Sur les crêtes de Conilhac 8-6-2014

Wp 003222

De gauche à droite: Fifi, Julien, Philippe, Bruno, Jean-Pierre, Mézigue et Christophe.

C’est à 7 Biclous Sauvages que nous sommes venus à Conilhac. On a toujours un peu de mal à se retrouver à la bonne heure au départ mais on s’améliore. C’est finalement vers 8h30 qu’on commence à gripper la cote qui nous monte sur le plateau. Comme on est parti un peu tard, il y a quelques petits bouchons sur les singles. Mais ce n’est pas grave car le paysage, les sentiers, la flore nous régalent. C’est vraiment super agréable. Même pas l’ombre d’une flaque d’eau. Aahh… Ça fait du bien. On zigzag entre les pieds de thym, de romarin. Ca sent bon. Il y a des cailloux partout pour nous regarder passer. L’horizon est dégagé. D’un côté les contreforts de la Montagne Noire et de l’autre l’Alaric. Bref, un super pied. Le balisage est irréprochable. La trace est super joueuse. On monte, on descend, on tourne d’un côté puis de l’autre. Pas un moment pour s’ennuyer. Puis c’est la cata. Fifi qui s’est vautré en passant un mur. Il a bloqué la roue avant et a fait un OTB. Heureusement, plus de peur que de mal pour lui et son vélo. Il rentrera sans encombre mais avec quelques pizzas et un bon patac au niveau de la tempe gauche. Le casque a servi et est HS . En début de matinée, le ciel bleu était un peu caché par un voile blanc, mais là il commence à se découvrir et ça cogne pas mal. Heureusement le final de la rando se fait plus ou moins à l’ombre en sous-bois. La trace de cette édition est géniale. On se régale. Je m’en mets plein les babines. Jusqu’à l’arrivée où là encore, les bénévoles vous reçoivent chaleureusement avec la binouze et la saucisse. Une super rando dont les singles resteront longtemps gravé en moi. Je recommande.
Laurent.

2014 06 08 conilhac

 

Conilhac

Vous devez être connecté pour poster un commentaire