Les 2000 de Bruniquel 6-4-2014

2000 2014 82

Le départ de nos foyers pour un dimanche matin a été particulièrement dur dès 6h pour une inscription dès 7h30. Après avoir passé deux barrages d'alcoolémie au départ de Labarthe, puis au péage du nord de Toulouse, nous voila partit avec la certitude qu'au moins le chauffeur était sain. Je crois que pour ma part, j'aurai du charger un peu la mule car le périple de la suite a été plutôt physique. Nous avons rejoint à Bruniquel la horde des Biclous. A l'appel, 8 ont répondu (Christophe pour le 64, Philippe pour l'hybride du 64, Olivier et son fils, Bruno, Jean-Pierre pour le 50, Michel et Frédéric pour le 30). Le temps a été superbe pour le VTT. Heureusement d'ailleurs, parce que la reprise s'est fait sentir. Les "jambons" ont encaissé le dénivelé (respectivement 850m, 1400m et 1660m). Pour ma part, il m'a semblé que j'avais fait 3000m, mais non le GPS m'a bien confirmé 1400m.Nous avons fait un arrêt au stand pour le baptême de l'Anthem de Bruno sur sa première randonnée organisée. Hormis cela pas de dégâts à signaler dans la horde.Nous avons pris beaucoup de plaisir dans un décor superbe, tantôt boue, pierre et terrain sec. Des montées solides en dénivelé, avec des descentes tout aussi costauds. Une alternance technique pendant 5 heures, qui effectivement comme le dit sagement Sylvain, est le meilleur somnifère le soir venant. On a partagé l’Aligot et la bière de l'amitié, en ayant encore une fois eu le sentiment d'avoir passé un bon moment de plaisir entre Biclous.
Jean-Pierre

Bruniquel

Commentaires (1)

1. olivierd 10/04/2014

merci jp pour le CR,
Première sortie orginsée avec mon fils en tandem, pas du tout prévu au programme, mais finalement une bonne expérience pour mon fils qui était vidé et a mis deux jours pour s'en remettre
nous devions partir pour le circuit de 30 kms , mais arrivé au premier ravito,un panneau indiquait qu'il restait 16 kms pour le circuit de 30 kms, mon fils me dit"déja" , les copains en tandem ne nous mettent pas la pression,
Max me dit on peux faire le 50 comme il ne m'en fallait pas bcp pour me pousser, je le préviens que que cela risque d'etre très dur, mais il a insisté;
nous voila parti pour le 50 :
de belles cotes , la boue avec une belle glissade sur du plat , mais aussi de belles descentes dans lesquelles nous avons bien exploité les potentiels du tandem , je dois dire qu'il réagit plutot bien car le rythme etait plutot soutenu,un freinage puissant,nous en avons surpris plus d'un, qui nous ont gentillement laissés passer
bon ma roue arrière est completement voillée mais il faut dire quelle etait en fin de vie)
Très bonne expérience pour un premier partage avec mon fils, je pense qu'il a la meme volonté que son père aller jusqu'au bout de ses capacités, de belles sorties en perspectives à venir

Vous devez être connecté pour poster un commentaire