L'ARIEGEOISE 2016 (Cyclotourisme)

Profil ariegeoise 300x153

Les mongols a l ariegeoise 2

Les mongols a l ariegeoise 5

Tout est parti d’une petite discussion lors de l’assemblée générale des Biclous, d’un challenge et d’une amitié.

Et bien ….plus l’échéance approchait moins on avait le temps de se préparer…Antonio, changement de boulot et moi reconversion et stage durant 2 mois…mais malgré nos emplois du temps chargés ainsi qu’une vie familiale nous trouvons du temps pour rouler ensemble ou chacun de notre côté afin de se préparer un peu… Mais un Biclous ne lâche rien…et nous voici le 24 juin…la veille de cette formidable cyclo sportive…donc réservation effectuée dans un mobil home d’un camping du coin…mais en voilà une belle blague….je me plante de camping et fait 30km de trop…mdr. Donc demi-tour et enfin nous nous rejoignons et partageons un super repas préparé par Inma l’épouse d’Antonio….après au dodo afin d’être prêt et frais pour le lendemain….mais la nuit n’est pas silencieuse et la lune n’est pas claire mais orageuse …avec grosse pluie….la météo n’est pas avec nous mais nous trouvons le sommeil… Bip…bip…6h00 Réveil….nous sommes « chaud bouillant » prêts à en découdre avec le bitume, la distance et les dénivelés …07h30 nous arrivons à Tarascon sur Ariège..8h00 le départ est donné….tant de monde…tant de givrés de la pédale, tant de passionnés de la petite reine ….le ciel est couvert et menace mais rien…donc la roue tourne…et nous voilà partis à l’assaut de l’Ariègeoise...les premiers 70km se font à une vitesse folle à l’abris dans le peloton mais tout a une fin et un début…et quel début en fanfare que l’attaque du col de Pailhères classé hors catégorie…j’ai compris pourquoi…Antonio menait bon train et moi je gérais mes efforts car au sommet il restait encore 54km et nous devions encore passer un col…et à l’approche du sommet, pluie, froid donc on décide de repartir vite et Antonio me laisse carte blanche dans la descente...mdr…alors je file…je fends le goudron comme un fou…je double à l’intérieur…je déboule à plus de 75km/h et une pointe à 84….un délire jouissif de 10km….avant l’attaque du col du Chioula, je stoppe et j’attends Antonio…et nous reprenons ensemble notre train-train…jusqu’aux Cabanes où nos petites familles nous attendent…

153km de bonheur, 3250 de dénivelés positifs …

Une belle aventure des « Mongols » qui sont restés ensemble roue dans la roue dans le plus bel esprit sportif…et d’amitié.

Stéphane D. et Antonio E.

 

Ariégioise

Commentaires (3)

1. olivier 26/06/2016

bravo aux biclous
un peut de repos et ca va être la grosse patate.
avez vs eu des nouvelles de sylvain ?
je suis sur qu'il est en ce moment en train de nous ecrire un super CR comme il sait le faire.
a bientôt j’espère quand ma cheville ira mieux.

2. oliviert 27/06/2016

Bien les gars. Belle épopée à première vue.
Bon esprit de groupe.

3. frank 28/06/2016

Belle aventure pour le duo,avec le sourire en prime
Trop facile a vous lire, surement bien moins en live

Vous devez être connecté pour poster un commentaire