Challenge de Lomagne à Mauvezin 12-1-2014

Paty

Aujourd’hui , c’était inscrit, c’est la Challenge de la Lomagne à Mauvezin. A l’inscription, la file est longue pour la partie « Course », surement que le temps au beau fixe à décider du monde à sortir. Je choisi donc la partie « Randonnée » ; sans plaque, je pars dans la roue des « Coureurs » ; je ne serais pas chronométré mais cela me va bien pour aujourd’hui car hier, j’ai rentré 4 stères de bois, donc va pour le mode « Rando ». Le départ est plutôt cool et nous passons de route en chemins rapidement. Les premières difficultés commencent et quelles difficultés ! un long single-track en monté et en dévers, glissant en raison des racines, feuilles, pierres. Cela ne finit jamais et ici même les arbres sont tordus ; les coups de cul sont carrément non négociables ! Comment prendre de l’élan pour monter à droite alors qu’on sort d’un single-track à gauche avec le cintre qui frôle les arbres ! Je perds un temps fou ici et on sent bien que les organisateurs ont pondu ce single-track pour pimenter la course. Heureusement tout à une fin et la suite de la rando se fera sur des chemins entre champs et bosquets ; certes c’est bouant mais le tout est très rouleux (à moins que cela ne soit l’inverse !) et plus conforme à ce à quoi je m’attendais. Dans les longues montées sur chemins agricoles, je rattrape les « Plaques » en galère : pb de chaines, de transmissions, de chainsuck, un bel éventail des soucis en VTT ; je note tout cela et prie pour que mon matériel dans le sac à dos soit suffisant en cas de pb similaires. Même une des motos trial accompagnante se gamèlera dans une monté ! Je file une barre énergétique à un gars perclus de crampes, en priant pour que cette offrande m’en préserve pour la suite ! (cela a marché !). Sur quelques passages, impossible de garder des trajectoires correctes car les pneux sont lisses de boue et le tout s’accumule partout dans la transmission, le dérailleur, … Les feuilles accumulées font un « VRRRFFF, VRRRFFF, VRRRFFF » à chaque passages ; bref les terrains du Gers sont gras, comme son foie. Ha oui, une autre particularité du coin : les fossés sont secs ! En effet , l’eau préfère nettement couler sur les chemins plutôt que dans les fossés à coté, c’est tellement mieux ! En langage VTT-Gascon local, on appelle cela un « passage Barrique » et je vous jure que cela n’a rien à voir avec une Barrique d’Armagnac! Bref, on finira par arrivée au stade et le lavage des spad sera indispensable !
Une Course-Rando très bien signalé, bien encadrée et sécurisé. Un petit bémol, ce n’est pas simple à Mauvezin car on se gare à un endroit, on s’inscrit à un deuxième, on part d’un troisième et on arrive à un quatrième point du bledou ! Mîne de rien, cela m’a rajouté presque 7 km en plus ! Les ravitos sont bien aussi même si les bénévoles n’ont pas voulu s’embêter à acheter et couper des oranges (mais moi j’aime bien les oranges !).
Patrice

Challenge Mauvezin 2014.zip

Mauvezin

Vous devez être connecté pour poster un commentaire