L'Ariegenduro 25-8-2018

Ariegenduro ravitoJe me retrouve le seul Biclou pour aller au rendez vous de l’Ariegenduro. Au bout de 1h de route, j’arrive a Foix. Je dois continuer vers le Prat d’Albis pendant presque 30min. En montant la route se resserre petit à petit. Je croise des vaches, des chevaux en estive. Puis je commence a rentrer dans la brume, c’est vrai qu’a 8h30 et à 1200m d’altitude, je ne m’attendait pas a mieux. Mais pas gros nuages, ni de pluie n’etaient prevu au programme. Apres une longue piste forestiere, je fini par trouver le point de rendez-vous de la journée decouverte d’Ariegenduro.Une dizaine de voitures sont déja présente et tous le monde s’affaire a s’equiper. Un petit groupe d’une quinzaine de riders se forme pour une sortie encadrée par les locaux. Au programme, ils vous nous faire decouvrir leur tresor. Des pistes qu’ils ont amenagés avec le temps et le force du poignée. On attaquera par "La Sapin". Déjà le panneau indiquateur en impose. Tout taillé dans une grosse planche en bois. On neglige pas l'apect de la qualité percue et la finition. Et c’est comme ça pour toutes les pistes. Bon, qui dit sapins, dit racines. Personnellement je suis loin d'être un specialiste en enduro mais alors sur les racines, surtout le matin a froid. Je laisse filer les premiers qui se lancent. En fait, ça passe bien, ce n’est pas vraiement humide. C’est très sympa, ça descend bien. C’est engagé comme il faut, mais rien de dangereux. On peut même dire qu'il y a des pistes dans des stations bien moins amenagées que celle là. A l'arrivé en bas, on a tous la banane. Bon, ben maintenant il faut remonter à 500m plus haut. Une heure plus tard, on arrive au Bout de Touron à 1363m. On se croirait au pic de Nore avec l'antenne et la brume. un peu plus loin on trouve le vrai depart de la "Sapin" et celui du "Toboggan". Le circuit est completement different, beaucoup shapé et roulant. C’est tres roulant et joueur au debut, puis ça devient plus technique vers la fin. De plus en plus d’ailleurs. Trop pour moi sur la fin, j’ai mis les papattes au sol. Mais comme ils sont trés pro, à chaques fois, il est prevu et signalé un echapatoire pour ceux qui ne se le sente pas. Nos encadrants nous explique que l’on va faire une partie de la "Jump" mais qu’elle n’est pas completement terminée. On la remontera a pince pour mieux envisager les gaps. Effectivement des sauts, il y en a. Ce n’est pas des trucs demoniaques mais je ne me sent pas le faire. Il n’y a rien de vraiement technique, il faut juste poser un peu le cerveau avant. On se le fait en descendant, et a l’arrivée certains d'ente nous ont les yeux qui brillent. Visiblement, ils ont pris leur pied et moi la plupart des echapatoires. Ce sera pour un autre jour avec un plus gros velo, et un collegue pour me remener au cas ou. On remonte tous vers le point de depart car il est l’heure du graillou. Pour 10€, Ariegenduro vous offre un veritable repas. Brevage a bulles plus de quoi picorer à l’apero, pizza, saucisse grillée, dessert. Du debut jusqu’à la fin, ils font ça bien. C’est a ce moment que j’ai du rentrer, on m’attendait ailleurs. Mais Ariegenduro était present pour continuer à vous acceuillir toute la journée. Une bonne adresse a retenir et revenir pour la prochaine journée porte ouverte. 20km – D+1058m

Prat d’Albis

Commentaires (1)

1. sylvain 30/08/2018

Ca à l'air vraiment bien et 1000 m de D+ en 20 km y a pas de superflus.

Vous devez être connecté pour poster un commentaire