Alaric 02/02/2020

Img 20200202 103108

Un petit compte rendu de notre dernier ride dans la montagne d'Alaric. 3 riders dont 2 biclous Marc et moi même + Fred un collègue. Mais diable où êtes vous les biclous? Réveillez vous !
Bon en tout cas sur place on a croisé pas mal de monde en vtt, en trail, à pied, en moto (grrrr) mais pas de chasseurs !

Une météo printanière en ce début février, mais le sol est encore bien inondé et il a plu la veille pour ne rien arranger. Donc l'alaric mouillé on connaît c'est très risqué, mais bon par ma faute on y est, let's go...1ère montée au signal par la piste, Fred prend des raccourcis pentus alors que nous nous economisons. Notre première spéciale favorite d'échauffement sera "l'os du jambon" que je divise en 3 parties : La partie haute caillouteuse avec la marchounette, ouf c'est sensiblement sec. La deuxième partie en terre argileuse qui va s'avérer + que dégueulasse, aucun plaisir, j'en prends plein la gueule derrière par Marc et pas que de la boue...et la troisième partie mouelleuse dans la tourbe, du velours !miam miam. Remontée au signal via le single reverse, dur dur en montée mais certainement familial dans l'autre sens en descente. Notre deuxième spéciale la Fischer Man de plus en plus savoureuse depuis qu'on la côtoie...aucun os cassé encore répertorié ni Sylvain, ni Marc qui va tomber au tapis juste avant les éboulis... dommage ça aurait été plus drôle un peu plus bas. S'en suit un léger ravito au roc gris pour ma part un pâté gersois de caille aux raisins, divin avant de tester une nouvelle variante sous le roc un peu trop sauvage à notre goût. Tout en bas au désespoir de l'ami Marc il faut se remonter à nouveau la piste tandis que Fred se permet la liaison du GR en dilettante. On s'équipe à nouveau au départ de la combe du gravier, un rituel toujours fort agréable avant d'attaquer cette descente hantée...une première partie sombre dans les buis très jouissive mais il faut rester prudent (pas trop quand-même). On rentre ensuite dans la combe humide nous obligeant parfois à poser pied a terre. Notamment sur cette double marche encore bien mystérieuse à notre regard. La fin est une enfilade, une grosse régalade dans ces graviers qui vont nous donner le sourire et la banane à tous encore pour quelques jours! On en finira là ce coup-ci dans le juste plaisir sans oublier l'épilogue de Trèbes dans un troquet pour résumer cette journée encore pleinement réussie. Merci les amis.
See you

Img 20200202 120423

Commentaires

  • OlivierD
    • 1. OlivierD Le 04/02/2020
    bravo les biclous
    j'aurais bien aimé partagé ce moment e votre compagnie
    une prochaine

Vous devez être connecté pour poster un commentaire