Mezens'insolite 26-6-2016

Je retrouve Christophe W, et Franck chez Oliver D pour un covoiturage direction Mezens. On m'en avais dit deja du bien de la Mezens'insolite mais Franck m'avait dit aussi qu'il y avait pas mal de denivelé pour peu de kilometrage. On arrive dans le joli village de Mezens avec son chateau. Je n'avais pas vraiement realisé que c'etait a une encablure de Grazac, agreable rando fin juillet. Et effectivemement dés le depart, on en reprend le tracé. Les 3 autres Biclous Sauvages demarrent sur les fonds de jantes. Je reste sage. On se fait les crêtes des coteaux environnants. Les rampaillous sont raides et plus tard, ça laissera des traces. Les débutants inscrits sur le 25km s'en souviendront. En tous cas on profite du paysage et il me tarde de rentrer dans les sous bois car le soleil commence a cogner serieux. A l'inscription, j'avais remarqué que le tracé est en forme de trefle, je me suis dit que j'allais me le faire façon xc. Pas de sac a dos et uniquement un bidon de flotte. C'est trés agreable et j'ai bien profité des courants d'air pour me refroidir. En plus, ça m'a obligé a rouler propre sur les sentiers. Vers le km 20, on commence a traverser des portions boisées et on n'en sortira plus jusqu'à la fin. Tout se passe à l'abris dans la forêt. Et quelle forêt! Du chene, du sapin, des chataignés. C'est super car le terrain varie aussi. Et tout n'est que single. Au km 30, je suis a 1000m de D+ sur mon gps. Ca pique un peu. Heureusement les ravitos sont super et espacés comme il faut. Je profite de la nature et je me gave de sentiers. Parfois il n'y a personne autour de moi. Je suis seul a jouir des chemins. Rien de technique, c'est juste bon. Je jubile. Mon cerveau, euh, je veux dire mon neurone me dit "Vas y encore, encore" mais mes guiboles me crient "Pitié!!". Et oui les singles sont d'enfer mais tout en relance et mes vieilles copines, les crampes, se rapellent à mon souvenir. Dans les portions plutot roulantes, j'arrive a gerer mais dans les longs raidards, je suis à la ramasse. Dans cette forêt, les 26'' courts et joueurs sont des rois. Alors que les grands 29'' aux longues cornes sont un peu cocus. Ca cogne souvent entre les arbres. A l'arrivée, je suis a 45km et D+1525m. Il ne m'en fallait pas plus. La saucisse grillée remet tout le monde d'aplomb avant d'entamer le voyage de retour. Les 3 autres Biclous Sauvages sont arrivés depuis un bout de temps, et ont eu le temps de taquiner le ravito. On se raconte nos petites histoires du parcours. Moi, je suis enchanté par cette rando. J'en ai bavé mais j'ai pris un pied terrible. L'endroit est genial. Je me suis rassasier de singles. Je reviendrai c'est sur, et un plus affuté j'espère. Sinon il parait que le circuit se fera à l'envers l'année prochaine.

Mezens

Commentaires (1)

1. frank 04/07/2016

Bien resume
Je l avais fais a l envers et les raidards de la fin semble long aussi

Vous devez être connecté pour poster un commentaire