Dourgne 12/08/2018

20180813 15350820180812 150055

20180812 111453

Un come-back sur mon terrain de jeu d'ado en compagnie de Marc et Christophe. Ceux qui me frappe 20 ans après c'est l'évolution de ce sport.

à gauche la série S/3 de Décathlon(mon 1er vélo) 1998
à droite, vous le connaissez déjà bien le Stumpjumper 2019

Et forcément quand je retrouve mes vieux topos, les circuits étaient d'un autre acabit. "La capelette de Saint Ferréol, 8km 432D+ 2h circuit très difficile".
Notre parcours du jour c'est grosso modo 5 fois+ !!! 5 montées sur pistes/routes et 5 descentes pour 47km et 1750D+.

Dès la première montée sur route, Marc adopte une stratégie, il s'économise pour tout donner dans la dernière. Le début de la 1ere spéciale est grignoté par les bûcherons. Dommage elle représente actuellement un faible intérêt malgré son jolie final vers Massaguel. Dans la 2éme liaison on rencontre Florian un jeune rider du coin avec qui on va échanger et rouler ensemble. 2ème spéciale jouissive avec quelques virages relevés et des petits sauts. L'occasion pour Christophe de faire un soleil à sa manière. Impossible à imiter, j'étais juste derrière. 3ème courte liaison direction la capelette et donc déjà la 3ème spéciale bien ravinée depuis 2 décennies. Mais toujours aussi fun, on se tire la bourre avec Florian toujours devant grrr! Il nous quitte arrivé à Dourgne et on attaque la 4ème montée, la plus longue. Marc résiste mais commence à me jeter des regards noirs. "t’inquiètes c'est finit, il reste rien, 2 virages, ça monte très peu, Vamos". La table d'oriention alt 783m annonce la 4ème spéciale qui rejoint Dourgne. 5km 450D- en monotrace, du flow un bonheur cette descente avec un final bien raide négocié à chacun sa manière. je vote pour celle de Christophe, un sanglier ce gars!
Dernière liaison, Marc lâche tout et finit au mental. Bravo une pause méritée à la statue St Stapin. 5ème spéciale la plus technique le long de la falaise. Un décrassage s'impose par la route pour rejoindre le point de départ.

Au final un joli Best of, un terrain moins typé enduro qu'à Labruguière, moins technique mais avec de jolies points de vue.
See you

20180812 150110

Commentaires (2)

1. Marc 14/08/2018

Je confirme, j'ai tout donné dans la dernière montée, ainsi que dans les quatre précédentes, mais je crains de manquer un peu de générosité de ce côté là...
Pour les descentes, je vote pour la seconde spéciale, la plus roulante et la plus ludique avec pas mal de sauts sympathiques qu'on n'est pas forcément obligé de passer en soleil quand on ne s'appelle pas Christophe et qu'on ne cherche pas à tout prix à faire le malin.
Sur la quatrième, je vote aussi pour la trajectoire de Christophe (encore lui), laquelle, bien que peu orthodoxe, ne manquait pas de susciter l'étonnement.

2. christwend 16/08/2018

Je n'avais pas vu la petite sieste de Marc trop cool. Par contre je ne me rappelle plus si c'était suite à la première montée ou la dernière ?

Vous devez être connecté pour poster un commentaire