La Clape 28 01 2018

20180128 133816

C’est sur une proposition de Sylvain, qui voulait vérifier si la mer avait été remontée, que Sylvain, justement, et moi-même avons décollé ce matin de Muret direction La Clape.

Comme la semaine dernière me direz-vous ! Oui, mais non car les effectifs étaient réduits pour cette deuxième édition de La Clape 2018, puisque seul Laurent F aura le bon goût de nous retrouver sur le parking du Casino à Gruissan pour nous accompagner.

Sur place, déception cependant, car après avoir pourtant longtemps cherché, pas de classique « Julien F » ou « Jean-Christophe F » à nous mettre sous la dent… Nous interrogeons l’autochtone, mais rien, personne ne connait.

 Ce n’est qu’à regret que nous nous rabattons finalement sur le classique « Enduro de La Clape » que nous agrémenterons de variantes dont seul Sylvain a le secret.

Chose insolite autant qu’extraordinaire, la terre est humide… Si, si c’est possible, il a plu ces derniers jours et ça se voit encore ! Nous aurons même quelques projections sur les vélos et nos pneus finiront la rando avec des traces de terre…. (voir photo). C’est n’importe quoi, mais l’essentiel est préservé puisque les cailloux sont secs.

Au programme donc, du soleil, de beaux paysages, des cailloux, des racines, des marchounettes, des marchasses (rien que du classique) mais aussi de la terre humide, des flaquounettes et des flaquasses (hé oui ).

Après  15 km, Laurent F nous dit qu’il a l’impression d’en avoir fait 30 et qu’il est déjà cuit. Ce en quoi il ment effrontément puisqu’il ira vaillamment jusqu’au bout de la rando avec nous. Malheureusement c’est sur la fin de la rando qu’il négociera mal une descente et chutera en se blessant au tibia et au genou.

J’espère que ce ne sera rien et qu’il l’aura bien vite oublié.

Au final, et selon le GPS de Sylvain, environ 42.9 km et 1163,15 m de D+.

PS : la mer était bien remontée.

20180128 171833

Img 20180128 164220 6811Img 20180128 1337181

 
Commentaires (4)

1. LaurentF 29/01/2018

Tout est OK Marc j'ai évité l'amputation de justesse ;-) C'est vrai que le parcours m'a rappelé quelques carences techniques :-) Après avoir transformé mon cintre VTT en guidon tordu heureusement remis droit par Sylvain, j'ai pu vérifier que la Clape est bien un tas de cailloux.... durs ! Mais même cuit, j'ai pu finir le parcours et profité des magnifiques paysages grâce au coatching de mes compagnons .

2. sylvain 29/01/2018

Argh je me meurs, trahison sacrilège va des retros caenum merda, la boue est donc possible à La Clape, un mythe s'écroule je suis anéanti. Oh rage Oh désespoir Oh boue ennemie, n'aie je donc vécu que pour cette infamie!
Sinon content de voir que la chute de Laurent est sans consequence.

3. Marc 29/01/2018

Oui,enfin calmons-nous Sylvain! En matière de boue, nous étions quand même plus dans l'évocation (comme pour le canal, tu vois?) que dans le franc pataugeage...

4. sylvain 30/01/2018

Evocation ou pas j'ai vu de la boue à La Clape, mon vélo en est tout moucheté j'ai même eu quelques échantillons sur mes mollets. Tout fout le camp mon bon Marc, les gens ne veulent plus boire de glyphosate, le diesel est devenu honteux et il y a maintenant de la boue à La Clape sale époque c'était mieux avant.

Vous devez être connecté pour poster un commentaire