de la pente ayant eu raison de nos capacité physique! Le retour se fera ensuite sur un large chemin ou les randonneurs nous laisserons gentiment le passage libre ce qui prouvera encore une fois que VTT et pédestres peuvent très bien cohabiter! Encore une belle édition de cette Nocturne des Coteaux ou l'accueil est toujours aussi chaleureux et les traces tout aussi bien exploitées et un prix de seulement 6€ avec la soupe a l'oignon et le vin chaud inclus! Le seul bémol de cette soirée sera encore une fois le balisage qui mériterai d'être un peu renforcé car les organisateurs effectuent un balisage digne d'une rando de jour donc peu visible la nuit ! Mais cela est remontée tous les ans et ne change malheureusement pas! Tout ça sur 27km, 580D+
Cyril D.

Nocturne des coteaux 2014nocturne-des-coteaux-2014.gpx

Caujac

Vous devez être connecté pour poster un commentaire