La Clape Régal 17/04/2016

Deux biclous heureux

Tout est dans le titre et la trace GPS homonyme que Sylvain m’a envoyée hier soir.
Pourtant, ça n’avait pas bien commencé. Déçu par le peu de réponses positives à sa proposition de rouler à La Clape ce dimanche, Sylvain était prêt à se rabattre sur une sortie à Eaunes malgré le mauvais temps annoncé. Entendons-nous bien, loin de moi l’idée de dénigrer la Forêt d’Eaunes qui constitue un excellent terrain de jeu qui a de plus l’avantage d’être aux portes de Muret, mais après trois sorties consécutives dans la dite forêt, j’aspirais à aller tâter d’autres terrains (de jeu aussi).
Comme tout malheur a du bon (il paraît…), l’orage de grêle de samedi a finalement convaincu Sylvain de revenir sur sa proposition initiale et c’est avec un plaisir non dissimulé que je me suis joint à lui ce matin pour nous rendre sur notre massif méditerranéen préféré.
Fruit d’un long et minutieux travail d’orfèvre, la trace concoctée par Sylvain regroupe tout simplement les meilleurs passages connus (des biclous), alternant tous les styles de singles plus merveilleux les uns que les autres : caillouteux, terreux, sinueux, bosseux, en penteux (dans les deux sens), orniéreux et surtout, surtout, surtout… poussiéreux ! Hé oui, encore une fois le mauvais temps qui nous a pourtant accompagné sur la route depuis Muret jusqu’à Lézignan n’était plus qu’un mauvais souvenir à notre arrivée à La Clape. La seule trace d’humidité qu’on ait vu, c’était la mer.
Pour ne rien gâcher, la maîtrise du parcours par Sylvain ne s’arrête pas au GPS mais s’impose aussi sur le terrain, ce qui nous a permis d’enchainer tous ces singles sans avoir à subir les habituelles interruptions du style : elle va où la trace ?
Seul bémol, devant tant de bonheur, ma chaine a cassé dans une montée prédestinée (c’est-à-dire cassante). Mais dès que Sylvain a vu ça, il s’est avidement jeté dessus pour la réparer sans même me laisser le temps de me salir les doigts… ça lui a permis de déguster des barres céréales aromatisées au Shimano PTFE pour le reste de la rando, mais de toute façon il adore ça.
En bref, s’il y en a qui hésitent encore, viendez découvrir La Clape ! On ne le répètera jamais assez !
Au final, 50 km pour 1300 m de D+ en 4h44 de rando, 4h08 de roulage et autant de plaisir.

Clape regalclape-regal.gpx (3.03 Mo)

La Clape

Commentaires (2)

1. JulienF 17/04/2016

je serai sur le clape le week end de l'ascension avec mon frère et je compte bien me régaler aussi!!!
cette trace semble être la bonne!!!
please sylvain, poste nous le gpx!!!

2. sylvain 18/04/2016

La magie de La Clape a encore opérée ce week end. Je suis allé chercher mon shot de plaisir a vélo, ma came 100 % naturelle qui te file la banane pour toute la semaine. Avec Marc plus de limite on s'en est mis plein le cornet et on en a profiter pour enchaîner les passages ce qui agrémente et amplifie encore les sensations. J'y ai ressenti une satisfaction de rouler rarement atteinte auparavant. Un vrai régal, un moment intense de vélo que je souhaite à chacun de vivre.
Vous l'avez compris encore une putain de belle journée à vélo.

Vous devez être connecté pour poster un commentaire