La Mouillonnaise 28-6-2015

En effet j'avais à cœur de faire LAGRACE DIEU cette année car le temps m'avait joué des tours l'an passé et l'on n'avait pas pu prendre le départ ( impraticable car détrempé !). J'ai donc rejoins le départ ce dimanche à 8h après avoir vu que plusieurs Biclous s'y rendaient. J'ai apparament raté de peu les 2 premiers groupes de Biclous mais ai fini par retrouver Christophe et son fils ainsi que Jean Pierre, avec qui, nous avons pris le départ à 8h20 sur le 35km. LAGRACE on le sait, ça commence par une montée route qui nous remets de suite en place si on s'est couché un peu tard comme moi ;-)... Ça nous donne l'occase de s'assurer que notre poche à eau fonctionne correctement ! Suite à cela s'enchaîne quelques kilomètres relativement plats et peu techniques où l'on peut mettre un peu de rythme. J'ai assez rapidement décroché mon groupe de Biclous pour en rattraper le second, mais m'étant mis à rouler avec une connaissance je ne suis pas resté avec ce groupe qui était arrêté pour cause de chaine cassée ! ( j'ai donc passé mon chemin après avoir proposé mon aide). Vers le 10 ème km on doit choisir si l'on reste sur le 35 ou si on part sur le 50, et après hésitation je décide de rester sur le 35...suite à cela je me retrouve à nouveau seul et décide "d'ouvrir" un max sur des portions peu techniques et jusqu'au prochain ravito ou je retrouve le 3ème groupe composé d'Olivier, Antonio et Éric. Le ravitaillement est convivial est abondant ! Cool! On repart donc après une petite 10aine de minutes d'arrêt mais tout en papotant sur les tailles de pneus, les nouveaux standards etc,etc...bref on revient vite à nos moutons quand on voit que l'on se trompé de route sur un fléchage un peu "light". Suite à cela, on se mélange avec un autre groupe dans une bonne descente rapide qui est le prélude de la partie technique de cette rando. Voyant que l'on attaquait une portion de D+ par singles, et me sentant bien en forme, je décide de passer devant. S'en suit une grosse partie de singles montant mais ombragés et drôlement humides (surprenant même vu le temps de ces derniers jours!) mais bien praticables. Au bout de cette longue montée s'en suit une bonne partie plus typée Enduro qui me permet de faire parler mon nouveau joujou pour mon plus grand plaisir. Cette partie assez longue ce termine par l'arrivée sur "la montée impossible" autant dire que certains s'en souviendront !! Difficile même à pieds !!! Puis retour à des singles et une nouvelle grosse montée ! Là ça devient sérieux mais celle ci est plus abordable et de plus j'accroche un nouveau compagnon de route qui me sert de lièvre et me donne un second souffle. Après être sorti des sous-bois et terminé la partie D+ par un champ agricole bien sec, on rattaque du roulant et plutôt descendant bienvenu alors que la température avoisinait les 28 degrés. On en profite donc pour relancer avec un gars ayant le même rythme que moi. Puis assez rapidement nous regagnons LAGRACE sans le savoir et arrivons à 10h50. Nos compteurs indiquent alors 34km pour 710 D+, fait en 2h30 environ. À l'arrivée saucisse et bières avec une équipe des DIEUJANTÉS bien sympas, qui avaient pris soin de nous concocter un parcours très ombragé ( appréciable avec les chaleurs actuelles!). Dommage que la bifurcation du 50 km n'est pas été un peu plus loin car j'aurais alors choisi ce parcours. Le 35 était assez facile hormis deux grosses montées. L'an prochain on testera le 50 !!! A +. Romain

Lagrace-Dieu

Commentaires (2)

1. frank 30/06/2015

L an dernier les 15 kms supplementaires etaient au soleil, ton choix n etait peu etre pas mauvais

2. christwend 30/06/2015

Étant parti un peu tardivement la seul descente que j'ai partagée avec le trio de tête (olivier Éric antonio) fut la bière bien fraîche à l'arrivée

Vous devez être connecté pour poster un commentaire