Cap Noël 2018

Cap noel 2018 2

Pour cette édition 2018 de la Cap Noël, pas moins de 9 participants étaient présents avec une  représentation exceptionnelle des Biclous puisque nous étions 4… Laurent, Julien, Olivier M et votre humble serviteur (soit pas loin de 20% de l’effectif global quand même). Il faut dire que le climat actuel est difficile, avec un trésorier blessé, un président dans l’autre hémisphère (au sens propre, je vous rassure), des prévisions météo incertaines et un climat social qui n’est pas au vert, puisqu’il est au jaune.

Mais fort heureusement et grâce à notre communication débridée autour de cet évènement majeur, nous avons pu compter sur l’aimable participation de 5 VTTISTES extérieurs. Extérieurs oui, mais pas tant que ça, puisqu’ils venaient de Lagardelle, Auterive, Portet sur Garonne ou encore Muret : dans le désordre Guy, Alexandre, Seb, Pascal et FD (parce que c’est trop long d’écrire François-David alors il préfère qu’on dise juste FD. C’est pour ça).

Brisons le suspens sans attendre, malgré un gros effort de Julien sur les lunettes, c’est Laurent qui remporte le prix de la plus belle décoration cette année, avec un très joli mélange de blanc et de bleu, et, cerise sur le gâteau, un VTT sonorisé (et une playlist de nos jeunes années qui nous accompagnera tout du long de notre sortie). Olivier, en manque d’inspiration, avait pris son vélo rouge pour être dans le thème (voir photo).

Cap noel 2018 1

Voila donc notre joyeuse troupe partie à l’heure pile (soit vers 9h15) en direction de la capitale occitane et de son Capitole non moins occitan afin de gouter à la féérie sans cesse renouvelée du marché de Noël qu’on attendait quand même de puis l’année dernière (c’est vrai qu’ils pourraient en faire plus dans l’année !).

Donc, disais-je avant de me perdre en considérations oiseuses qui ne servent à rien (ce qui veut dire exactement la même chose, mais c’était pour mieux illustrer mon propos), nous voilà partis sous le guidage expert (comme son Stumpjumper) de Julien.

Comme lors de notre sortie préparatoire d’il y a 15 jours, descente au niveau du pont du Barry et remontée sur le quai Saint Marcet par le petit rampaillou puis replongée sur le single le long de la Garonne pour n’en ressortir qu’au niveau du chemin de Ranquinat, puis route de Labarthe et à gauche en haut de la côte pour rejoindre le sentier des crêtes. Photo habituelle sur la crête avec vue plongeante sur Muret puis descente avec l’épingle au début pour arriver finalement à la marchounette (voir vidéo sur le le CR du 24/11/2018). Bords de Garonne encore puis remontée à Saubens, route de Roquettes, puis bords de Garonne (encore !) jusqu’à Pinsaguel. Là, nous laisserons finalement la Garonne pour aller chercher Lacroix Falgarde et l’Ariège, rive gauche d’abord puis rive droite jusqu’au Parc du Confluent où, après une recherche infructueuse de trace, nous reprenons finalement la route vers Toulouse.

Plutôt que de reprendre le parcours de l’année dernière (trop boueux à cette saison), nous attaquons, très progressivement, notre première véritable montée en prenant  à droite le chemin de Notre Dame des Coteaux. Je ne sais si c’est la référence religieuse dans le nom du chemin (comme quoi, il faut souffrir pour mériter le paradis tout ça, tout ça) mais nous avons effectivement souffert dans cette montée quelque peu raide et qui dure, qui dure… Vieille Toulouse, descente au ruisseau, remontée sur Pechbusque par le mur du Christ (je n’invente rien, ça s'appelle comme ça sur Strava. Voir plus haut pour les commentaires, mais ça commence à ressembler à une sortie à thème…  Ah ben oui, c’est la Cap Noël, j’suis con ). Route de Ramonville, puis Pouvourville par la montée de l’Antenne avec ou sans les marches suivant les envies.  De là nous descendons sur le chemin de Rivalsupervic puis le chemin des Etroits et arrivons ainsi et enfin à Toulouse sur les bords de Garonne.

Malheureusement, les travaux de renforcement des digues nous obligent assez rapidement à quitter les berges au niveau du Conseil Régional et c’est par les rues que nous rejoindrons le Capitole.

Comme promis, le club offre une bière de Noël aux participants, bière que nous accueillons tous avec un large sourire (sauf Laurent qui ne boit pas d’alcool mais qui se venge sur les gaufres). D’ailleurs nos invités ne s’arrêtent pas là et, si tôt la bière terminée, ils repartent chercher vin chaud, gaufre et autres aligots : il y en a qui savent se tenir !

Cap noel 2018 3

Une fois repus, nous repartons vers Muret par la rive gauche mais, dès la fin de la prairie des filtres, les travaux sur les berges nous contraignent à nouveau à quitter le bord de Garonne pour remonter au niveau de la piste cyclable en surplomb.

Nous traversons l’Oncopôle et regagnons les bords de Garonne par le chemin des sables au niveau de Portet. Tout se passe bien jusqu’au passage avec les blocs de béton, car juste après, nous sommes forcés de nous arrêter pour réparer deux crevaisons : Laurent et Julien (enfin, leur vélo, je m’entends). Ça prend déjà un certain temps mais voilà que Julien s’aperçoit aussi que son beau Stumpjumper (expert, je vous le rappelle) présente un jeu inquiétant… La direction ? On desserre, on vérifie on resserre, non c’est pas ça. La suspension arrière ! Ben oui, bien sûr ! Comme c’est juste à côté de la direction, on peut se tromper facilement…On vérifie les serrages… C’est les roulements ou les bagues téflon des biellettes, c’est sûr ! C’est quand même bizarre, il est tout neuf ton vélo !

Bon finalement, Julien resserrera l’axe haut de son amortisseur, ce qui aura pour effet immédiat de régler le problème. Afin de ne pas jeter de l’huile sur le feu, je ne dirai rien quand aux méfaits du manque d’entretien des vélos…

Nous repartons enfin et abandonnons Alex à Portet, ce qui ne semble pas générer chez lui un émoi particulier, vu que c’est là qu’il habite.  

La suite du retour se fera sans encombres par le même chemin qu’à l’aller, sauf le petit rampaillou après le Palmier à Saubens, parce qu’il en fallait bien un dernier avant de rentrer.

Au final, 61 km pour 725 m de D+ et un grand merci à nos invités qui nous ont régalé par leur gentillesse et leur bonne humeur communicative!

Lien Relive : https://www.relive.cc/view/2008734676

 

 

Cap Noel

Commentaires (5)

1. eric 10/12/2018

Bravo marc pour ce CR, c'est comme si on y était.
Trop.fort!
L'année prochaine je serai présent avec une épaule toute neuve

Marc tu me diras pour le paiement de la colation de noël!
Bravo à tous

2. JulienF 10/12/2018

Yep Merci Marc pour ce jolie Cr. Une belle édition encore malgré quelques ennuies mécanique pour ma part. En supplément une tige de selle qui peine à remonter et un câble de dérailleur détendu sur mon expert!
Sinon une bonne ambiance et au final un bon 60km dans les cuissots et effectivement 700 de D+

3. laurent 10/12/2018

Je suis content d'être venu car j'ai découvert de nouveaux sentiers. J'ai trouvé que la ballade jusqu'à Pinsaguel était au top pour ce genre d'évènement. Par contre, il me semble que le passage sur les coteaux n'est pas en adéquation avec le programme. On a eu de la chance car on aurait pu se retrouver avec des gens attiré par la mention "Abordable au plus grand nombre" et en grande difficulté à cause déjà de la distance, du dénivelé et aussi des conditions climatiques qui changent brutalement. A mon avis, il faut revoir notre discours pour éviter toute ambiguïté lors de la prochaine édition. Je trouve que le concept de la Cap Noël est bon. Et que si l'année prochaine, on arrive à le synchroniser avec une arrivée dans le marché de Noël à Muret, on sera au top.

4. christwend 11/12/2018

Je vois que d'ici l'an prochain elle va se transformer en raid noël. Vivement l'année prochaine que je sois de la partie .
Où sont les décos de noël sur cette place du cap . Il ne manque plus que ça et promis je viendrai l'année prochaine.
Bravo car ça reste un événement incontournable du club.

5. sylvain 11/12/2018

Je n'ai pas pu participer à l'édition 2018 mais j'étais de tout cœur avec vous

Vous devez être connecté pour poster un commentaire