Citou 17/02/2019

20190217 134248

Juju vous écrit un nouveau CR de sa dernière sortie enduro à Citou. Depuis la Cap Noël il en comptabilise déjà 7 sorties "enduro" : 3 dans le Var, 3 dans l'Alaric et cette 7ème à Citou. Il y prend goût mais il est inquiet à l'idée un jour d'épuiser son stock de "spéciales". En attendant ce cataclysme, il en profite un max et en compagnie des biclous,c'est encore mieux!

Mon programme de la journée 2000 D+ soit 6 spéciales fût pratiquement atteint aux alentours de 16h avec Sylvain, Marc et OlivierD. Pour débuter en guise d’échauffement, la descente du château et la descente du refuge. Ces 2 spéciales ramènent à Citou, elles sont relativement courtes mais très jouissives. Mon cintre raccourci passant de 780mm à 760mm me pose aucun problème. Et ces nouvelles poignées Ergon sont tip top! je pensais pas que cela apportait plus de confort et une amélioration dans le comportement du pilotage...Je valide ces grips, merci pour vos conseils.
Rebelote, grimpette pour la 3ème fois par la piste forestière de rives hautes pour aller chercher plus haut la descente de Lespinassière que l'on connait bien. Cette spéciale je l'ai déjà faite 4 fois avec 3 bikes différents ! le Zesty, le Sp et avec le vélo d'Olivier cette fois ci. Verdict je ne regrette pas mon achat, désolé Olivier je ne veux surtout pas te blesser mais ton vélo m'a littéralement secoué. je pourrais difficilement revenir en arrière, c'est vrai que Specialized ont un savoir faire dans les vélos, même si le mien est 100% all mountain. Je décide d'aller chercher une spéciale du col de la croix de Sous via une piste alternative ravagée. Mauvais plan, les bûcherons sont passé par là...donc on zappe et on pousse jusqu'au Pic de San Marti alt 933m où la neige est encore présente. le départ de la 4ème descente est un peu plus bas dans une ambiance habituellement de forêt canadienne. Beh là stupeur, c'est Beyrouth! je me mets dans une colère excessive et je m'en excuse ou pas d'ailleurs. Parcelles privées ou non, cette exploitation sauvage ça me fait profondément mal. Nous récupérons la partie basse en devers encore épargnée par les engins pour se connecter à la piste principale. Cette piste par laquelle on monte d'habitude est elle aussi peut être en danger. Direction Citou, on teste la DH de Rieussec très ludique sans difficulté même si on s'est planté sur le trace vers la fin. On encourage Marc dans la dernière grimpette sur route pour accéder à la 6ème spéciale qui dévale magistralement à nouveau sur Rieussec.

Retour à Citou, il est tard et on décide d'en finir avec 1866 de D+ pour 43km. Un grand plaisir de pilotage, un temps perfect, un terrain sec et des biclous au top, What else ? :
See you Citou

20190217 124803

Commentaires (8)

1. olivier 19/02/2019

Merci Olivier pour ton compte rendu.
Belle ballade.
Qui voudra bien me faire decouvrir ce terrain de jeu que je ne connais pas.

2. sylvain 19/02/2019

Encore une très belle sortie. La première descente celle "du château" bien empierrée m'a un peu pris à froid ce qui fait que Marc m'a mis au moins 15 mn dans la vue sur une descente de 10 mn environ. Heureusement dès la deuxième descente je me suis remis en marche et ai réussi à moins me faire larguer. Il est clair que dans le groupe je suis maintenant le vilain petit canard qui retarde mes compagnons en descente mais à la montée j'ai encore de quoi tenir mon rang voir plus surtout si la sortie se prolonge. Ca m'a fait un grand bien de faire une sortie de plus de 1500 m de D+ ou on semblait un peu coincé dernièrement. Merci à mes compagnons de route (enfin VTT) qui me permettent de sortir de ma zone de confort en descente. Leur belle progression en descente est un axe de motivation supplémentaire pour moi car s'ils y arrivent pourquoi pas moi même si Marc est devenu intouchable à mes yeux. M Luquet non comme Marc mais comme Master Luquet. Dis tu me dira comment tu fais?

3. Marc 19/02/2019

Quand tu me diras comment tu fais en montée, c'est promis!

4. JulienF 20/02/2019

Sylvain tu n'as plus qu'à t'inscrire au raid des chapelles maintenant...

5. sylvain 20/02/2019

Marc c'est simple, roule plus surtout la semaine (troc la moto contre le vélo) et arrête le pinard et ses cousins plus ou moins houblonnés. Maintenant que tu sais quoi faire pour la montée aboule le secret de ta technique en descente que tout le monde en profite.

6. Marc 20/02/2019

C'est simple Sylvain. Mets-toi au pinard ça désinhibe.

7. sylvain 20/02/2019

Elémentaire, fallait juste y penser. Tant pis pour moi je resterai inhibé et lent mais maintenant j'ai une bonne excuse pour me trainer. Sinon avis au amateur maintenant que le secret est éventé comme le pinard d'ailleurs.

8. laurent 23/02/2019

Bonjour
Je remarque qu'il y en a toujours un qui ne peut s'empêcher de sucer les glaçons? ;D

Vous devez être connecté pour poster un commentaire