Sortie au Mont Fourcat le 14 octobre 2018

 

Mont fourcat 02

Un peu tendu du cuissard pourtant bien au sommet du fourcat. Déjà concentré sur la descente?

Je ne sais pas dire pourquoi mais pour ce dimanche je sentais que la météo serait clémente pour aller faire un tour du coté de la montagne. Et voila que samedi les prévisions changent pour annoncer du beau temps dans la région et à la montagne également. C'est vers le Mont Fourcat (2002 m au garrot) que je jette mon dévolu faut dire que sur le papier le programme est alléchant, un sommet à 2002m, 2000 de D+ donc de D- le tout dans un cadre magnifique avec vue imprenable sur les sommets pyrénéens. A la dernière minute un courageux Biclous (Olivier M) decide de bien vouloir m'accompagner et le bougre connait le terrain car il a déjà fait le parcours. Il me prévient que ca va piquer les mollets et qu'il va falloir pousser pas mal le vélo. Effectivement on a poussé sur environ 900 m le vélo mais pas en distance en dénivelé car le sommet ne se laisse pas approché si facilement. Départ de Mercus dans la bonne humeur, attaque par une petite route qui tournicote un bon moment avant de finir par une piste dont le pente n'arrête pas de forcir si bien qu'une fois le pied mis à terre c'est très compliqué de repartir. Arrivé à ce point il nous restait encore 500 m de D+ à faire pour atteindre le sommet. Nous voila donc à pousser nos vélos pour un bon moment mais le soleil est là l'environnement est super joli, seul un vent assez fort nous ternira un peu le plaisir d'être là. Paradoxalement les 200 derniers mètres pour arriver au somment se font facilement en vélo sous le regards des vaches qui se demandent ce que ces 2 hurluberlus font là. Au somment même pas froid bien que celui ci soit balayé par un vent fort, la température est étonnamment élevée (14°C) pour cette saison. Enfin le moment de la descente arrive, c'est quand même en partie pour cela que l'on est là. Et c'est parti pour quasi 1400 m de D- sur un terrain varié entre caillasses du sommet, les sentes étroites des pâturages puis les pistes et singles en sous bois. Eh bien croyez moi au pas j'ai pas posé le pied un fois au sol donc c'est tout a fait abordable. Mais l'aventure ne s'arête pas là car un fois au village d'Arnave il faut remonter 500 m de D+ pour basculer à nouveau vers la vallée de l'Ariège. Sur les 500 m on a dû en faire à peine 100 en vélo et le reste en poussant tellement les pentes étaient fortes (ou nos mollets faibles, à voir). Une fois la bascule faite c'est par une très belle descente pleine de virages que nous avons retrouvé les bords de l'Ariège et la voiture. Une belle sortie en montagne dont je deviens un adepte. Je pensais les Pyrénées inaccessible à vélo, c'est faux, c'est dur et exigeant mais quel plaisir, l'essence même du vélo de montagne n'est ce pas la montagne?
Au final 2060m de D+ pour environ 37 kms.

Mont fourcat 03

Arrivée au sommet

Mont Fourcat

Commentaires (3)

1. Marc 14/10/2018

Bravo! ça avait l'air un poil dur quand même...

2. olivier 15/10/2018

Et oui SYlvain comme le disait la pub "la montagne ca vs gagne"
Ca fait la 2eme fois que je fesais cette sortie et bien c etait aussi jolie que la première.
Si d autres biclous veulent y goutter je veux bien etre votre guide.il faut juste etre en forme et etre prévenu qu il y a un peu de marche.(rando avec un vélo)

3. philippe 15/10/2018

J'ai des potes de vvttescapade qui ont fait le wé dernier le port de venasque cirque de la glere. A faire aussi à priori un peu moins dur que celle ci et une dernière descente majuscule.
A++

Vous devez être connecté pour poster un commentaire