Session fin de saison Ariegenduro Samedi 24 août 2019

Img 20190824 113347

Ça faisait un petit moment que Julien et moi attendions de revenir sur les terres (et les racines) d’Ariegenduro, depuis l’enduro auquel nous avions participé en juin en fait, et que nous guettions donc l’édition 2019 des journées portes ouvertes. Et bien voila, c’était ce WE !

L’édition 2019 des portes ouvertes donc, qui s’appellait d’ailleurs Session Fin de Saison Ariegenduro (ce qui est un nom beaucoup plus adapté, parce que j’ai bien cherché j’ai pas vu une porte, même pas horaire, c’est pour dire.) qui se déroule sur les deux jours du WE et à laquelle Julien et moi nous étions empressés de nous inscrire (pour le samedi). Inscription par mail, paiement par Paypal super pratique (15€ la journée, repas compris).

Nous partons de muret à 7h00 et après un passage par le Prat d’Albis et une longue piste, nous arrivons au point de rdv situé à 1200 m au milieu de la forêt. Accueil toujours aussi sympathique par Keavin et son équipe, café, et nous attendons tranquillement que tous les participants arrivent avant de nous élancer vers 9h30 sous la direction de Stéphane. Au programme des spéciales aujourd’hui la Sapin et la Toboggan en version full.

Nous sommes donc une quinzaine de riders à commencer par un petit réveil musculaire (comme il dit, Stéphane) : un bon raidillon avec tout à gauche et puis la suite, infranchissable sur le vélo donc à pied, tout à gauche aussi mais du vélo. Dur, dur pour commencer mais ça a le mérite de nous faire franchir rapidement les 150 m qui nous séparent du sommet et du départ des spéciales.

Pour mon grand plaisir, on attaque par la Toboggan : un petit plongeon de 450 m toujours aussi jouissif (voir CR de l’Enduro de Montoulieu en juin).

Ben après, faut remonter les 450 m. C’est la que je commence à regretter mon manque d’entrainement et mes excès de l’été car bizarrement j’arrive en haut le dernier.

C’est pas grave, y’a la Full Sapin à venir. Comme je peine encore à trouver les mots pour décrire le bonheur à descendre ces spéciales, le mieux c’est que vous alliez y voir par vous-même pour bien vous rendre compte. Et vlan, 450 de D- avec le sourire en plus. Bon, dans les relances, j’avoue que j’avais le sourire un peu crispé mais bon, ça devait être à cause me ma concentration extrême.

Ben après, faut remonter… Et là, non seulement je regrette mon manque d’entrainement et mes excès de l’été, mais je me rends compte que les dégâts sont largement plus considérables que ce à quoi je m’attendais. Puisque j’ai toute les peines du monde à gravir les 400 m de D+ qui nous ramènent vers notre point de départ et l’heure du repas de midi, sur une piste pourtant sans aucune difficulté… Devant mon état lamentable (je ne citerai pas les mots de Julien parce que je tiens à rester poli), le découragement me gagne et je décide d’arrêter là les frais avec à peine 1000 m de D+ au compteur.

L’excellent sandwich diététique ariégeois (brie+saucisse) et la bière rafraichie dans la rivière n’y pourront rien :  je consens seulement à remonter une fois le raidillon initial pour pouvoir refaire le premier tiers de la Toboggan, mais malgré l’insistance de Julien, j’arrête là après seulement 1150 m de D+, mais surtout avec 1150 merveilleux  mètres de D-.

Constats de la journée :

  • Ils sont toujours aussi forts/sympathiques/accueillant (rayer la mention inutile, c’est-à-dire aucune)  ces ariègeois
  • Il est toujours aussi beau/agréable/fantastique à rider (rayer la mention inutile, c’est-à-dire aucune) le spot d’Ariegenduro.
  • Julien n’a aucune force de persuasion
  • Je vous laisse il faut que j’aille m’entrainer.

Merci à Ariegenduro pour :

  • Leur merveilleux spot, le temps et l’énergie qu’ils y passent
  • L’accueil ariégeois
  • Les sandwichs diététiques
  • La bière rafraichie naturellement
  • La bonne humeur générale.

Img 20190826 wa0000

 

Commentaires

  • JulienF
    • 1. JulienF Le 27/08/2019
    J'ai même eu droit aux courbatures le lendemain! On s'est bien mis dans le rouge avec au final 2 et demi spéciales au compteur...Les 45 mn de remontée auraient vraiment piqué pour les 3 full donc je ne regrette rien. On s'est vraiment éclaté et cette ambiance au sommet avec tous ces riders, c'était tout simplement magique! Encore un énorme plaisir merci Marc, merci Ariegenduro , mais putain les autres biclous vous étiez où ?
  • sylvain
    • 2. sylvain Le 29/08/2019
    Perso j'étais en vacances et oui cela arrive au mois d'aout.
    Sinon ça à lair vraiment sympa. Après finir dernier c'est un peu notre place de prédilection ces derniers temps. Quand je vous dis que l'on est pas sur le bon système et qu'il va falloir réfléchir à une autre méthode. Pour Marc je préconise de commencer la route à forte dose sous peine d'aggravation des symptômes.
  • Marc
    • 3. Marc Le 29/08/2019
    Plutôt crever.

Vous devez être connecté pour poster un commentaire